Copy
Bulletin Hiver 2017-2018
Voir ce courriel dans votre navigateur

Chers amis de LINCCO,

Alors que le 150e anniversaire du Canada tire à sa fin, nous tenons à vous remercier d'avoir rendu possible le partage des biens de notre pays avec des personnes d'autres régions moins privilégiées de ce monde.

Votre contribution et vos activités de financement à Québec, Montréal et Toronto ont fait de 2017 une année très réussie pour LINCCO.

Dans ce bulletin, nous sommes ravis de partager avec vous des vidéos de certains des projets que votre générosité rend possible. Nous vous présentons également l'un de nos principaux soutiens: la professeure Marie Hatem.

Nous vous souhaitons un très Joyeux Noël et une Bonne Année. Au plaisir de continuer à travailler avec vous pour développer nos programmes en 2018.

Retransmettre
Phillippines

Des bourses de transport seront accordées à dix jeunes filles qui étudient l'hospitalité à l'école Punlaan, grâce à la levée de fonds de novembre organisée par l'équipe de Toronto pour les Philippines.

Mari-Tess Gaa, une ancienne enseignante à l'école Punlaan, a touché les cœurs avec son témoignage sur la nécessité de ces bourses. Elle a constaté que les étudiants de première année devaient abandonner le programme d'accueil parce qu'ils ne pouvaient pas se permettre de se déplacer de leur village à l'école. Elle a également appris en parlant avec les étudiants qu'ils étudiaient à Punlaan non seulement pour améliorer leurs vies mais aussi la vie de leurs familles. La perspective d'obtenir un emploi après l'obtention de leur diplôme signifie qu'ils seraient en mesure de subvenir aux besoins de leur famille immédiate et élargie. De toute évidence, une bourse d'études a un impact sur la vie de nombreuses personnes.

Un aperçu de la façon dont les jeunes filles qui étudient à l'école de Punlaan travaillent assidûment et de manière dévouées.
Ouganda

"Je n’ai pas de mots pour exprimer la gratitude des gens à qui j'ai parlé (en Ouganda)  sur la différence que cela fait pour eux."

Dr Ann Kalule dans une lettre de gratitude aux donateurs après une mission médicale d'un mois en Ouganda du 5 octobre au 6 novembre 2017.

Camp médical au Centre de soins de santé St. Claret à Nyabwina

Dans une lettre émouvante de gratitude aux donateurs qui ont rendu possible la mission médicale en Ouganda, le Dr Anne Kalule raconte les visites qu'ils ont effectuées dans deux régions reculées de l'Ouganda occidental et central où l'équipe médicale a traité plus de 2000 personnes. Ils ont fourni des services dentaires, médicaux et de laboratoire et des médicaments gratuits. En collaboration avec la Fondation Kelim, le personnel médical local et des bénévoles, l'équipe de sensibilisation médicale a fourni des services de soins et de diagnostic dans des endroits inaccessibles aux hôpitaux et où les services de santé sont presque inexistants. La mission démontre le besoin pressant de services spécialisés tels que les soins ophtalmologiques, les soins dentaires et les fournitures hospitalières de base comme les matelas, les lits, les fauteuils roulants, les réservoirs d'oxygène ainsi que les incubateurs pour les nouveau-nés prématurés.

Des médecins examinent des patients
La collecte de fonds annuelle de LINCCO un succès record!

Les fonds récoltés grâce aux participants, commanditaires et généreux donateurs nous permettent d'offrir 15 bourses de scolarité de 1 000$ à des étudiantes en sciences infirmières de l'Institut Supérieur en Sciences Infirmières.

Kinshasa, Institut Supérieur en Sciences infirmières

La Grande soirée Grecque, cocktail annuel de Lincco, s'est déroulée  le 8 novembre dernier sous la présidence d'honneur du Dr Joseph Ayoub,  grand spécialiste en oncologie médicale.

Une centaine de personnes y ont participé, dont des représentants de la communauté congolaise (COCOM). 

L'encan animé par Joe Cacchione a fait plusieurs heureux.

Voici Marie Hatem, une importante collaboratrice de LINCCO

LINCCO est fier de vous présenter l’une de ses principales collaboratrices, Marie Hatem, professeure titulaire à l’École de santé publique de l’Université de Montréal et spécialiste de la recherche clinique au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.
 
C’est une collègue et amie de longue date qui a parlé à M
me Hatem de LINCCO et de l’Institut Supérieur en Sciences Infirmières (ISSI) en République démocratique du Congo (RDC) et qui l’a mise en relation avec ce dernier lors d’une mission au Congo en 2009.  Un an plus tard, Mme Hatem travaillait avec l’ISSI à l’évaluation des besoins en sciences infirmières afin de déterminer ce qu’il fallait faire pour instaurer à l’école des programmes adéquats.   
 
Avec l’appui de LINCCO, Mme Hatem a dirigé la mise à jour des programmes offerts par l’ISSI. Elle est allée 16 fois en République démocratique du Congo pour LINCCO et l’ISSI. En plus de mettre ses connaissances et compétences en sciences infirmières au service des projets de LINCCO en RDC, elle apporte à l’organisme un généreux soutien financier.

Marie, qu’est-ce qui, dans LINCCO, fait de vous une collaboratrice aussi enthousiaste?

Développer un partenariat dans les pays en développement en général, en RDC en particulier n’est pas une mince affaire. Les besoins sont énormes et l’humain mène une bataille sans fin pour sa survie; dans ce mode de vie, il est difficile de voir clair, de voir plus loin, de planifier pour les moyens et longs termes pour s’en sortir. Pour y apporter un moyen de changement, il faut de la ténacité, de la persévérance, de la volonté, de l’abnégation même et beaucoup d’espérance pour croire encore en la nature humaine. C’est ce que nous trouvons d’une part, chez LINCCO, dans sa gestion et dans son suivi des activités menées, en particulier à Kinshasa; d’autre part, chez les partenaires de LINCCO à l’ISSI, en particulier, et avec les autres membres de CECFOR à Kinshasa.

Pour mes collègues et moi-même qui avons accompagnés les hauts et les bas des changements survenus à l’ISSI et à partir de l’ISSI, nous ne pouvons que nous réjouir des avancées réalisées et qui n’auraient jamais pu être atteintes sans LINCCO, sans ses donateurs. Néanmoins, la RDC est un pays énorme et ses besoins et ses problèmes sont partagés avec de nombreux pays de l’Afrique Subsaharienne. À voir la misère des gens et percevoir leur souffrance au quotidien, nous voulons que les changements se fassent plus vite et qu’ils aillent encore plus loin. LINCCO est indispensable pour poursuivre sa mission de venir en aide aux âmes souffrantes en RDC et ailleurs. Mais, il faut être réaliste : LINCCO ne peut pas sauver le monde et ne peut pas aller très loin … sans l’aide de ses donateurs, et quand nous ressentons les besoins de si près, nous ne pouvons que mettre la main à la charrue, donner à notre tour et aider LINCCO à trouver les fonds requis pour aller plus loin.

Y a-t-il un souvenir particulier que vous aimeriez raconter à nos donateurs?

Il y a eu tout au long du parcours différents moments mémorables mais, le jour mémorable à souligner, est celui de la collation des grades de notre première cohorte d’apprenants au programme de « Master en Administration des programmes de santé » que nous avons implanté à l’ISSI grâce à LINCCO. Il fallait être présent pour percevoir la fierté des finissants, des formateurs, de la direction et des finissantes du 1 er cycle qui recevaient leur diplôme durant la même célébration. MERCI encore LINCCO… merci infiniment à vos donateurs!

Partager
Retransmettre

 

© LINCCO 2017, tous droits réservés.

Notre adresse :
400 - 630 ouest, Sherbrooke  
Montréal (Quebec)
H3A 1E4

Téléphone : 514 289-9362

Courriel : info@lincco.org
Web : www.lincco.org
 

Désinscrire    Mettre à jour votre abonnement 
 

 







This email was sent to <<Courriel>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
LINCCO · 400 - 630 ouest, rue Sherbrooke · Montréal, Québec H3A 1E4 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp