Copy
LA LETTRE DE LA VILLA RIVIERE N°7
Chers lecteurs, au sommaire de cette nouvelle lettre, la récompense des efforts en faveur de la protection du patrimoine.

La Villa RIVIERE défend le patrimoine réunionnais


La Villa RIVIERE est l’un des rares immeubles en mains privés inscrits aux monuments historiques situé à Saint-Paul, la plus vaste commune de l’île.
 
Dans le cadre de son obligation légale de révision du Plan d’Occupation des Sols (POS) pour le transformer en Plan Local d’Urbanisme (PLU) la commune de Saint-Paul a établi un projet de PLU que la Villa RIVIERE a pu consulter au mois de décembre 2010.
 
La lecture de ce document révélait que la commune n’avait aucune considération pour la protection de son patrimoine historique. La Villa RIVIERE a alors alerté la commune en janvier 2011 pour lui demander d’intégrer dans son projet de PLU des mesures de protection relative à son patrimoine remarquable.
 
La commune n’en n’a pas tenu compte et a adopté le 27 juillet 2011 une modification du POS valant PLU selon une procédure sommaire, puis par une nouvelle délibération du 27 septembre 2012 a finalement adopté le PLU pour l’ensemble de la commune.
 
Devant la menace d’atteinte irréversible au patrimoine remarquable de la commune, la Villa RIVIERE a alors saisi le Tribunal Administratif qui par un premier jugement du 8 janvier 2015 a annulé purement et simplement la délibération du 27 juillet 2011 au motif que la procédure sommaire de révision suivie par la commune n’était pas adaptée aux nouvelles orientations urbanistiques poursuivies par la commune.
 
Par un deuxième jugement du même jour, le Tribunal, retenant également les arguments exposés par la Villa RIVIERE en janvier 2011, a annulé la délibération du 27 septembre 2012 approuvant le PLU en tant qu’elle ne prévoit pas de dispositions spécifiques à la protection des immeubles remarquables situés au centre-ville en dehors du périmètre défini autour de l’hôtel de ville.
 
Ainsi, la commune de Saint-Paul, labélisée Ville d’Art et d’Histoire ne protège pas son patrimoine historique et voit son PLU partiellement annulé par le Tribunal Administratif de Saint-Denis.
 
La commune qui a fait le choix de la bétonisation du centre au détriment de la protection de l’environnement et du patrimoine historique et remarquable, doit revoir tout le PLU du centre-ville.
 
Loin de protéger le patrimoine, le PLU actuel l’ignore, or tout ce qui est ignoré a vocation à disparaître. C’est Saint-Paul, la « ville jardin », c’est notre histoire commune, c’est l’histoire du berceau du peuplement de l’île, c’est l’histoire de tous les réunionnais que ces jugements vont permettre de sauver car ce qui vaut pour Saint-Paul vaut pour les autres communes de l’Île.
 
La Villa RIVIERE restera vigilante et souhaite que l’équipe municipale actuelle prenne la mesure de ses responsabilités en élaborant de nouvelles règles dans la transparence et la concertation pour un développement harmonieux, équilibré, respectueux de l’environnement et des richesses patrimoniales et historiques de Saint-Paul.
 
L’avenir de Saint-Paul ne doit pas tourner le dos à son passé car de la mise en valeur de ses richesses patrimoniales dépend son développement touristique.
Comment parler d’insertion paysagère quand la médiathèque, 30 mètres de haut, prise depuis la savane du Cap La Houssaye à 3 km à vol d’oiseau, ou depuis les rampes de Plateau Cailloux, défigure autant le paysage ?

Crédit photo : Villa RIVIERE
 
Nous sommes actuellement ouverts uniquement le matin, avec visites guidées sur réservation, de 9h00 à 12h00, avec la première visite à 9 heures et la dernière à 11 heures. 

N'hésitez pas à pousser les portes de la culture ! 
Pour s'inscrire à notre newsletter : http://www.villariviere.com/villa_riviere_inscriptions.html
 
Vous pourrez retrouver toute l’activité de la Villa RIVIERE sur le site de même que sur la page Facebook. 
Facebook
Facebook
Website
Website
Email
Email
A bientôt pour de nouvelles informations !