Copy
septembre 2021 - n°110
L'actualité du Pôle-relais tourbières

Congrès mondial de la nature de l’UICN 2021 à Marseille

 
Le Pôle-relais tourbières de la Fédération de Conservatoires d’espaces naturels est présent au Congrès mondial de la nature de l’UICN à Marseille les 6,7 et 8 septembre.
Avec les autres Pôles-relais zones humides, il tient un stand dans l’espace « Génération nature » et dispense plusieurs présentations sur les tourbières du monde, les tourbières et le changement climatique ou encore un atelier sur le terreau sans tourbe. Professionnels, scolaires et grand public sont attendus dans cet espace accessible gratuitement et sans inscription du 4 au 11 septembre 2021.
 
ZONES HUMIDES

Les Pôles-relais zones humides prêts pour répondre aux défis de demain

S’appuyant sur les recommandations du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) issues du rapport sur l’évaluation du dispositif de Communication, d'éducation, de sensibilisation et de la participation sur les zones humides 2012-2014, le Ministère de la transition écologique (MTE) et l’Office français de la biodiversité (OFB), ont souhaité conforter la place des Pôles-relais zones humides à travers une nouvelle charte actualisée en 2021 pour répondre aux défis de demain.

en savoir plus sur le portail national des zones humides
 

Appel à manifestation d’intérêt : Vers des territoires « Zéro Artificialisation nette »

L’ambition de l'appel à manifestation d’intérêt « Objectif ZAN » est d’accompagner l’ensemble des acteurs qui contribuent au développement de Territoires « Zéro Artificialisation nette » (T-ZAN) en participant à la montée en compétences par le retour d’expérience et en impulsant une dynamique territoriale autour de trajectoires ZAN inscrites dans la durée.
Pour répondre à cette ambition, l’AMI vise à accompagner une quinzaine de projets de territoires qui souhaitent mettre en œuvre une trajectoire « ambitieuse » de ZAN, en s’engageant à leur échelle à atteindre l’absence d’artificialisation nette au plus tard en 2050.
 
En savoir plus sur cet appel à projet sur le portail national des zones humides
 

8 questions à se poser pour mettre en œuvre les solutions fondées sur la nature. Un guide d'appropriation du Standard mondial de l'UICN

DELANGUE, Justine. Comité Français de l’UICN, 2021, 11 p.

"Suite à la publication par l’UICN du standard international sur les Solutions fondées sur la Nature, le Comité français de l’UICN présente un guide d’appropriation de ce standard, structuré en 8 questions clés à se poser pour mettre en œuvre des Solutions fondées sur la Nature."
 
Accéder à la publication depuis notre base de données documentaire
  
Programme life anthropofens


 

Action de restauration d'habitats agro-pastoraux paratourbeux : études préalables aux opérations de réensemencement de prairies

Photo : R. Coulombel

"Le 08 juin dernier plusieurs salariés du Conservatoire botanique national de Bailleul et du Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France ont visité des prairies relevant de l’alliance phytosociologique du Molinion caeruleae W. Koch 1926, en Lorraine belge. Ces visites ont eu lieu sur la commune de Tintingy, …"
 
Lire l’article sur le site du programme life anthropofens
 
france 

Life Anthropofens : les premiers travaux en faveur des tourbières ont débuté !

Photo : Parc naturel régional Scarpe Escaut

« (…) Rendus possibles grâce à des financements européens (LIFE étant l’instrument financier pour l’environnement de l’Union Européenne), les travaux viennent de commencer à Vred et à Marchiennes.
Au sein de chaque site, deux piézomètres* (forages permettant d’accéder à l’eau d’une nappe phréatique) ont été installés. (…) »
 
Lire l’article complet sur le site parc naturel régional Scarpe-Escaut
 
Tourbières du Massif central


 

sensibilisation du grand public en auvergne-rhône-alpes

La Fête des tourbières est de retour du 10 au 12 septembre !

Le temps d’un week-end, venez découvrir les tourbières et les zones humides du Haut Bassin de la Loire, entre Ardèche et Haute-Loire !
Cette année encore les activités sont nombreuses ! A pied, en vélo, autour d’ateliers ludiques, d’un apéro ou à l’occasion d’une balade contée, tous les moyens sont bons pour en apprendre davantage sur les tourbières !

en savoir plus sur le site du conservatoire d'espaces naturels de rhône-alpes 
 

Rendez-Vous des Monts de la Madeleine "Natura 2000 et Biodiversité" les 18 et 19 septembre !

Pour la 10eme édition des « Rendez-Vous des Monts de la Madeleine », le Syndicat Mixte des Monts de la Madeleine (SMMM) a le plaisir de mettre en lumière les 5 sites Natura 2000 du massif, dont il est gestionnaire depuis plus de 20 ans pour certains, et leurs richesses environnementales.

Voir le programme
 

La Fête des Sagnes fête ses 20 ans

Les 11 et 12 septembre à Lamontélarié dans le Tarn (81)
L'édition 2020 ayant été annulée, rendez-vous tous cette année à Lamontélarié pour de joyeuses retrouvailles ! 

En savoir plus 
 

Projet de publication : Éducation et tourbières du Massif Central

Le Pôle-relais tourbières souhaite recueillir :
  • des contacts de personnes ayant fait des animations en lien avec les tourbières, sur le territoire du Massif Central : que vous soyez animateurs nature, accompagnateurs en montagne, ou enseignants, vos différentes approches nous intéressent !
  • des exemples d’outils pédagogiques sur les tourbières du Massif Central : qu’il s’agisse de brochures, plaquettes, livres, films, expositions, que vous en soyez à l’origine ou non, envoyez-nous les références !
Merci de diffuser cette information dans vos réseaux respectifs !

Contactez-nous !
 
rencontres 

Le programme "Tourbières du Massif Central" organise plusieurs rencontres :

Session technique « Forêts tourbeuses »

Les 28 et 29 septembre dans les Bois Noirs (St-Priest-la-Prugne, 42). 
Organisée avec le Conservatoire d’espaces naturels de l’Allier et le Syndicat mixte des Monts de la Madeleine. Une journée sur le terrain et une autre en salle.

Contact : F. MULLER
 

Journée technique « Pâturage en tourbières »

Le 5 octobre, près de Vassivière [23].
Organisée avec le Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine et ses partenaires). En salle et sur le terrain avec des éleveurs de la montagne limousine. Nous nous intéresserons particulièrement aux aménagements à prévoir pour la mise en œuvre du pâturage, et prévoyons durant cette journée :
  • des interventions et débats sur les actions de pâturage des milieux tourbeux en cours, par le Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine et le Parc Naturel Régional de Millevaches, l’association pour le pastoralisme de la montagne limousine, le Groupement pastoral ‘Mille Sonnailles’.
  • des interventions que vous, autres acteurs du pâturage en tourbières du Massif central, avez à nous proposer
  • la visite d’un site proche, où se pratique le pâturage sur zones tourbeuses.
Contact : F. MULLER
 

Voyage dans le massif du Jura

Les 12 et 13 octobre
A la découverte des restaurations de sites effectuées par le programme LIFE « Tourbières du Jura » qui se termine cette année.
Au programme :
  • visites dans le Haut-Jura (1er jour) et discussions avec le Parc naturel régional du Haut Jura et le Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté
    • La rivière Lemme et la tourbière de la Chaux-des-Crotenay
    • Galavot au Lac des Rouges-Truites (chantiers non LIFE mais permettant un recul intéressant)
    • Les Douillons à Nanchez.
  • visites dans le Haut-Doubs (2e jour) et discussions avec l’EPAGE Haut-Doubs Haute-Loue
    • le Varot à Bonnevaux (chantier en cours)
    • la Grande Seigne à Houtaud/Les Granges-Seignes
    • le Frambourg à la Cluse et Mijoux.
Nous serons aussi en compagnie d’une délégation du programme LIFE Anthropofens, qui travaille à la réhabilitation de tourbières des Hauts-de-France et de Wallonie et visitera aussi les sites du Jura. Une occasion de plus d’échanger avec des collègues !

Collègues du Massif Central : inscrivez-vous ici ! (Attention, nombre de places limité)
 
Contact : F. MULLER
 

Journée technique sur les aspects économiques et culturels des tourbières « tourbières et développement local ; comment enclencher une dynamique ? »

Le 9 novembre en Ardèche (07)
Organisée avec le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes.
Les questions de tourisme seront ainsi abordées mais d’autres pourront bien sûr trouver place, comme le rôle que peuvent apporter des sites qui deviennent des lieux de recherche scientifique ou technique durables.
 
Contact : F. MULLER 
 
miscellanées tourbeuses
PUBLICATION

Stocker du carbone dans les sols français, quel potentiel au regard de l’objectif 4 pour 1000 et à quel coût ? Rapport scientifique de l’étude

PELLERIN, Sylvain (coord.) ; BAMIERE, Laure (coord.) ; SAVINI, Isabelle (coord.) ; RECHAUCHERE, Olivier (coord.) ; et al. Quae 2020,, 231 p.

« L’initiative « 4 ‰ sur les sols pour la sécurité alimentaire et le climat », lancée par la France à l’occasion de la Conférence de Paris sur le climat (COP-21), propose d’augmenter chaque année d’un quatre millième le stock de carbone présent dans tous les sols du monde afin de compenser les émissions anthropiques de CO2. Cet objectif, très ambitieux, nécessite des évolutions profondes des pratiques agricoles et des modes de gestion sylvicoles, certaines pouvant s’accompagner de modifications de systèmes de production et, éventuellement, des modes d’usage des sols. C'est dans ce contexte que le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) et l’Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) ont demandé à l'INRA de conduire la présente étude "4 pour mille France". Les objectifs étaient : i) d’identifier des pratiques agricoles et sylvicoles plus "stockantes" que les pratiques actuellement mises en œuvre ; ii) de chiffrer le potentiel de stockage additionnel associé, de le cartographier, de quantifier les autres effets induits liés à l’adoption de ces pratiques stockantes (pertes ou gains de rendement, émissions de N2O, lixiviation de nitrate, utilisation de produits phytosanitaires…) ; iii) de chiffrer leur coût de mise en œuvre et de proposer une stratégie coût-efficace de stockage. Le présent document constitue le rapport scientifique de cette étude. »

Avec la participation de Daniel GILBERT.

Accéder au document depuis notre base de données documentaires
 
Les tourbières en régions
bourgogne-franche-comté

"La truite, le nénuphar nain et la drosera : quels choix faire pour améliorer la fonctionnalité de cours d’eau, plans d’eau et zones humides connectés en tête de bassin versant"

Le Pôle Milieux humides Bourgogne-Franche-Comté, le Réseau des gestionnaires de milieux aquatiques de Bourgogne-Franche-Comté et le Pôle-relais tourbières s'associent pour organiser une journée d'échanges techniques le 9 décembre 2021, de 9h30 à 17h, à Besançon (25).
Dans le cadre de projets de restauration associant petits cours d'eau, plans d'eau artificiels et zones humides, il est souvent difficile d'établir des priorités dans les choix d'intervention. Doit-on chercher à retrouver un état originel indépendamment des héritages anthropiques ? Quelle priorité attribuer à la fonctionnalité, à la naturalité, à la patrimonialité ?
Cette journée s'adresse aux acteurs techniques des milieux humides et aquatiques. Elle a pour objectif de permettre aux participants de partager des éléments de connaissance sur cette thématique complexe et de dépasser les antagonismes qui peuvent potentiellement émerger sur ce sujet.
 
En savoir plus
 
grand-est

Des études environnementales pour restaurer le marais de Villechétif

Canal 32, l’actualité dans l’Aube. 28/07/2021, 2’19
 
"Le marais de Villechetif constitue un habitat unique à l’échelle du département. Il représente la dernière tourbière fonctionnelle de l’Aube. Cette zone humide participe à la préservation de la biodiversité, la lutte contre les inondations et la maintien de la qualité de l’eau. Depuis juillet, jusqu’en 2023, le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne lance une étude pour notamment mieux comprendre l’écoulement de l’eau dans ce marais afin d’établir, si besoin, un plan de restauration."
 
Voir la vidéo
  
normandie

Tourbière d’Heurteauville

L’inauguration de l’aménagement de la tourbière d’Heurteauville a donné lieu à plusieurs relais dans la presse, dont ceux-ci :
  • Une vidéo de présentation de 3’02, réalisée par le Département de la Seine-Maritime
  • Un article et une vidéo de France 3 Normandie.
Les tourbières à l'international
congo

Un nouvel élan pour la préservation des zones humides du bassin du Congo

KAIJA, Emmanuel. CIFOR, mis en ligne le 24/08/2021
 
Entrevue avec D. Sonwa, expert scientifique senior au Centre de recherche forestière internationale et au Centre International pour la Recherche en Agroforesterie (CIFOR-ICRAF), et membre de l’équipe du programme SWAMP (programme d’adaptation et d’atténuation durables des zones humides). Retour sur les étapes ayant eu lieu depuis la découverte des tourbières du bassin du Congo, et point sur la situation.    
 
Lire l’article complet
 
irlande

De grands changements en cours en Irlande…

Par Francis MULLER. Photo : D. Aumaitre, Tourbières de Clifden, comté de Galway, Irlande, 2008.

Bord na Móna, appelé à l'origine ‘Turf Development Board’, a été créé par l'État irlandais en 1934 pour l'exploitation de la ressource en tourbe de l'Irlande dans l'intérêt économique de l'État. Au départ, la tourbe était utilisée pour produire de l'électricité, fabriquer des briquettes pour le chauffage domestique et approvisionner l'industrie horticole en terreau à base de tourbe. Cependant, les connaissances scientifiques ont complètement changé cette dynamique et, en raison du changement climatique et de la perte de biodiversité, il est clairement nécessaire de restaurer le puits de carbone le plus efficace au monde.
Niall Ó Brolcháin (université de Galway, Irlande), nous communique les transformations qui sont en cours dans la politique de prise en compte des tourbières de la république d’Irlande : "Bord na Móna a adopté le rôle de braconnier devenu garde-chasse, conformément au mécanisme de transition équitable du ‘Green Deal’ de l'Union européenne. Dans un étonnant retournement de situation conforme aux dernières preuves scientifiques mondiales, ils seront à la tête des efforts de l'Irlande pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la biodiversité dans le cadre de la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes 2021-2030". […] "La restauration des tourbières offre la possibilité de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 5 % au niveau mondial, avec un impact potentiel considérablement plus important en Irlande. Si elle est menée correctement, elle pourrait être très bénéfique pour l'Irlande rurale et la communauté agricole. En fait, il s'agit probablement de la plus grande opportunité pour l'Irlande de réduire rapidement ses émissions, car les tourbières couvrent environ un cinquième de la superficie du pays. Beaucoup de gens sont très surpris d'apprendre qu'un hectare de tourbière contient généralement quatre fois plus de carbone qu'un hectare de forêt tropicale.
Le travail de restauration en Irlande est soutenu par l'Initiative mondiale pour les tourbières du Programme des Nations unies pour l'environnement et, dans le cadre de sa campagne GP3, Dianna Kopansky, coordinatrice mondiale, a déclaré : "Il est extrêmement important de s'associer pour sensibiliser au potentiel des tourbières saines pour l'action climatique, la protection de la nature et notre bien-être général. […] J'ai bon espoir que nous atteignions les objectifs climatiques lorsque je vois les parties prenantes renoncer à la dégradation des tourbières et aux pratiques extractives telles que la récolte de tourbe pour l'horticulture ou comme combustible. Un plus grand nombre de partenaires industriels devraient suivre la réflexion à long terme de Bord na Móna et orienter leurs activités vers la restauration plutôt que la destruction, pour la santé de nos populations et de la planète dont nous dépendons".
 
royaume-uni

Un Pavillon « tourbières » à la COP26 à Glasgow

Du 31 octobre au 12 novembre 2021 au Royaume-Uni
Le Pavillon des tourbières constituera une plaque tournante pour les politiques, les pratiques de la politique, de la recherche et de l'innovation en matière de tourbières lors de la COP26.
Une occasion unique de contribuer à positionner les tourbières lors de la conférence mondiale sur le climat où les délégations nationales, négociateurs, décideurs, chefs d'entreprise et la société mondiale se réunissent pour lutter contre le changement climatique.

 
 


En savoir plus
 
programme care-peat
Le programme Care Peat fonctionne sur 5 pays d’Europe du nord-ouest et vise particulièrement à montrer l’intérêt de la restauration des tourbières pour un meilleur bilan carboné de ces milieux. En France, le programme est coordonné par l’Université d’Orléans, le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières). Depuis cette année, le Pôle-relais tourbières contribue à ce projet, particulièrement pour la co-organisation de manifestations et la diffusion de ses informations. Aussi trouverez-vous régulièrement des nouvelles de ce programme dans les colonnes de Tourbières Infos.

La restauration de la Guette ou comment sauver les tourbières

CNRS, mis en ligne le 12/07/2021. Photo : F. MULLER, 2016
 
« Les tourbières (…) s’avèrent donc être d’importants réservoirs de carbone. La tourbière de la Guette, dans le Cher, fait depuis plusieurs années l’objet d’une attention particulière des chercheurs. En effet, pour différentes raisons, elle libère désormais du dioxyde de carbone vers l'atmosphère. Un fastidieux travail de restauration a donc été entrepris sur ce site, qui nous apprend beaucoup sur le fonctionnement de ces milieux et pourrait servir d'exemple de bonne pratique car le site n’est malheureusement pas un cas isolé. Sébastien Gogo, enseignant-chercheur à l’université d’Orléans et animateur du SNO Tourbières dont fait partie ce site, nous explique les enjeux et les modalités de cette démarche. »
 
Lire l’article complet sur le site du CNRS
 

Intégration de la problématique carbone dans la gestion et la restauration des tourbières : parlons-en !

Par Francis MULLER

La Fédération des Conservatoires d'espaces naturels / Pôle-relais tourbières, le BRGM, l’Université d’Orléans et le CNRS et l’Université de Rennes 1 organisent deux visioconférences le 14 septembre 2021 pour présenter et discuter de l’intégration de la problématique carbone dans la gestion et la restauration des tourbières. Ces ateliers sont réalisés dans le cadre du projet Interreg Care-Peat.
Le matin portera sur les aspects de gestion des espaces naturels et l’après-midi concernera le rôle de l’agriculture en zones de tourbières.
L’objectif commun de ces ateliers est la prise de conscience par les acteurs de terrain de l’intérêt d’intégrer la problématique du carbone dans les actions de restauration, les plans de gestion et la valorisation agricole des tourbières. Après des présentations d’intervenants invités, une partie du temps des ateliers sera consacrée à des discussions entre les intervenants et les participants.
Inscription gratuite pour l’une ou l’autre des deux sessions avant le 7 septembre ici.

en savoir plus 
 
Communication, éducation, sensibilisation, participation
se former

Formation « Pédagogie et animation sur le thème tourbière »

Pourquoi et comment travailler sur le thème tourbière - dehors (et dedans !) - en situation éducative. Quelles sont les activités possibles ? Avoir envie d’animer sur ce thème avec sa « boite à outils ». Ce n’est pas une formation de plus sur des savoirs naturalistes et scientifiques liés aux tourbières.
Formation gratuite du 11 au 13 octobre, inscriptions avant le 1er octobre 2021.
 
En savoir plus sur le site du Graine Bourgogne-Franche-Comté  

 
découvrir

Agriculture et biodiversité : c’est possible ?

Marie Wild. Mis en ligne le 30/04/2021, 11’42
 
De la biodiversité en milieu agricole, est-ce possible ? Partez à la découverte d’un agroécosystème qui stocke beaucoup de carbone : les prairies humides.
 
Voir la vidéo sur la chaîne youtube de Marie Wild
 
Agenda
rencontres
Retrouvez tous les évènements en ligne 
 
FÉDÉRATION DES CONSERVATOIRES
D'ESPACES NATURELS

199 rue de la Juine
45160 Olivet
Courriel : contact@reseau-cen.org
Site web : http://www.reseau-cen.org/
51a3f75c-3afb-4bf7-bc9f-0ee4ec9533ff.png db87c2a9-52c0-4e60-a967-0519e7ace392.png

 
Email Marketing Powered by Mailchimp
Le contenu de ce bulletin et les documents qui y sont joints ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Fédération, de son Bureau ni de son Conseil d'Administration. Ni la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels, ni aucune personne agissant en son nom n'est responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette lettre et les pièces qui y sont jointes.

©Fédération des CEN