Copy
...(et c'est même pas une blague)

Vulfpeck, le funk en 2015

Vous vous rappelez de Vulfpeck ? L'an dernier, le groupe s’était fait remarquer grâce à une pirouette : les revenus de Sleepify, album entièrement muet mis à disposition sur Spotify, avaient permis au groupe de faire une tournée gratuite aux États-Unis. Mais il y a bien plus à retenir de Vulpeck qu’un album vide : c’est sans doute, aujourd'hui, le plus digne héritier du funk des années 70.
À l’origine du groupe, il y a Jack Stratton, aka Vulfmon. Leader charismatique, hyperactif musical, compositeur et arrangeur de la majeure partie des titres du groupe et garant de son image, Stratton a voulu Vulfpeck impulsif, résolument “live”.

Accompagné de Joe Dart, Woody Goss et Theo Katzman, qu’il a rencontrés dans son université de musique du Michigan, il enregistre quasiment tous les morceaux en one-shot, tourne le clip simultanément, et met aussitôt le résultat sur Internet.

Des moyens modernes au service d’une musique fortement référencée : Vulfpeck a fait de ce rétro-modernisme sa marque de fabrique, jonglant habilement entre pressage vinyl et Bandcamp, entre Super 8 et YouTube.

Un rétro-modernisme qu’on retrouve évidemment dans leur musique : mêlant les sonorités vintage du Fender Rhodes à des sons électroniques, Vulfpeck dépoussière le funk de Stevie Wonder, Herbie Hancock ou Billy Preston, et rend un hommage définitif au jeu de batterie de Bernard Purdie. Et lorsque, le temps d’une chanson, le groupe majoritairement instrumental se trouve un chanteur, on ne peut que s’incliner.

Si l’on en juge par la régularité des sorties du groupe, nous devrions avoir droit à un nouvel EP avant la fin de l’année. En attendant, il n’est jamais trop tard pour réécouter leurs précédents opus. Et comme on pense à vous, on a, bien sûr, compilé nos morceaux favoris du groupe.

Ecouter notre playlist : "Vulfpeck and friends - Le funk moderne"
Nos engagements : vos adresses ne seront jamais communiquées à de tierces personnes ou sociétés. Le contenu de ce message n'est pas sponsorisé.

Nous contacter : curaterz@gmail.com

Pour vous abonner à cette newsletter : http://curaterz.fr