Copy
envoyer à ses amis
si ce message n'apparait pas correctement, cliquez ici
pour répondre à cet email veuillez utiliser cette adresse : info@neosante.eu
Néosanté hebdo
mercredi 6 avril 2016

Bouquet printanier

portrait de Yves RasirToutes mes excuses pour ma gaffe de la semaine dernière :  je vous ai envoyé la version non corrigée de l’article de Jean-Brice Thivent. Il comportait par conséquent bon nombre de fautes et de coquilles. Jean-Brice est un naturopathe très compétent, mais ce n’est pas lui faire injure que de pointer ses faiblesses en orthographe. Dans la précipitation,  j’ai « copié-collé » la version qui n’avait pas encore été supervisée par Ariane,  notre correctrice.  C’est une erreur qui n’est pas juste et qui m’incombe. Pour la réparer, voici un lien qui mène à l’article tel qu’il a été publié dans le mensuel  Néosanté du mois d’avril : Cliquez ici

À ma décharge,  je suis allé trop vite en besogne car j’avais précisément beaucoup de travail à faire et beaucoup de choses à régler, notamment un litige avec la poste belge.  Je ne sais pas si vous le savez, mais ce service de moins en moins public  pratique des tarifs prohibitifs. Pour un colis de même poids, il en coûte 4 fois plus cher de faire un envoi de Belgique en France que dans le sens inverse.  Oui, vous avez bien lu : 300% de différence ! Dans ces conditions, ma petite maison d’édition a déjà beaucoup de mérite à garder la tête hors de l’eau. Et comme si ça ne suffisait pas,  la bureaucratie postale a bidouillé mes factures pour les alourdir encore, d’où un contentieux qui tourne en délire kafkaïen.  Que d’énergie dépensée en ce début de printemps !

Mais j’étais également pressé d’expédier ma lettre hebdomadaire car je profite traditionnellement des vacances de Pâques pour prendre quelques jours de congé.  En ce moment, je ne suis pas au bureau et je profite d’un repos ressourçant à la mer du Nord.  En guise de Néo Hebdo, je vous ai donc préparé  à l’avance un « bouquet de fleurs », c’est-à-dire un florilège des compliments et encouragements  reçus cet hiver à la rédaction de Néosanté. Comme je vous l’ai déjà expliqué, ce partage récurrent  de commentaires n’a bien sûr pas pour but de nous complaire dans l’autosatisfaction. Je publie régulièrement ces éloges dans la newsletter  en me disant qu’ils pourraient  inciter les indécis  à franchir le pas et à s’abonner à notre « revue internationale de santé globale ».  Celle-ci est lue chaque mois par environ 5.000 abonnés payants répartis dans toute la francophonie (France, Belgique, Suisse, Québec). C’est suffisant pour survivre, mais ce serait bien que leur nombre grandisse encore, ce qui nous permettrait de mieux vous informer encore, en dehors des sentiers battus par les autres journaux de santé naturelle.  Chiche ?

 

Yves Rasir

PS :J’ai reçu pas mal de réaction à ma lettre « post-attentats » du 23 mars. Parmi elles, un lien vers une émission bigrement intéressante de la chaine de télévision France 2, diffusée très discrètement en février dernier. Si vous voulez bien comprendre les dessous du dossier syrien et l’origine de la folie meurtrière qui a ensanglanté Paris et Bruxelles, je vous  conseille vivement de la visionner : https://www.youtube.com/watch?v=XXAQNrHx9R0
Comprendre comment l’impensable a pu se produire, c’est déjà un peu panser nos blessures…

La qualité de votre publication et l'ouverture qu'elle m'a apportée vers une compréhension approfondie de "la santé" restent pour moi exemplaires ! Continuez !

Bernard D.(France)

Merci pour les articles toujours aussi intéressants et dont je que me délecte, surtout de ceux concernant la psy et le décodage.

Katérina B. (France)

Je profite de ce message pour vous remercier de votre courage à nous transmettre les informations qui resteraient dans un silence assourdissant si vous ne les révéliez pas à notre connaissance.

Anne-Françoise M. (France)

Je voudrais vous féliciter pour la qualité de « Néosanté » et pour vos newsletters qui sont toujours pertinentes et enrichissantes !!

Frédéric G. (France)

Merci de réaliser ce magazine d'une qualité exceptionnelle !

Catherine E.  (Québec)

J'ai déjà envoyé mon chèque de réabonnement, ne l'avez vous pas reçu? J'en profite pour remercier toute l'équipe pour le travail d'information tellement utile aujourd'hui sur la façon naturelle de se prendre en charge.

Marielle G. (France)

Un grand merci pour votre magazine et vos courriels. J'en apprécie les contenus, votre engagement et votre ligne, qui sans être fermée, reste engagée et fidèle. Ce qui est très rassurant dans notre monde de girouette !

Karine P. (Suisse)

Je viens de renvoyer par courrier mon bulletin de réabonnement, c'est reparti pour un an ! J'ai choisi de me réabonner malgré des finances qui sont loin d'être un long fleuve tranquille ... mais je suis en quelque sorte devenue accro à votre revue. J'aime la variété des sujets abordés et j'y trouve des informations qu'on ne trouve pas ailleurs. J'aime votre liberté de penser et votre humour. Grâce à vous, je me sens un peu moins seule dans cet univers de pensée unique obligatoire. Surtout ne changez pas !

Sophie G. (France)

Je souhaite vous remercier pour l'énergie que vous dispensez à nous éclairer avec votre impertinence pleine d'humour. Merci de réveiller nos consciences grâce à vos réflexions sensées et les études scientifiques. Le monde en a grand besoin, mais peu à peu, je le vois bouger. J'y contribue modestement en transmettant aussi une autre vision du monde lors de mon travail d'accompagnement en savoir-être relationnel...

Nathalie V. (France)

J'en profite pour vous dire à quel point j'apprécie votre journal et vos lettres, votre courage de dire haut et fort vos convictions, mais aussi de partager vos doutes, vos questionnements et je vous remercie pour vos coups de gueules, votre engagement, votre cohérence ! Je suis passée par la détestation du décodage biologique (ah ces thérapeutes confondant faute (d'être tombée malade) et responsabilité (de ce qu'on fait de sa maladie), promptes à faire des interprétations hasardeuses!) à un franc respect pour les travaux des auteurs de Néosanté !

Angéline F. (France)


Offre de la semaine

Les maladies, mémoires de l'évolution

Ce bouquet de fleurs vous a donné envie de nous rejoindre ? Faites-le cette semaine en profitant d’une réduction de 20% pour tout nouvel abonnement à la version numérique (32 € au lieu de 40 €) de Néosanté . C’est dans la catégorie « promotion » de la boutique

disponible sur www.neosante.eu :
Le  numéro 54 (mars 2016) de Néosanté, revue internationale de santé globale.
couverture du numéro 55
envoyer à ses amis
pour répondre à cet email veuillez utiliser cette adresse : info@neosante.eu
se désinscrire - s'inscrire