Copy

11 novembre  2019 : le fusilier marin a pris des couleurs 


Ce monument aux morts a pu être édifié en 1922, comme celui de Houat,  grâce aux souscriptions ouvertes parmi les habitants et surtout grâce à la générosité de M. Turpault, chef d’entreprise philanthrope qui, en 1904, fit édifier à Quiberon un manoir de style médiéval sur Port Maria à Quiberon. 
 
Un modèle de statue identique a été retenu pour les deux îles, un fusilier marin, l’arme au pied, décoré de la Médaille militaire et de la Croix de guerre 1914-1918. Ce choix marque l’ancrage des deux communes à la mer, comme en témoignent les circonstances du décès de la plupart des îliens nommés sur les monuments aux morts. Les deux statues initialement de couleur uniforme sont désormais polychromes : à Houat à l’initiative du maire, Jean-Pierre Le Gurun  depuis la fin des années 1990 et tout récemment à Hoedic à l’initiative de Ludovic Mercier et l'aide financière de l'association Église d'Hoedic.
 
La cérémonie du 11 novembre 2019
en présence du maire Jean-Luc Chiffoleau
et du sous préfet Pierre Clavreuil.
La Marseillaise en fin de cérémonie,
ici les enfants de l'école.
Puis La Trinquette...
Ludovic Mercier (au milieu) initiateur de la restauration 
avec Christian Allanic et le sous préfet P. Clavreuil.


« Symbole, pendant des années, d’un lien douloureux unissant les familles îliennes autour de leurs défunts, les monuments aux morts se fondent, aujourd’hui, dans le paysage, surtout au regard des jeunes générations. Mais pour qui prend le temps de s’y attarder et de lire la liste des disparus, ces monuments reflètent toujours la volonté de ne pas oublier des hommes morts trop tôt. »

Sources :
Van Voorhees V., 2018 — Les monuments aux morts de Houat et d’Hoedic, Melvan La Revue des deux îles, n° 15 - 2018
11-11-2019
patrimoine historique et naturel
des îles d'Hoedic et de Houat

 
www.melvan.org
Association Melvan Le Bourg Hoedic 56170 France
Copyright © 2019 Association Melvan, Tous droits réservés.