Copy
Si cet email ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le consulter en ligne en cliquant ici

Retour sur match

NARBonne 0-3 touLOUSE

23 octobre 2016

Le courage et la solidarité n'ont pas suffi et on a vu, dimanche après-midi, la différence entre une équipe largement remaniée à l'intersaison et une autre qui a pu conserver toutes ses forces vives. Toulouse est un bloc compact et homogène. Les Centurions, en dépit du soutien inconditionnel de leur public, ont constaté qu'il était difficile à contourner. Pour cette première de la saison, Tristan Martin a dû aligner trois de ses réceptionneurs-attaquants afin de palier le forfait de son attaquant de pointe Jhon Wendt. Une réorganisation pour le staff mais aussi pour le meneur de jeu Kostas Prousalis, lequel a distribué à parts égales ses ballons d'attaques entre les ailes et le centre. Les Centurions ont peut-être laissé passer leur chance dans le premier set au cours duquel ils ont mené 16-14. En revanche, par la suite, Les Spacer's ont fait la course en tête et un beau sursaut des Narbonnais dans la dernière manche n'a pas suffi pour jouer les prolongations. Si Toulouse est donc venu s'imposer au Palais 0-3 (21-25, 21-25, 19-25), le public, revenu en nombre, aura apprécié les qualités de combativité et d'unité qui se sont dégagées du groupe. Une base essentielle pour des lendemains chantants, quand les automatismes seront plus naturels. Place maintenant au voyage à Nantes, jeudi 27 octobre (20h30).

Première
Pour les jeunes Julien Prigent et Bastian Peralta-Martinez, recrutés cet été, la venue de Toulouse a été l'occasion d'effectuer leurs grands débuts en Ligue A.

Si vous ne souhaitez plus recevoir cet emailing, vous pouvez vous désabonner ici.
Email Marketing Powered by Mailchimp