Copy
Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

Tous mes vœux pour l'An Nouveau!


Adossée à un vénérable mélèze
En ce mois de janvier, je vous souhaite une ✨très belle année 2020✨!
Que tous les vœux chers à votre cœur se réalisent!

Je continue d'être enchantée du choix professionnel que j'ai fait il y a presque 16 mois: me focaliser exclusivement sur la kinésiologie! Je me sens maintenant bien ancrée dans cette activité qui me permet de donner beaucoup de sens à mon quotidien.

Je fais de mon mieux jour après jour pour maintenir un équilibre sain entre toutes les "parties" de ma vie: ma vie de kinésiologue, ma vie de compagne, ma vie de fille, de sœur, de tante, ma vie amicale, et ma vie pour moi seule, dont j'ai aussi besoin pour me ressourcer. Parfois c'est aisé, parfois c'est très difficile. C'est un perpétuel et en même temps passionnant apprentissage de savoir s'écouter...

J'espère que les outils et capsules ci-dessous vous seront sources d'inspiration, et je vous souhaite une belle découverte.

Chaleureusement,
Nathalie Jongen

 

Mes dernières formations continues

  • Kinésiologie Enfant Famille,
    2 journées avec Anne Claessens Jaquier chez Equilibre Formation
  • Relation d’aide – Communication NonViolente,
    2 journées avec Angela Boss, à l'Institut Holistique de la Santé
  • Burnout – Le rôle du thérapeute,
    1 journée avec divers intervenants, ASCA (Fondation pour la reconnaissance et le développement des thérapies alternatives et complémentaires)
  • Les enfants "hyper" sensibles, comment leur donner des racines et des ailes,
    1 journée avec Mireille Dürig et Aline Fridez

L'Hiver - Un Temps pour se Ressourcer

Préalpes et stratus sur le Léman en hiver
En médecine traditionnelle chinoise, on peut s'imaginer l’Hiver comme une période d'hibernation ou d'austérité. L'Hiver peut prendre la forme d'un temps de réintégration, de réparation et de préparation pour les chantiers à venir et les nouveaux commencements. C'est l'époque où l'activité ralentit pour laisser place à davantage de concentration et de réflexion intérieure.

"Qu’est-ce que l'hiver signifie dans votre vie ou par rapport à vos buts?
Vous sentez-vous trop actif alors que vous auriez besoin de vous concentrer au calme pour planifier l'avenir?
Avez-vous l'impression qu'on vous a laissé dehors dans le froid, ou possédez-vous un lieu chaleureux où vous vous sentez en sécurité et rassasié?"


L’Hiver est la saison de l’élément Eau, qui est symbolisé par l'eau des océans, des mers, des lacs et des rivières. Selon la médecine chinoise, l'élément Métal (dont la saison est l'automne) aurait créé l'Eau que l'on peut imaginer comme une condensation sur une surface métallique froide, ou un jaillissement des profondeurs de la terre où se forment les minéraux et les sels. L'Eau nourrit le Bois (dont la saison est le printemps). L'Eau est très mystérieuse et peut prendre de nombreuses formes. Elle est le symbole de l'inconscient, de la vie onirique, des émotions, de ce que nous ne comprenons pas et qui nous fait peur. Mais elle est également essentielle à la survie quotidienne et à un fonctionnement harmonieux. Soyez donc attentif a boire suffisamment d'eau pure chaque jour.


"Qu'est-ce que l'Eau symbolise dans votre vie ou dans le contexte de vos objectifs?
S'y trouve-t-il trop de mystères, de peurs et risques ou bien avez-vous besoin de surmonter vos peurs et de laisser un peu d'incertitude emplir vos rêves?"


Source du texte en italique: 'Le Touch for Health en Pratique' de John Thie et Matthew Thie, Ed. Le Souffle d'Or, 2003.

Vous trouverez en cliquant sur ce lien de précieuses recommandations de santé et bien être pour vivre la saison hivernale avec sérénité.

Découvrir les Fleurs de Bach


Fleur de la confiance en soi, la certitude

Larch (ou mélèze en français)Larch
Pour les personnes qui ne se considèrent pas aussi bonnes ou capables que celles qui les entourent, qui s'attendent à l'échec, qui sentent qu'elles ne réussiront jamais, et donc ne s'aventurent pas et ne font pas une tentative assez forte pour réussir.

Il existe un sentier didactique pour l'observation et l'apprentissage des Fleurs de Bach à Yvonand. Il s'agit du seul lieu en Suisse où on peut voir, et la plupart du temps aussi toucher, 36 fleurs de Bach sur les 38 que compte la série définie par le Dr. Edward Bach de 1930 à 1936.

J'ai commencé à apprivoiser les fleurs de Bach grâce aux deux journées de cours enseignées par Bruno Gérard, les 10 et 17 novembre 2018. Merci à Bruno pour tout ce qu'il transmet, et à l'IHS pour l'organisation. Source de l' image : www.healingherbs.co.uk
Je vous présente un tutoriel pour transformer votre météo intérieure.
1° Prendre conscience de l'émotion que vous ressentez
2° Transformer cette émotion ressentie en état mental désiré.
3° Et maintenant, quel nouveau comportement allez-vous mettre en place dans votre vie?

Ce tutoriel est issu de la méthode One Brain, qui est un outil permettant de dissiper les émotions du passé qui bloquent la perception du présent.
Le but de la méthode One Brain est de récupérer la capacité de faire un choix pour soi qui ne se base plus sur les expériences du passé, synonymes de peur, de douleur, ou bien encore de peur de la douleur.

Remerciements pour la vidéo: www.alphazoom.ch.

Miracle Olfactif

Respirer une huile essentielle agit sur le cerveau et notre émotionnel, sans que l'information ne soit filtrée, ni discriminée par le mental. Un vrai bienfait de la Nature! A humer directement au-dessus du flacon ou à diffuser dans la pièce.

Romarin Romarin
Le romarin est une excellente huile d'apprentissage, pour «être dans ce qu'on fait» quand on apprend, qui aide tant à la mémorisation qu'à la restitution de connaissances. Le romarin aide aussi à se concentrer et à être plus efficace dans l'analyse. Une fraction de goutte derrière les oreilles pendant qu'on apprend, la même chose le jour de l'examen. Aussi, il permet de prendre la puissance en soi avec justesse. Il rend plus volontaire. Le romarin rend plus visible, faisant briller l'aura et en même temps, il tempère l'ego et l'anoblit. Il pousse vers l'extériorisation.

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, les enfants en bas âge ou les sujets épileptiques.


Ylang Ylang Ylang Ylang
L’ylang ylang est surtout connu parce qu’il érotise et rend sensuel. Il a d’autres attraits... Il favorise une meilleure relation à notre propre puissance et à notre propre pouvoir, en calmant l'agressivité et les coups de feu. Quand il y a des difficultés à se soumettre et à accepter le cadre, un refus des règles, il aide à accepter, globalement et il diminue les frustrations et les contrariétés. En cas de stress, il diminue le stress et calme, directement. Il aide à déconnecter et débrancher. Aussi cette huile essentielle est utile en cas de troubles liés à l'hyperactivité. Il pousse les timides vers l'extériorisation.


A vous maintenant de tester et de sélectionner ce qui vous convient le mieux :-)

Merci à Mireille Dürig et Marc Ivo Böhning pour le cours passionnant "Ça sent bon l'apprentissage".
 
Attention, en cas de projection accidentelle dans l’œil, rincer 2 minutes à l’eau, puis placer une compresse imprégnée d’huile végétale pour diluer l’excédent dans l’huile végétale.
Source des images: www.meluhanaturals.com, www.florihana.com.
Dans cette vidéo, Jackie Kelm résume son livre: «La joie, comment la vivre au quotidien».
Activer les sous-titres pour le français.

La Joie: Comment la vivre au quotidien

Couverture du livre

Inspirée par ce livre, pendant une année, je me suis posée le plus souvent possible le matin 5 minutes pour noter au moins 3 aspects de ma vie pour lesquels j'éprouvais de la reconnaissance. Et j'ajoutais ensuite à cette liste une action (ou non-action) qui me permettrait d'aller vers plus de bonheur ce jour-là.

En relisant mon cahier, je retrouve: 
- "Je fais fondre le chocolat au lieu de le mordre pour que le goût dure plus longtemps en bouche",
- "Je passe une une heure à jardiner aujourd'hui après-midi",
- Je bois mon thé, ici, sur le canapé, tranquillement, avant de partir."

J'observais lors des auto-évaluations hebdomadaires et mensuelles qu'il y avait du progrès, que j'acceptais mieux les aspects de ma vie sur lesquels le mieux pour moi est de lâcher prise, je devenais plus indulgente avec moi.

Je viens de reprendre cette méthode il y a quelques jours, pour me rebrancher sur la fréquence de la gratitude. Et aussi parce que certaines visualisations que j'avais rédigées en automne 2017 se sont réalisées dans ma vie. Comme la belle relation initiée il y a quelques mois avec mon compagnon Laurent.

C'est un livre bien structuré, on comprend bien les messages et cela donne envie d'y aller, pour l'amour de soi, tout simplement.

Je vous souhaite une belle découverte en écoutant l'auteure, Jackie Kelm, dans la vidéo ci-dessus, et qui sait, en utilisant son livre vous aussi.


La Joie : comment la vivre au quotidien. Découvrez les principes de La Démarche Appréciative, Jackie KELM, Ed. Le Souffle d'Or, 2017, 208 pages.
💫
Un sage prit la parole et dit :
"Le regard que nous portons sur le monde n'est pas le monde lui-même, mais le monde tel que nous le percevons à travers le prisme de notre sensibilité, de nos émotions.
Si le monde vous apparaît triste ou hostile, transformez votre regard et il vous apparaîtra autrement.
C'est par un travail intérieur, psychologique et spirituel, que nous pouvons véritablement changer et faire évoluer notre perception du monde extérieur.
💫
Extrait de L'âme du monde de Frédéric Lenoir.

Victime, bourreau ou sauveur - comment sortir du piège ?

Victime, bourreau ou sauveur de Christel Peticollin
Un livre pour comprendre comment fonctionnent ces "jeux psychologiques" qu'on se transmet de génération en génération souvent de manière inconsciente... Pour augmenter sa liberté de choix tout en réduisant les conflits inutiles et les risques d'être manipulé ou de manipuler.

- La victime apitoie, attire, énerve.
- Le bourreau attaque, brime, donne des ordres et provoque la rancune.
- Le sauveur étouffe, apporte une aide pas toujours désirée, crée la passivité par l'assistanat.


Ces "jeux psychologiques" sont très répandus dans notre société occidentale et trouvent leurs racines dans notre enfance. Exemple de scénario : l’enfant est une victime évidente (car il est dépendant) et les parents jouent tour à tour le rôle de bourreau et de sauveur (via les compliments, les menaces, le chantage, les comparaisons, les jugements, les récompenses, punitions, etc.).

J'ai bien aimé ce livre car il est exhaustif, tout en restant clair et didactique.

extrait du livreY sont présentés en première partie les mécanismes des "jeux psychologiques" avec la description détaillée des rôles de victime, bourreau et de sauveur; les comportements générateurs de jeux, et tout un répertoire de différents jeux et leur analyse. C'est certain que je m'y suis bien retrouvée plusieurs fois, en tant que sauveuse, victime et même bourreau...

Ce qui est vraiment intéressant dans la seconde partie, ce sont les propositions de solution pour sortir de ce type de comportement, comme par exemple:

+ régler les malentendus possibles au fur et à mesure
+ communiquer directement avec la personne concernée au lieu de se servir d'un intermédiaire
+ s'en tenir aux faits, sans partir dans les jugements
+ prendre soin de soi-même et être à l'écoute de ses propres besoins

Ce livre est à consulter dans la petite bibliothèque du cabinet.

Victime, bourreau ou sauveur : comment sortir du piège ?
par Christel PETITCOLLIN
, 160 pages, Jouvence éditions, 2006

Héritages ancestraux

Arbre
Nous restons fidèles à ces manières de fonctionner, à ces comportements, parce que c'est plus fort que nous, et par loyauté familiale. Ces héritages nous empêchent de vivre pleinement notre vie, jusqu'à ce que nous en prenions conscience, que nous travaillions sur comment faire AUTREMENT et surtout que nous mettions en pratique ces nouvelles attitudes/actions bénéfiques pour soi.

 

Le clan

Je me sens exclu, rejeté! Je me suis toujours défendu du comportement de mon père! Je dois me défendre!

Pour l’enfant, le clan représente sa famille et c’est pour lui avant tout ses parents. Le clan est là pour assurer la protection (passif mère) et la défense (actif père) de l’enfant. La mère assure la protection contre les prédateurs, le père défend l’enfant dans le monde extérieur (attaquera si nécessaire).

L’enfant doit ressentir grâce à son clan qu’il est intouchable et pourra ainsi construire sainement son système immunitaire et pouvoir se défendre et se protéger lui-même. Il est reconnu en tant qu’être humain. Les parents sont là pour lui faire voir la nature du danger. Le clan, c’est la force, la sécurité.

Si le clan n’est pas du tout protecteur voire toxique, l’enfant va créer un système immunitaire avec des carences. Le système immunitaire n’arrivera pas à identifier quoi attaquer ou ne pas attaquer, ce qui peut favoriser les maladies auto-immunes.

Lorsqu’un enfant quitte un clan hyper protecteur, c’est insupportable pour les membres du clan et on essaye de le récupérer. On peut imaginer par exemple un enfant d’ouvriers qui devient médecin pour quitter son clan et en rejoindre un autre, ou une personne qui part à l’étranger pour mettre de la distance avec son clan d’origine. On quitte souvent son clan d’origine parce qu’il est toxique et qu’il nous empoisonne la vie.

Lorsqu’il y a un clan sous la protection d’un autre clan, ce clan se met sous la protection des autres. Une cellule se divise et se multiplie, c'est la vie. Elle ne doit pas au moment où elle se divise rester à l’intérieur de cette même cellule.

Dans sa mémoire cellulaire, l’enfant développe son système immunitaire au travers du clan. Si son clan est suffisamment protecteur/défenseur, son système immunitaire sera prêt pour créer son propre clan (avec son/sa partenaire et ses enfants naturels/adoptifs ; sa religion ; son groupe professionnel, etc.). Le but ultime d’un clan sain est donc de tout faire pour que son enfant, au moment où il devient un adulte autonome, puisse créer à son tour son propre clan, avec les bonnes ressources d'immunité pour en assurer la protection et la défense.

Le défi : se donner soi-même la protection, c’est-à-dire être une bonne mère et un bon père pour soi-même, créer son propre clan, le protéger en interne (système immunitaire), le défendre à tous les niveaux, en toute sécurité face à l’extérieur.

Les outils de la kinésiologie permettent la mise en place d’un comportement sain pour l’individu vis-à-vis de son clan d'origine.
 
Contenu adapté du cours « Les Leçons de Vie Â» de Michel Martinat.

Une posture de yoga pour s'enraciner - Le guerrier 2

Guerrier II
C'est une des postures de yoga que je préfère! On l'utilise aussi avec la méthode Brain Gym où elle porte le nom de "Les pieds sur terre".

Cette posture améliore la force et la flexibilité.

Pour entrer dans la posture, ouvrir les jambes bien plus large que les épaules, les pieds parallèles.
Ensuite tourner un pied à 90 degrés par rapport à l'autre pied. Plier la jambe dont le pied est tourné à un peu plus que 90 degrés. On doit pouvoir voir ses orteils.
Les bras s'étirent dans des directions opposées, en alignement avec le corps, qui est tourné vers l'avant
Le torse et les hanches ne tournent pas vers la jambe pliée. Seule la tête se tourne pour faire face au bras étendu sur le genou plié.

La posture du guerrier deux peut également être désignée par son nom sanscrit, Virabhadrasana B.

Cette posture peut permettre de:
  • Soulager les maux de dos
  • Améliorer la stabilité
  • Renforcer la force de base
  • Améliorer la flexibilité
  • Ouvrir la poitrine
Toute personne ayant récemment subi une blessure à la hanche, au genou ou à l'épaule ou souffrant d'hypertension artérielle doit éviter cette posture. les personnes blessées au cou ne doivent pas tourner la tête en direction du bras positionné au dessus de la jambe pliée.

Une partie des explications et image issues de ce site
.

Le Moment du Conte

Couverture du livre de Jorge Bucay
Il était une fois dans la ville de Cracovie, un vieillard pieux et généreux qui s'appelait Izy. Plusieurs nuits de suite, il rêva qu'il allait à Prague et arrivait sur un pont au-dessus d'une rivière. Il rêva que sur l'une des berges de la rivière, sous le pont, se trouvait un bel arbre feuillu. Il rêva que lui-même creusait un puits à côté de l'arbre et que, de ce puits, il sortait un trésor qui lui apportait bien-être et tranquillité pour le restant de ses jours.

Au début, Izy ne lui accorda que peu d'importance. Mais, comme ce rêve se répéta pendant plusieurs semaines, il l'interpréta comme un message et décida qu'il ne pouvait ignorer ce renseignement qui lui venait de Dieu – ou allez savoir d'où – pendant son sommeil. 

C'est ainsi que, se fiant à son intuition, il chargea sa mule en vue d'un long voyage et se mit en route pour Prague.

Au bout de six jours de marche, le vieillard arriva à Prague et se mit en quête du pont qui enjambait une rivière aux abords de la ville.

Il n'y avait pas trente-six rivières, ni trente-six ponts, aussi découvrit-il rapidement l'endroit qu'il cherchait. Tout était exactement comme dans son rêve : la rivière, le pont et, sur l'une des berges, l'arbre sous lequel il devait creuser.

Un seul détail ne figurait pas dans le rêve : jour et nuit, le pont était gardé par un soldat de la garde impériale.

Izy n'osait pas creuser tant que le soldat était là; il campa donc près du pont et attendit. La deuxième nuit, le soldat commença à suspecter cet homme qui campait près du pont, aussi s'approcha-t-il pour l'interroger.

Le vieil homme, ne trouvant aucune raison de lui mentir, lui raconta qu'il était venu d'une ville très lointaine parce qu'il avait rêvé qu'à Prague, sous un pont comme celui-ci, était enfoui un trésor.

Le garde se mit à rire aux éclats.
 
« Tu as voyagé longtemps pour une chose stupide, lui dit-il. Depuis trois ans, je rêve toutes les nuits que dans la ville de Cracovie, sous la cuisine d'un vieux fou nommé Izy, est enterré un trésor. Ah, ah, ah  Crois-tu que je devrais aller à Cracovie chercher cet Izy et creuser dans sa cuisine ? Ah, ah, ah! »

Izy remercia aimablement le garde et s'en retourna chez lui.

En arrivant, il creusa un trou dans sa cuisine et découvrit le trésor qui avait toujours été enterré là.

Source : Conte “Le trésor enterré” dans Laisse moi te raconter... les chemins de la vie” de Jorge Bucay, psychiatre et psychothérapeute argentin.
 
Un questionnement ... Comment un mélèze vénérable âgé de plusieurs centaines d'années perçoit-il le temps?
Adossée à son tronc, les yeux fermés, la main gauche sur son tronc et la droite sur mon ventre émerge une pensée:
"Le temps n'existe pas. L'instant est infini."


Si Yoda avait pratiqué la Communication NonViolente et l'éducation positive, peut-être que Dark Vador n'aurait pas existé...

Merci beaucoup de partager ou de faire suivre cette info-lettre.
Contre-jour à Saint-Sulpice, lundi 30 décembre 2019.
Copyright © 2020 Nathalie Jongen Kinésiologie, Tous droits réservés.

Site web:
www.creer-sa-vie.ch

Vous désirez changer la manière dont vous recevez ces emails?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences or vous désinscrire de cette liste.

Email Marketing Powered by Mailchimp