Copy
Si cet email ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le consulter en ligne en cliquant ici

Retour sur match

NARBONNE 0-3 NICE

19 janvier 2017

Parfois, quand la vitrine d'un magasin n'est pas spécialement emballante, il faut avoir la curiosité de pousser néanmoins la porte. L'image vaut ce qu'elle vaut, mais elle cadre plutôt bien avec ce que vit actuellement le Narbonne Volley. "C'est un club dans son ensemble", aime à rappeler Jérémie Ribourel.

A l'intérieur du "magasin", le sourire est de rigueur. La Nationale 3 mène le bal dans son championnat, la Régionale va disputer les play-off d'accession, les cadets et les minimes sont leaders et, comme eux, les benjamins ont toujours leur mot à dire en Coupe de France. Les jeunes sont performants et reçoivent régulièrement les conseils des pros. "Tout le monde se connaît, se côtoie et s'encourage", apprécie le président des Centurions. On est bien loin de l'image d'un club nageant en plein marasme. Parce qu'un club, c'est certes une locomotive, mais également des wagons, bien portants en l'occurrence.

Pour en revenir à la vitrine, deux constats s'imposent. Le premier est dressé par Jérémie Ribourel. "J'ai rencontré les joueurs pour savoir dans quel état d'esprit ils étaient. J'ai trouvé un groupe qui y croit encore et entend se battre jusqu'au bout. Je sais qu'on va jouer à fond tous les matchs d'ici la fin de la saison."

Le second constat tend à confirmer que la réussite tourne le dos aux Narbonnais. Si Nice, plus fort dans les fins de sets, n'a pas volé son succès au Palais, les joueurs de Tristan Martin ont de quoi pester contre deux calamiteuses décisions arbitrales qui les ont privés du gain du troisième set. Quand ça veut pas, ça veut pas, comme on dit familièrement.

On ne saura jamais ce qu'il serait advenu si les Centurions étaient revenus à 1-2. Alors, si à un moment donné la chance voulait bien tourner, ce ne serait pas de refus. Ne serait-ce que pour récompenser la volonté d'un groupe, touché par les résultats, mais pas coulé quand d'autres auraient déjà sombré corps et âmes..

Si vous ne souhaitez plus recevoir cet emailing, vous pouvez vous désabonner ici.
Email Marketing Powered by Mailchimp