Copy
Si cet email ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le consulter en ligne en cliquant ici

Retour sur match

NARBONNE 1-3 CANNES

17 février 2017

Une semaine après un revers décevant à Sète (3-1), le Narbonne Volley avait très envie de se racheter et de rééditer sa performance contre Ajaccio. Pour les Centurions, le tournant de ce match face à Cannes a très certainement été le premier set. Ils ont mené 21-19 avant de céder finalement 23-25. Le gain de la première manche, au regard de la prestation des deux équipes, aurait certainement changé beaucoup de choses.
Le Narbonne Volley a certes remporté la deuxième manche, mais il n'a pu confirmer par la suite.

Malgré la défaite, les deux équipes n'étaient pas très éloignées l'une de l'autre. Par exemple, les Centurions ont davantage marqué de points au service (6 à 2) et surtout au block (12 à 6). Le meilleur marqueur a, en revanche, été un Cannois : Nicholas Del Bianco (23 points). Encore une fois, les joueurs de Tristan Martin n'étaient pas à des annes lumière de leurs adversaires.

À cinq matchs de la fin, le Narbonne Volley n'est toujours pas mathématiquement relégué. Il le doit à la défaite
à domicile de Nantes face à Poitiers (0-3). Le classement et le programme pour le moins ardu ne laisse guère place à une incroyable "remontada" de la part des Centurions. Ils vont rencontrer (dans le désordre) le premier (Montpellier), le deuxième (Chaumont), le quatrième (Paris) et le cinquième (Toulouse). Sans oublier Poitiers qui jouera peut-être sa place en play-off.

À l'image de son président, le club s'est préparé à une très probable relégation. Un mal pour un bien si l'on en croit Jérémie Ribourel : "En l'état actuel des choses et du budget, il est probablement préférable que le Narbonne Volley évolue un cran en dessous, qu'il gagne des matchs, se fasse plaisir et surtout offre du plaisir et du spectacle à ses supporters. Dans une salle enflammée, comme elle sait l'être, il a les moyens de jouer le haut de tableau en Ligue B."

Si vous ne souhaitez plus recevoir cet emailing, vous pouvez vous désabonner ici.
Email Marketing Powered by Mailchimp