Copy
ZéBU Newsletter n°1 - Janvier 2015


BONNE ANNéE !
L'équipe et les partenaires du projet ZéBU (1) vous souhaitent une belle et heureuse année 2015, remplie de réussite dans toutes vos initiatives.

(1) Zone d'étude écosystémique sur le métabolisme des brasseries urbaines.

 
Voeux ZéBU 2015
 
[Lire la suite de nos vœux sur le site de Zone-AH!]

Nous vous invitons à nous suivre, voire à nous rejoindre dans cette aventure citoyenne. La porte vous est grande ouverte.

 
Nos objectifs ?
  • Faire en sorte que les drêches de brasseries, un produit organique à fort(s) potentiel(s) ne vienne plus encombrer nos poubelles à déchets ménagers sans valorisation derrière, faute d'autres solutions accessibles en zone urbaine.
  • Aider de manière générale les brasseries urbaines à améliorer leur fonctionnement (métabolisme) pour une réduction de leur impact environnemental.

Cette année 2015 commence à peine et s'annonce prometteuse, mais vivement 2016, car nous avons encore en stock des idées pour nos drêches brassicoles...


L'équipe ZéBU
pilotée par l'association Zone-AH!
pour le réseau Babylone

 
FINANCEMENT DU ZéBU
“Aidez-nous à financer le stage de Clotilde !”
Le livre blanc du ZéBU à destination des financeurs et partenaires stratégiques est désormais disponible. En ce début de 2015, nous recherchons près de 100 000 € pour mettre en oeuvre la première phase sur la gestion des déchets et des drêches de brasseries cette année. Nous avons particulièrement besoin de récupérer 4 200 € d’ici début mars pour financer le stage de Clotilde, étudiante en master 2 à AgroParisTech. Elle va travailler sur l'étude globale du fonctionnement des brasseries urbaines, la colonne vertébrale de notre expérimentation. Nous avons aussi besoin de financer un peu de matériel et de consommables pour lancer les opérations, notamment pour l’élevage d’insectes sur drêches, mais aussi pour la culture des champignons.
N’hésitez pas à diffuser l’information. Mobilisez vos réseaux. Pour faire un don au ZéBU, c’est par ici. S
i vous désirez un accompagnement personnalisé pour solliciter des partenaires qui seraient susceptibles de nous soutenir financièrement, contactez-nous.
SUR LE TERRAIN DES OPéRATIONS
Appel aux brasseurs parisiens
La réunion des artisans brasseurs parisiens qui devait se tenir au début de janvier a été annulée. Elle devait être l'occasion de sensibiliser l'ensemble des brasseries artisanales parisiennes sur l'importance de leur contribution au projet. Ce n'est qu'avec leur participation que nous pourrons assurer le succès de cette initiative collective, qui irrigue bien au-delà de la filière brassicole locale. Ce n’est que partie remise.
AgroParisTech et La Parisienne
Une équipe de l'Inra-AgroParisTech va entamer à compter de mars une étude de caractérisation de l'intérêt agronomique des drêches dans un usage en substrats pour potagers hors-sol. Pour cette expérimentation en pot dans un premier temps, les chercheurs vont pouvoir utiliser les drêches de la brasserie La Parisienne (13e), la plus proche des locaux de l'école rue Claude Bernard (5e).
La cartographie du projet
Elle a commencé après la séance remix avec Futur of Waste le 15 décembre. Elle nous permettra dans un premier temps de mettre en avant nos partenaires opérationnels et les brasseries parisiennes concernées par la zone d'étude dans le cadre de l'appel à projet Métabolisme urbain, ainsi que nos sites d'expérimentation. Par la suite elle pourra nous rendre beaucoup d'autres services dans les phases opérationnelles et notamment la mise en place d'une filière de collecte et valorisation des drêches.
Un site d'exception dans Paris
Un nouveau lieu d'expérimentation ouvert est en cours de négociation entre le réseau Babylone et la Mairie du 19e. A compter d
u printemps nous aurions accès aux terrains entourant les bâtiments de ce qui sera le futur LIEU (Lieu d'inter-action en écologie urbaine), à côté de la Place des Fêtes. Dans ce cas des expérimentations sur les drêches en plein air pourront s'y tenir (compostage, paillage, substrats...).
L’école du Compost s’active
En décembre, l’Ecole du Compost a réalisé volontairement des premiers tests et séries d’observations sur le compostage des drêches de brasserie dans son lombricomposteur horizontal installé dans l’Agrocité de Colombes (R-Urban). Cette première expérience est prometteuse, avec un intérêt manifeste des vers pour cette nourriture, une montée de température à 50°C dans le tas de compost en dix jours, et une disparition de l’odeur lactée caractéristique des drêches en 3 semaines. Par ailleurs François-Xavier, l’entomologiste de l’équipe, a repéré le terrain à l’Agrocité pour les besoins de l’expérimentation élevage de mouches soldat noir sur drêches (larves d'intérêt en gestion des déchets organiques et en nutrition animale).
Contacts à poursuivre
Dans le cadre de l'appel  à projet de la Mairie de Paris, Helioprod (biométhanisation), ECT (fabrication de sols fertiles à destination des espaces verts urbains), Jean Bouteille (consigne de bouteilles en verre) ; Moulinot Compost et Biogaz (collecte et valorisation des déchets organiques de la restauration), Zero Waste France (think tank, ancien Centre national d'information indépendante sur les déchets - Cniid), Co-Recyclage, le réseau des ESAT, La Fabrique écologique, SITA (qui finance le réseau/plateforme projet Future of Waste)...
Champignons atomiques
L'association REC (Réseau d'environnements créatifs) qui gère la Champicoop dans le parc du Château de Bagnolet est partante pour accueillir, au même titre que V'Île Fertile dans ses caves, une expérimentation de culture de champignons sur les drêches de brasseries. Cette expérimentation pourra déboucher sur deux autres utilisations en agriculture urbaine (substrats potagers et alimentation animale - 2015) et biomatériaux (2016).
RESSOURCES HUMAINES : ZéBU S'éTOFFE 
Pour épauler la mise en place opérationnelle du projet ZéBU, 3 étudiants en écoles d'agronomie (Bordeaux, Clermont-Ferrand, Paris) viendront épauler notre équipe à partir de février, à travers des stages en convention selon les cas avec Zone-AH!, AEFEL et Toits Vivants.
Un autre étudiant bénévole viendra mettre la main à la drêche sur les champignons. C'est à noter, nous sommes toujours en recherche de financements pour le stage de l'étudiante en master 2 à AgroParisTech qui va travailler sur l'étude globale du fonctionnement des brasseries urbaines (voir la partie Financement de cette lettre).
Enfin un service civique est à l'étude pour renforcer les rangs de Zone-AH!.
Share
Tweet
+1
Share
Forward
Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à chacune de vos demandes ou questions tout au long de cette expérimentation vivante, qui répond à la nécessité pour nos villes d'être plus sobres en dépense énergétique, en consommation de matières premières, en les accompagnant vers des productions qui génèrent peu de déchets.
ZéBUment vôtre,

Bruno Vitasse, président de Zone-AH!
www.zone-ah.org

Contactez-moi :
bruno.vitasse@zone-ah.org
+33 (0)6 12 43 56 15
Licence CC BY SA NC - 2015 Association Zone-AH!.


Se désinscrire de cette liste    Modifier ses préférences de réception 

Email Marketing Powered by Mailchimp