Copy
Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici
Je dédie cette info-lettre à ma Maman, qui a quitté ce monde le 27 avril dernier dans l’amour des siens.
Je me sens triste qu'elle soit partie, et en même temps, je suis heureuse qu'enfin elle ne souffre plus.
Extrait de la prière amérindienne
Bonjour à toutes et tous!

Mon but en tant que praticienne de kinésiologie est d’aider chaque personne (enfant, adolescent, adulte) à être autonome dans les différents aspects de leur vie.

Je souhaite que les petits textes, vidéos, ou enregistrement audio qui suivent vous soient inspirants.


Chaleureusement, Nathalie
Accueillir le Printemps - Saison du Renouveau

En médecine chinoise, le printemps c'est l'époque de la renaissance après celle de la mort et du sommeil de l'hiver, le moment de sortir de l'hibernation et de rechercher de nouveaux commencements, de semer des graines et de cultiver de nouvelles idées.

"Qu'est-ce que le printemps symbolise dans votre existence? Qu'est-ce qui a besoin d'y être ravivé, renouvelé ou régénéré? Quelle graines vous faut-il planter pour avoir une récolte abondante?"
Erable, Verviers, Belgique
Le printemps est la saison de l'élément Bois, lequel est symbolisé par des pousses vertes. L'élément Bois jaillit de l'élément Eau (dont la saison est l'hiver), dont il se nourrit. On peut penser à l'eau qui nourrit les racines d'un arbre ou encore à la naissance originelle de la vie dans l'eau des océans. Aussi, l'élément Bois alimente la croissance de l'élément Feu (dont la saison est l'été) en lui procurant du combustible.
"A quoi l'image de pousses vertes vous renvoie-t-elle dans la vie ou par rapport à vos objectifs? Possédez-vous suffisamment de racines pour alimenter votre croissance et assez de combustible pour nourrir vos passions?"

Source du texte en italique: 'Le Touch for Health en Pratique' de John Thie et Matthew Thie, Ed. Le Souffle d'Or, 2003.
L'histoire du Rabbi Charter

Christiane Singer rapporte ici l'histoire du Rabbi Charter revenant sur sa terre natale. "Que puis-je faire pour ce monde, se demande-t'il ?" Sa réponse est bouleversante. Cliquer sur l'image pour voir le petit film.

Christiane Singer raconte l'histoire de Rabbi Singer
« Ne laisse aucune trace de ta souffrance sur cette terre si tu veux vraiment faire quelque chose pour ce monde. Je suis allé retrouver l'enfant que j'étais et je le ramène et ainsi il n'y a plus aucune trace de ma souffrance...»— Rabbi Charter
Miracle olfactif
Depuis quelque mois, il arrive souvent lors de mes séances de kinésiologie qu'il soit utile de respirer une huile essentielle directement du flacon, et de continuer de les respirer pendant quelques semaines à la maison. Les parfums d'huiles essentielles agissent sur le cerveau et notre émotionnel, sans que l'information ne soit filtrée, ni discriminée par le mental. Un vrai bienfait de la Nature!


Camomille matricaire Camomille matricaire
La camomille a une énergie de consolation-apaisement très maternante. Elle aide à se sentir moins angoissé suite à un ressenti d'abandon (crèche, école). La camomille aide aussi, lorsqu'on est pinailleur avec soi-même, à moins se fâcher avec soi, à être moins critique envers soi. Elle aide aussi lorsqu'on ressent le besoin de communiquer plus.


Palmarosa Palmarosa
Il aide et apaise le lien avec sa mère, idéal avant de téléphoner. Il aide notamment quand le lien est mal parti. Il calme le besoin d'être parfait. Il apaise lorsqu'on est tiraillé entre deux choses et lors de conflits de loyauté. Le palmarosa rend plus doux au niveau de la personnalité, diminue la "perfectionnite aigüe". Il rend aussi plus romantique.


Vetiver Vetiver
On peut y mettre une goutte sous le pied sans souci. Le vetiver aide à avoir de bonnes racines (celles de la plante peuvent descendre jusqu'à 3 mètres de profondeur dans le sol!). Il aide à avoir un bon lien avec la terre et à avoir la force nécessaire pour ne pas se faire ébranler à la première émotion. Il donne un sentiment de sécurité, à se sentir bien dans son corps.

 
A vous maintenant de tester et de sélectionner ce qui vous convient le mieux :-)

Toute ma reconnaissance à Mireille Dürig et Marc Ivo Böhning pour le cours passionnant "Ça sent bon l'apprentissage" les 11-12 novembre 2017!

 
Attention, en cas de projection accidentelle dans l’œil, rincer 2 minutes à l’eau, puis placer une compresse imprégnée d’huile végétale pour diluer l’excédent dans l’huile végétale.
Source des images: http://www.gedane.com
bannière Nathalie Jongen sur le site web Holistia
Le dimanche 15 avril dernier, j'ai eu le grand plaisir de rencontrer Sandy Kaufmann, qui est la fondatrice de la plateforme holistia.

Sandy a le souhait de garantir le sérieux des thérapeutes qui y sont inscrits car il lui tient à cœur d’offrir une plateforme de qualité et de confiance sur les médecines complémentaires…d’où le slogan... holistia, recommandé du cœur.

Vous y trouverez dès à présent mon profil.
Si vous avez fait une ou plusieurs séances de kinésiologie avec moi, je vous remercie de bien vouloir y évaluer mes prestations
.
De la graine à la plante ...
Film de la graine à la plante
Qu’observez-vous ? Quelles sont les étapes lors de la croissance de cette plante ? Que cela vous inspire-t-il?
Voir le film ici.
A pratiquer sans modération pour se faire du bien
Matthew Thie présente la danse des muscles de Touch for Health (en anglais)
La danse des 14 muscles de Touch for Health (Santé par le Toucher) est présentée ici en anglais par Matthew Thie. Pratiquer ces mouvements permets de faire circuler le 'chi' dans les 14 méridiens chinois.
Que faire en cas de gros stress soudain?
Faites les actions suivantes dans l’ordre jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux:
1) Boire de l’eau
Boire de l'eau pure sans gaz
2) Si ça ne va pas mieux, faire les contacts croisés comme sur l’image
Les contacts croisés- Croiser les jambes
- Croiser les bras
- Fermer les yeux
- Se concentrer sur sa respiration, sur l’inspiration et l’expiration. Pendant l’inspiration, coller la langue au palais.


3) Si ça ne va pas mieux, demander à une autre personne de poser une main sur le front et l’autre main sur l’occiput en fermant les yeux.
Libération du stress émotionnel, une main sur le front, l'autre sur l'occiput
4) Ou encore, tapoter les points 3IG sur les tranches externes des mains sous l’auriculaire (petit doigt) en disant à voix haute « Moi, votre prénom, je m’aime, je m’accepte, totalement et profondément, avec … toutes mes qualités et toutes mes réussites et/ou tous mes problèmes et tous mes défauts.» - Adapter la phrase selon vos besoins-
Tapotter sur la tranche de la main, juste sous le petit doigt
Couverture de "Les douze étapes de guérison" d'Alain Moenaert
Les 12 étapes de guérison

Je vous invite à écouter cette méditation accompagnée de mouvements pour aider à lâcher prise et qui est extraite de ce livre.

Fruit d’une étude pratique s’étalant sur vingt ans et portant sur 210 personnes ayant accompli des guérisons remarquables, ce livre décrit le processus que l’auteur a trouvé comme constante chez ces personnes.

Il a conçu douze chapitres relatant les grandes étapes que l’on retrouve à chaque fois pour ces guérisons:
1. Accepter le Diagnostic
2. Refuser le Pronostic
3. Recadrer la Catastrophe en Chance de ma Vie
4. Devenir la Personne la plus Importante de Mon Univers
5. Prendre la Responsabilité de la Création du problème
6. Construire la Détermination
7. Découvrir le Message – fonction du symptôme
8. Nettoyer le Passé des Traumas et Croyances Limitantes
9. Développer un Présent Continuellement Satisfaisant
10. Construire un Futur sans Tensions
11. Se sentir Relié, développer une Pratique Spirituelle,
12. Vivre sa Vie


Les douze étapes de guérison Modélisation de guérisons exceptionnelles d’Alain Moenaert. Editeur : Le Souffle d'Or en juin 2012.
Couverture de "Laisse-moi te raconter...les chemins de la vie" de Jorge Bucay
Le Moment du Conte

"Quand j’étais petit, j’adorais le cirque, et ce que j’aimais par-dessus tout, au cirque, c’étaient les animaux. L’éléphant en particulier me fascinait; comme je l’appris par la suite, c’était l’animal préféré de tous les enfants. Pendant son numéro, l’énorme bête exhibait un poids, une taille et une force extraordinaires… Mais tout de suite après et jusqu’à la représentation suivante, l’éléphant restait toujours attaché à un petit pieu fiché en terre, par une chaîne qui retenait l’une de ses pattes prisonnière.

Or ce pieu n’était qu’un minuscule morceau de bois à peine enfoncé de quelques centimètres dans le sol. Et bien que la chaîne fût épaisse et résistante, il me semblait évident qu’un animal capable de déraciner un arbre devrait facilement pouvoir se libérer et s’en aller.

Le mystère reste entier à mes yeux.

Alors, qu’est ce qui le retient ?

Pourquoi ne s’échappe-t-il pas ?

A cinq ou six ans, j’avais encore une confiance absolue dans la science des adultes. J’interrogeai donc un maître, un père ou un oncle sur le mystère du pachyderme. L’un d’eux m’expliqua que l’éléphant ne s’échappait pas parce qu’il était dressé.

Je posais alors la question qui tombe sous le sens :
«S’il est dressé, pourquoi l’enchaîne-t-on ?»

Je ne me rappelle pas qu’on m’ait fait une réponse cohérente. Le temps passant, j’oubliai le mystère de l’éléphant et de son pieu, ne m’en souvenant que lorsque je rencontrais d’autres personnes qui un jour, elles aussi, s’étaient posé la même question.

Il y a quelques années, j’eus la chance de tomber sur quelqu’un d’assez savant pour connaître la réponse :
«L’éléphant du cirque ne se détache pas parce que, dès tout petit, il a été attaché à un pieu semblable.»

Je fermai les yeux et j’imaginai l’éléphant nouveau-né sans défense, attaché à ce piquet. Je suis sûr qu’à ce moment l’éléphanteau a poussé, tiré et transpiré pour essayer de se libérer, mais que, le piquet étant trop solide pour lui, il n’y est pas arrivé malgré tous ces efforts.

Je l’imaginais qui s’endormait épuisé et, le lendemain, essayait à nouveau, et le surlendemain… et les jours suivants… Jusqu’à ce qu’un jour, un jour terrible pour son histoire, l’animal finisse par accepter son impuissance et se résigner à son sort.

Cet énorme et puissant pachyderme que nous voyons au cirque ne s’échappe pas, le pauvre, parce qu’il croit en être incapable. Il garde le souvenir gravé de l’impuissance qui fut la sienne après sa naissance.

Et le pire, c’est que jamais il n’a tenté d’éprouver à nouveau sa force.

Nous sommes tous un peu comme l’éléphant du cirque : nous allons de par le monde attachés à des centaines de pieux qui nous retirent une partie de notre liberté.

Nous vivons avec l’idée que nous ne pouvons pas faire des tas de choses, pour la simple et bonne raison qu’une fois, il y a bien longtemps, quand nous étions petits, nous avons essayé et n’avons pas réussi…
"

Extrait de “Laisse-moi te raconter… les chemins de la vie” de Jorge Bucay, psychiatre et psychothérapeute argentin
Merci beaucoup de partager ou de faire suivre cette info-lettre.
+1
Tweet
Share
Share
Forward
Copyright © 2018 Nathalie Jongen Kinésiologie, All rights reserved.

Notre site web:
www.creer-sa-vie.ch

vous désinscrire de cette liste  
mettre à jour vos préférences

Email Marketing Powered by Mailchimp
Page Facebook
Page Facebook