Copy
Si cet email ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le consulter en ligne en cliquant ici

Retour sur match

SÈTE 3-1 NARBONNE

11 février 2017

Pour ceux qui aiment les chiffres ronds, il faut savoir que le Narbonne Volley a disputé, samedi dernier, son dixième match au Barrou depuis son accession dans l'élite en 2005. Réputée chaude, voire bouillante, la halle Louis-Marty ne l'était pas vraiment pour cette nouvelle édition du derby de l'ex Languedoc.

Le speaker s'est égosillé pour faire réagir le public. En vain. Un voisin dernier, une équipe sétoise en panne : l'affiche n'était pas spécialement sexy, il est vrai. Toujours est-il que les Centurions ne sont pas spécialement à l'aise quand il s'agit de jouer du côté de l'Île Singulière. Avant cette énième confrontation, ils n'avaient ramené qu'un seul succès du plus court déplacement de l'année : un 2-3 arraché le 23 février 2013. Arraché est le terme puisque, ce soir-là, Kostas Prousalis et ses partenaires étaient menés 2-0 !

Le passeur grec a sans doute imaginé qu'il allait réussir un nouveau joli coup, samedi. Dans la foulée de sa victoire sur Ajaccio (3-2), le Narbonne Volley menait, en effet, 0-1 face à une pâle équipe sétoise. Il suffisait (facile à dire) d'enfoncer le clou pour mettre l'Arago au fond du trou. Malheureusement, le scénario n'a pas été celui-là.

Passé la mauvaise surprise, les Sétois ont remis les choses à l'endroit et trop dominé le secteur du service-réception pour se faire piéger durablement par les Centurions. Ces derniers n'auront qu'un regret. Celui de ne pas avoir vu le juge de ligne valider le dernier service de Vaianuu Mare pourtant sur la ligne. À 24-23 dans le quatrième set, peut-être que...

Si vous ne souhaitez plus recevoir cet emailing, vous pouvez vous désabonner ici.
Email Marketing Powered by Mailchimp