Copy
Ce courriel s'affiche mal?
Visionnez-le dans votre navigateur

IMMIGRATION ET FORMATION :

Une combinaison gagnante


L’organisation Actions interculturelles est très heureuse de vous faire parvenir cette toute première édition de l’infolettre Côte à Côte. Au fil des parutions, nous vous informerons des avancées entourant la nouvelle recherche-action pancanadienne Développer l'alphabétisation et les compétences essentielles (ACE) des immigrants. Cette infolettre traitera de sujets intéressants pour vous, notamment en lien avec l’immigration, l’employabilité, l’éducation aux adultes et la francophonie.

Forte de ses 25 années d’expertise en matière de gestion de la diversité culturelle et d’intégration en emploi de main d’œuvre immigrante, Actions interculturelles mène plusieurs recherches et projets d’ampleur régionale, provinciale ou pancanadienne.

Bonne lecture!

QUELQUES MOTS SUR LA RECHERCHE


Financée par le Bureau de l’alphabétisation et des compétences essentielles (BACE) et réunissant plusieurs partenaires au Canada, cette recherche-action démontrera les effets de l'augmentation des niveaux d'alphabétisation et de compétences essentielles (ACE) sur l'intégration socio-économique des immigrants francophones au pays.

Les données recueillies grâce à une série de questionnaires permettront de mettre sur pied un modèle avantages-coûts. Cet outil mesurera l'impact des formations en calcul, en langue et en informatique selon les besoins des répondants et les bénéfices de ces derniers, des entreprises et de la société.
 
À l’aide de cet outil, les personnes immigrantes seront en mesure d’acquérir de bons niveaux d’ACE leur permettant un meilleur accès et/ou un maintien en emploi. Les institutions axées sur la formation seront également capables de programmer les formations en fonction de nos résultats. Nous demeurons à votre entière disposition pour vous offrir plus de détails sur cette recherche-action.
 
Mohamed Soulami, Directeur général d'Actions interculturelles et Serge Nadeau, Chercheur principal et Vice-recteur associé Planification à l'Université d'Ottawa
 
Pour plus de détails sur la recherche : www.aide.org/bace
Nous cherchons toujours des organisations pour participer à la recherche. Si vous offrez des formations aux immigrants et souhaitez vous impliquer dans le projet, Claire Holt se fera un plaisir de vous expliquer ce que cette possible collaboration pourra vous apporter.

Plus les organisations participeront, meilleurs seront les résultats.
1 877 310-4180 ou claire.holt@aide.org

L'IMPORTANCE DES FORMATIONS

en alphabétisation et
compétences essentielles

Que ce soit en langue, en calcul ou en informatique, les formations en alphabétisation et compétences essentielles répondent à un besoin criant des nouveaux arrivants, en particulier pour les réfugiés.
La coordonnatrice Mylène Rioux est bien placée pour le savoir. Son organisme, le Centre d’éducation populaire (CEP) de l’Estrie, reçoit depuis plus de 30 ans des adultes québécois et néo-québécois afin de leur offrir ces formations.
 
Pour elle, l’intégration passe, entre autres, par la formation. « On a reçu, particulièrement à Sherbrooke, beaucoup de personnes réfugiées. Ces gens sont peu scolarisés, parfois âgés et malades. Ils ont un choc culturel immense et l’adaptation peut être très difficile.  […] Mais si ces gens avaient accès à plus d’heures de formation, de services et de socialisation, je pense que leur adaptation serait facilitée et que la société en sortirait gagnante financièrement. »
 

LA FORMATION, GAGE D'UNE BONNE INTÉGRATION

Les formations en alphabétisation mènent vers l’autonomie et permettent d’apprendre des choses très concrètes telles que le calcul, la lecture, ou l’écriture. « Souvent, les succès sont associés aux personnes qui ont un diplôme. Au CEP, on valorise plutôt les petites réussites. Par exemple, on a déjà eu une étudiante du Congo, qui était totalement analphabète tant dans sa langue maternelle qu’en français. Aujourd’hui, elle reçoit une lettre et est capable de la comprendre. Pour nous, c’est très valorisant puisque cette personne est maintenant un peu plus autonome et capable de gérer sa vie quotidienne ».

L’effort à mettre est soutenu, rigoureux et long, mais les résultats d’une bonne intégration, eux, en valent la peine. « Le chemin peut être long pour l’intégration d’une personne immigrante. Mais si on appuie cette personne et qu’on est là longtemps pour elle, on met toutes les chances de notre côté pour une intégration réussie. La personne, au lieu d’être à la charge de la société, acquiert de l’autonomie. Si on ne s’intéresse pas à elle, on la laisse plutôt se ghettoïser », renchérit-elle.

DE TÉHÉRAN À MONCTON

Le parcours original de Sima Roohani

En 2008, Sima Roohani a suivi sa fille et s’est installée à Moncton, N-B. Tout un changement pour une citoyenne de la grande ville de Téhéran, en Iran!
Dans son pays d’origine, elle exerçait un emploi de chimiste et a travaillé durant 23 ans en tant qu’inspecteur de qualité et de sécurité des produits alimentaires. Malgré qu’elle ait pris retraite avant son arrivée au Canada, elle n’a jamais cessé de travailler fort.

Elle a d’abord fréquenté l’Association Multiculturelle du Grand-Moncton (AMGM) pour suivre le programme d’anglais pour le domaine des affaires. Après avoir terminé deux cours, elle a commencé à faire du bénévolat pour l’association en tant qu’assistante de coordination du programme pour les ainés et en tant que gardienne pour les enfants des parents qui suivaient les cours. « Lors de mon arrivée, ma fille était ici pour m’aider, mais il y a des gens et des familles au complet qui arrivent sans connaitre personne. La mission de l'AMGM n’est pas juste des mots : c’est d’aider concrètement les réfugiés et les immigrants. Tous ceux qui travaillent chez AMGM le font avec de la passion, et ils adorent leur travail. Ils ne sont pas ici pour les titres ou seulement pour l’argent. »

Sima est désormais assistante administrative à temps partiel et elle fait toujours du bénévolat. « J’adore Moncton parce que c’est calme et parce que les gens au Nouveau-Brunswick sont de bonnes personnes, très sympathiques. Je vais rester ici. »
 
 

LE BÉNÉVOLAT

un outil de perfectionnement qui fait chaud au coeur

En décembre 2014, l’équipe d'Actions interculturelles et quelques participants de la recherche  ont décidé de jumeler deux belles occasions : l’action bénévole et le développement de compétences.
Ces derniers ont participé à un atelier de confection de cartes de souhaits destinées à une centaine d’individus ayant différents problèmes de santé mentale. Tous ont eu l’occasion de pratiquer leur français oral et écrit. Ce moment de rencontre a aussi permis de comprendre les différences culturelles entourant la fête de Noël.

Nous avons appris, entre autres, que cette fête est illégale à Cuba. L’un de nos participants célébrait alors pour la première fois cette belle tradition où le partage de soi est à l’honneur.


LE COMITÉ AVISEUR EN IMAGE

Voici le comité aviseur qui travaille derrière le projet de la recherche-action. Plusieurs provinces étaient représentées lors de cette rencontre de partenaires qui a eu lieu à Montréal en décembre 2014 (QC, SK, N-É, ON et MB).

SAVIEZ-VOUS QUE...

TROUVAILLE VIDÉO

REMPLISSAGE DE QUESTIONNAIRE À MONCTON

Le projet de développement de l'alphabétisation et des compétences essentielles avance bien au Nouveau-Brunswick avec notre partenaire l’Association Multiculturelle du Grand-Moncton

LE MOT DE LA FIN


Nous espérons fortement que vous avez apprécié cette première infolettre sur la recherche de développement de l'alphabétisation et des compétences essentielles (ACE) des immigrants.

N'hésitez surtout pas à nous transmettre des photos, articles, nouvelles d'intérêt ou idées quelconques pour nous donner un aperçu de ce qui se fait dans votre province ou au sein de votre organisation. Pour des questions ou commentaires, communiquez avec nous au 1 877 310-4180 ou à claire.holt@aide.org.
 
Merci d'avoir lu cette première infolettre!
Notre adresse postale :
465 Lawford, Sherbrooke (Québec), J1G 2C2
Téléphone : 1 819 822-4180
Sans frais : 1 877 3140
Télécopieur : 1 819 822-4415

aide@aide.org
www.aide.org/bace

Se désinscrire de la liste    Modifier mes préférences d'utilisateur
Copyright © 2015 AIDE, Tous droits réservés.