Copy
Voir cet email dans votre navigateur
Mercredi 1er juin 2022

Bonjour à tous, aujourd’hui dans votre newsletter, nos reporters vous font découvrir un autre Budapest. Une capitale de révolte et de résistance face au pouvoir en place. Dans les coulisses des théâtres indépendants ou à l’ombre d’une forêt urbaine, entrez dans les univers alternatifs de la capitale hongroise. Bonne lecture !

LE MOT
Szinhaz [szín‧ház] : théâtre 

LES THÉÂTRES INDÉPENDANTS DE BUDAPEST JOUENT CONTRE VIKTOR ORBÁN

Depuis son arrivée au pouvoir, Viktor Orban tente de mettre au pas les théâtres indépendants de Budapest. Notre reporter Léna Coulon est allée à la rencontre de ces comédiens qui tentent de résister à la pression du gouvernement. Avec une pointe de résignation, ils racontent comment ils continuent de produire des spectacles, malgré le manque de moyens et la pression politique. À LIRE ICI.

LE MOT
Politika [po‧li‧ti‧ka] : politique

ÊTRE LGBT À BUDAPEST, VIVRE SOUS LA PRESSION DE L’EXTRÊME DROITE

Le centre culturel Aurora est le lieu de rencontres privilégié de la communauté LGBT de Budapest. Plusieurs fois menacé de fermeture, ce petit écosystème tente de résister au quotidien aux menaces de l’extrême droite. Comment ce lieu et ses occupants font-ils face aux politiques liberticides d’Orbán ? Réponse de notre envoyée spéciale Camille Miloua, qui s’est glissé plusieurs jours dans le décor bariolé d’Aurora. À LIRE ICI.

LE MOT
Fa [fa] : arbre

À BUDAPEST, LE VERT A BON DOS

Aurora, c’est aussi un jardin communautaire. Ou plutôt une mini-forêt en devenir. L’objectif à long terme de son fondateur : permettre aux gens du quartier de bénéficier gracieusement de cette oasis en période de canicule, dans une capitale où les 40° sont souvent atteints. Un concept qui ne plaît pas à tous les riverains. Esquivant moucherons et racines, notre reporter Joséphine Tazdaït a arpenté pour vous cette jungle urbaine. À LIRE ICI.

À LIRE AUSSI

Rencontre avec un réfugié iranien, devenu comédien dans une pièce de théâtre où il conte sa vie et son histoire. Par notre journaliste Fatoumata Sillah.

À Józsefváros, dans le VIIIe arrondissement de Budapest, friche écolo, permaculture ou salle de concert underground émergent. Par notre journaliste Léa Nkamleun Fosso.
PAPRIKAST
Raconter un pays dont on ignore la réalité. En travaillant sur les difficultés que rencontre le théâtre indépendant à Budapest, Léna s’est confrontée à une source qui l’a recadrée sur sa vision du pays. Un premier rapport à la Hongrie déterminant pour la suite de son reportage.
Écouter le podcast sur Spotify
ILS SONT FOUS CES HONGROIS
Taxi-VTC, deux en un.
À Budapest, les prix des VTC sont beaucoup moins élevés que chez nous. Mais ce n’est pas la seule différence. En Hongrie, certains taxis sont également inscrits sur les plateformes de chauffeurs comme Uber ou Bolt, et combinent donc les deux fonctions. Si vous commandez un VTC en Hongrie et que vous voyez arriver une voiture jaune coiffée d’un panneau « taxi », vous saurez que votre chauffeur est arrivé !
Merci de nous avoir lu. Rendez-vous demain pour votre nouvelle newsletter. D'ici là, vous pouvez nous suivre sur nos réseaux sociaux pour être à jour de nos aventures.
Twitter
Facebook
Instagram
Paprikast - Le podcast de Magyarpart
Magyarpart - Site internet
Copyright © 2022 CFJ Paris. Tous droits réservés. ​​Réalisée avec amour par Antoine Bienvault, Aliénor Bierer, Lucie Fontaine et les 50 autres étudiants de la promotion 76 du Centre de Formation des Journalistes.

Nous contacter :
magyarpart@protonmail.com

Envie de nous quitter ?
Vous pouvez changer vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.