Copy
Si cet email ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le consulter en ligne en cliquant ici

Retour sur match

NARBONNE 0-3 MONTPELLIER

28 décembre 2016

C'est dans un Palais qui avait fait le plein malgré l'entre-deux fêtes que les Centurions ont disputé le fameux Boxing Day et par là même un autre derby du feu Languedoc. Au final, les joueurs de Tristan Martin sont rentrés aux vestiaires sous les applaudissements d'une salle reconnaissante de leur volonté d'en découdre face à Montpellier, dauphin de l'actuel leader Chaumont. Comme quoi, il peut y avoir deux lectures d'un simple résultat. Brut de décoffrage, il s'agit d'une nouvelle défaite à domicile. En y regardant de plus près, aurait-on crié au scandale si le Narbonne Volley avait battu Montpellier, mercredi soir ?

Quand on sait que chaque set s'est achevé par deux points d'écart et que les Montpelliérains en ont inscrit finalement juste six de plus que les Narbonnais, on se dit que le volley peut être à la fois cruel et excessif. Cruel comme cette défaite qui s'est jouée sur des détails et excessif comme le score de 0-3. La remontée fantastique du premier set ? Pas récompensée. L'incroyable retour dans le money-time d'un deuxième set à rallonge ? Vain.

Les Centurions ont également échoué au pied du troisième set. La réussite se provoque certes, mais on ne prête aussi qu'aux riches, à savoir ceux qui roulent sur une autoroute dégagée. Ce qui n'est pas le cas des Narbonnais dans cette première partie de saison. Éternels optimistes peut-être, nous avons envie de croire que ce groupe qui ne veut rien lâcher sera récompensé de ses efforts et de son état d'esprit. Il n'est pas le meilleur de la Ligue A, mais il n'est pas non plus le moins méritant.

Si vous ne souhaitez plus recevoir cet emailing, vous pouvez vous désabonner ici.
Email Marketing Powered by Mailchimp