Copy
Si cet email ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le consulter en ligne en cliquant ici

Retour sur match

NARBONNE 0-3 SÈTE

26 novembre 2016

« REPARTIR AU COMBAT »

Tristan Martin, ce match contre Sète n'était-il finalement pas trop attendu ?
L'a-t-on joué avant, ou a-t-on manqué de rythme après dix jours sans match ? On s'est posé la question. Le début de match ne nous a-t-il pas mis la tête dans le seau également ? Mentalement, et ça s'est vu, on a douté rapidement et on n'a jamais réellement inquiété Sète. L'équipe n'a réagi qu'épisodiquement sans rivaliser sur la durée.

On a le sentiment que vos joueurs n'ont pas montré leur vrai visage...
Bien entendu. Tout le monde s'investissait pourtant durant les semaines et on voit qu'on ne peut pas se permettre de ne pas être conquérant d'entrée. Surtout au Palais. L'équipe est capable de montrer des choses. Elle peut faire beaucoup mieux. Elle doit s'en convaincre et aussi le faire. Ce sont des choses qui arrivent dans une saison. On est passé à travers. Il faut rebondir et oublier ce match au lieu de le ressasser.

Le match contre Nantes, en Coupe de France, ce mardi soir au Palais, n'arrive-t-il pas à point nommé ?
Le fait de jouer trois jours plus tard, ce n'est pas plus mal car on va pouvoir passer à autre chose en se remettant dans la compétition. On pense à Nantes de suite puis Cannes en enchaînant. Il est préférable de positiver. On n'est pas largué au classement, mais la première victoire sera importante.

La Coupe de France peut-elle servir de tremplin ?
Il faut s'en servir. C'est une compétition à part qui peut nous galvaniser à nouveau. On se doit de la jouer à fond et de repartir au combat.

Nationale 3
L'équipe de Nationale 3 a repris la tête de son championnat en remportant brillamment (3-0) son match au somment contre le leader Riom.

Si vous ne souhaitez plus recevoir cet emailing, vous pouvez vous désabonner ici.
Email Marketing Powered by Mailchimp