Copy
Avril 2015 - n°65

Edito

Les différents programmes de la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels ont travaillé ensemble à l'harmonisation de leurs lettres d'information.
Retrouvez ces programmes sur le site du réseau des Conservatoires d'espaces naturels.

Cette démarche vient également renforcer les ations menées avec les autres Pôles-relais zones humides.

Vous souhaitez donner votre avis sur cette nouvelle version de Tourbières infos ?
Répondez à ce questionnaire en moins de 2 minutes.
 

Sommaire

L'actualité du Pôle-relais tourbières
PUBLICATION

Collection "Pôles-relais - synthèses bibliographiques"

La collection "Pôles-relais - synthèses bibliographiques" regroupe l'ensemble de la bibliographie disponible auprès des Pôles-relais sur divers sujets. Cette collection est le résultat d'un travail de veille et de capitalisation des cinq Pôles-relais zones humides sur divers sujets d'actualités ou en réponse aux besoins des acteurs de ces territoires.

ACCéDEZ à LA COLLECTION ET TéLéCHARGEZ LES SYNTHèSES SUR LE PORTAIL NATIONAL DES ZONES HUMIDES.
RENCONTRES

Retour sur les journées techniques du marais de Sacy des 25 et 26 mars derniers

Par Grégory BERNARD

Les 25 et 26 mars derniers avaient lieu les journées techniques du marais de Sacy (60) dont les thèmes principaux portaient sur l’amélioration de la qualité de l’eau et sur le pâturage en zones humides.
Les interventions en salle de la première journée sont d’ores et déjà disponibles sur le site du Syndicat mixte des marais de Sacy.

voir le déroulé en images de la visite des différents secteurs du marais de sacy (2ème jour) sur notre site internet.
RENCONTRES

Retour sur le colloque « Têtes de bassin : Comment concilier les enjeux sur ces territoires hors du commun ? »

Par Francis MULLER

Colloque organisé par l’ONEMA et l’OIEau avec le soutien du ministère de l’écologie, les 4 et 5 mars 2015 à Paris.
Sur le sujet proposé, il fallait tout d’abord bien définir ce que l’on entendait par tête de bassin, et voir à quels ruisseaux et zones humides on faisait allusion. On a pu ainsi voir que si ces milieux étaient « hors du commun » par les particularités qui étaient les leurs… et souvent par l’oubli ou le désintérêt dans lesquels on les tenait parfois, ils étaient cependant largement répandus, constituant une grande partie des bassins des rivières de France.
La première journée de ce colloque a donné lieu à d’intéressantes et riches présentations de bons spécialistes, que l’on peut, comme le reste de la rencontre, retrouver sur les pages du colloque.
La partie initiale comportait aussi des exposés sur les enjeux environnementaux et les usages de ces milieux. Puis, donnant une tournure très pratique à ce colloque, l’examen de plusieurs projets de territoire a été fait par divers intervenants.
Le Pôle-relais tourbières avait compilé divers cas de reméandrage de rivières et ruisseaux dans le massif du Jura, qui avaient permis ou permettront de retrouver une large partie des fonctions et caractéristiques de tourbières et marais traversés par ces cours d’eau. Un autre exemple était issu du programme Loire nature,  avec le cas de l’opération ‘Sources en action dans le Limousin’.
En fin de colloque, il était devenu évident pour les participants que bien des actions avaient cours dans les zones de têtes de bassins versants.
Ces deux journées ont sans doute eu l’avantage de rassembler ces actions sous un chapeau commun, donnant corps à ce concept de tête de bassin. Permettant aussi de mieux mettre en exergue la nécessité de soigner les rivières et leurs zones humides attenantes dès leur source, si l’on veut que les bassins entiers soient aptes à garder ou retrouver les fonctions et qualités que l’on requiert.
 
accéder au site du colloque. 
Zones humides

Charte éthique : mesures compensatoires

Réseau des Conservatoires d'espaces naturels. Fédération des Conservatoires d'espaces naturels, avril 2015, Non paginé

Charte présentant les valeurs des conservatoires d’espaces naturels face à la compensation écologique, et posant les principes et les conditions de leur implication dans ce dispositif.

en savoir plus sur le site de la fédération des conservatoires d'espaces naturels.

Dossier : Zones humides, submersions marines et inondations

Société nationale de protection de la nature, Zones Humides Infos, 1er et 2ème trimestres 2014, N°82-83, p. 1-24

Au sommaire de ce dossier : Xynthia et la prise en compte juridique de l’aléa, submersions marines, inondations, 5e séminaire Ramsar, et la compensation écologique.

Côté tourbeux, on s’intéressera plus particulièrement à ces deux articles :
  • MEIRE, Guillaume. Conséquence d’une inondation sur les zones humides de la vallée de la Somme. Effets sur le patrimoine floristique de la réserve naturelle de l’étang Saint-Ladre, p. 14
  • CURT, Gaëtan, Conservatoire d'espaces naturels de Picardie. Ballons et cerfs-volants au service de l’hydrologie des tourbières, p. 22.
Accéder au document via la base de données documentaires.
 

Mise à jour de la rubrique « Jurisprudence » du Portail national des zones humides


"Cette rubrique regroupe les principales décisions rendues par les tribunaux (administratif, civil et pénal) sur les zones humides.
A cette fin, une centaine de jugements et d’arrêts a été sélectionnée pour leur caractère innovant ou remarquable. La période retenue est assez récente (1995-2014) pour que la solution donnée par le juge ne soit pas obsolète et puisse être utilisée par les acteurs concernés. "

consulter les mises à jour sur le portail national des zones humides.

 

Retours d’expériences en ingénierie écologique appliquée aux milieux aquatiques

Anne VIVIER, ASTEE.

Dans le cadre de la rédaction de ce nouvel ouvrage « Ingénierie écologique appliquée aux milieux aquatiques : pour qui ? pour quels bénéfices ? », l’Onema lance un appel à contributions.
« Les contributions proposées, sous forme d’articles, devront présenter des cas concrets de projets d’ingénierie écologique appliquée aux milieux aquatiques, qui permettent de mettre en évidence les bénéfices, prévus et induits, que peuvent présenter ces projets. Les retours d’expérience pourront porter sur des projets passés ou en cours, à différentes échelles spatiales et territoriales, en mettant l’accent sur l’évaluation de rapports coûts-bénéfices. »

retrouver le détail de cet appel à retours d'expériences.

 
les zooms du mois
un programme de recherche

La station de recherche de la tourbière de Frasne (Doubs) : un outil pour mieux comprendre les effets à long terme du réchauffement climatique

CNRS INEE ; Université de Franche-Comté. 30’58, mis en ligne le 23/10/2013

Dans cette vidéo, Daniel Gilbert, professeur en écologie microbienne à l’Université de Franche-Comté, explique ce qu’est une tourbière et quel est le rôle du cycle du carbone, avant de présenter la station de recherche de la Réserve naturelle régionale de Frasne, le programme PEATWARM ainsi que quelques résultats.

visionner la vidéo depuis notre site internet.
Un retour d'expériences

Un film et une acquisition foncière au Lac des Rouges Truites (39)

CEN Franche-Comté. 3’29, mis en ligne le 12/03/2015

« Nous évoquions, lors de notre dernier numéro http://cen-franchecomte.org/fich_59521/ceninfo-22-automne-2014.pdf, le chantier de restauration du Galavaux. Après le texte, voici  les images pour comprendre en 3 minutes toutes les étapes de cette réhabilitation du cours d’eau. Un merci particulier au monteur de la vidéo, Mickaël Couchot !
Toujours dans le cadre de cette restauration, le CEN a pu acquérir début mars 3,3 ha de bas-marais, avec l’aide de l’Agence de l’eau et du Conseil général du Jura. » Extrait de la dernière lettre CEN info http://cen-franchecomte.org/fich_59521/ceninfon23-hiver2015.pdf

Accéder à la vidéo sur youtube.
un témoignage d'acteurs

Réserve naturelle nationale des Sagnes de la Godivelle, les tourbières à l'étude

Parc naturel régional des volcans d’Auvergne. mis en ligne en juin 2014, 3’12

La Réserve des Sagnes de La Godivelle protège 25 hectares de tourbières dont le syndicat mixte du Parc assure la gestion depuis 1985. « Après de nombreuses années consacrées à l’inventaire de la faune et de la flore, on s’intéresse aujourd’hui beaucoup plus au fonctionnement des écosystèmes, ce qui permet une meilleure préservation », explique Lionel Pont, conservateur de la Réserve. C’est ainsi que le Parc travaille avec un spécialiste, Pierre Goubet. Docteur en écologie et géologue, il intervient au niveau européen sur les problématiques de conservation des milieux tourbeux.

regarder la vidéo sur dailymotion.
cap sur...

... un site Ramsar


Avec la campagne d’information « Cap sur ... un site Ramsar Français », l'association Ramsar-France, l’Onema, la LPO et les 5 Pôles-Relais zones humides, visent à faire connaitre la richesse des sites labellisés "Ramsar" sur notre territoire. 
Ce mois-ci :
Les tourbières en régions
BOURGOGNE

Mille lieux humides, la lettre d’information sur les milieux humides du bassin Loire-Bretagne

Cécile DIAZ, CEN Bourgogne

Le Conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne travaille sur la thématique des milieux humides. A ce titre, il a mis en place une lettre d'information annuelle à destination des acteurs de l'eau sur le bassin Loire Bretagne en Bourgogne.

retrouver le premier numéro de la lettre sur le site du cen bourgogne.
franche-comté

Le vertigo édenté [Vertigo genesii (Gredler, 1856)], nouvel escargot de la Directive Habitats-Faune-Flore pour la France découvert dans une tourbière du Jura

Éric BRUGEL, Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés, mars 2015

Des prospections effectuées dans le cadre de l’inventaire des mollusques patrimoniaux de Franche-Comté, par le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI) depuis 2012 ont permis de re-découvrir le vertigo édenté (Vertigo genesii) dans la tourbière du Lac-des-Rouges-Truites (39), en septembre 2014. Plusieurs individus vivants ont été trouvés dans la litière et les tapis de mousses.
Cette espèce, inscrite à l’annexe II de la Directive Habitats-Faune-Flore, était jusque là considérée disparue de France. La seule citation de ce minuscule escargot (dont la hauteur ne dépasse pas 2 mm) concernait la récolte d’une coquille vide sur les rives du lac de Mont-Cenis, en Savoie, en 1885.

Photo Gilles BAILLY  "Individus de Vertigo genesii (Gredler, 1856) découverts dans la tourbière de Lac-des-Rouges-Truites (39)".

Création de mares à La Vèze [25]

Christophe VERRIER, Syndicat mixte du marais de Saône

Le Syndicat mixte du marais de Saône vient d'achever des travaux d'aménagement de trois mares connectées sur le territoire de la commune de La Vèze.
Cette réalisation se situe en zone naturelle le long de la RD246, à proximité de l'aérodrome de Besançon-La Vèze.
Ce site, autrefois réputé pour la présence de plusieurs espèces d'amphibiens, nécessitait une mise en valeur.
Le terrain enfriché a été débroussaillé mécaniquement, des déchets encombrants ont été mis en centre de stockage et un portail en bois permet de maîtriser l'accès au site. Un panneau pédagogique explique le rôle des mares dans l'écosystème de marais.
Le projet a bénéficié du soutien financier de l'Etat par le biais de la réserve parlementaire 2014 et du Conseil général dans le cadre de la gestion des Espaces Naturels Sensibles.

en savoir plus sur le site du syndicat mixte du marais de saône
Lorraine

Inauguration de la protection d'une tourbière alcaline à Château-Bréhain

Par Francis MULLER

En 2011, le Pôle-relais tourbières et le CEN Lorraine avaient organisé des journées techniques des gestionnaires, ayant alors permis de voir et comprendre le fonctionnement de divers bas-marais alcalins de Moselle. En fin de journée, une petite visite nous avait été proposée vers le marais de Château-Bréhain, enclavé entre cultures et prairies au bord d’un ruisseau. Celui-ci s’embroussaillait nettement ; il avait pourtant pour lui la présence de quelques espèces de sphaignes, et de 4 espèces végétales protégées régionalement : la marisque, l’oenanthe de Lachenal, le scirpe glauque et l’ophioglosse vulgaire.
Le maire d’alors nous accompagnait mais il ne semblait pas qu’une volonté de protection nette se fît jour. Quelques semaines plus tard, pourtant, bonne nouvelle, la municipalité acceptait de travailler avec le CEN. En fait, le bail emphytéotique finalement proposé pour les 4 ha de marais tourbeux s’est avéré être de la durée respectable de 99 ans.

Et ce 28 février dernier, après un processus administratif un peu caché, le projet arrivait au grand jour : une grande partie des habitants de la vallée s’est retrouvée sur le terrain puis en mairie à l’invitation du CEN et de la municipalité. Il y avait foule pour une visite du site, un discours des parties prenantes et un pot de l’amitié qui s’est largement prolongé.
Désormais le réseau des marais alcalins protégés de la plaine lorraine comporte une grande partie des sites relictuels où se trouvent ces milieux. Il reste, et ce n’est tout de même pas rien, à mettre en œuvre sur ce site aussi une gestion appropriée, après la rédaction d’un plan de gestion.
 
Photo : en bordure du marais de Château-Bréhain le 28 février (Armand BEMER, CEN Lorraine)
midi-pyrénées & languedoc-roussillon

Les tourbières du Margnès en travaux


Le Parc naturel régional du Haut Languedoc est à cheval sur le Tarn et l’Hérault. Il constitue le prolongement sud-ouest du Massif central. L’eau est très présente sur l’ensemble de son territoire, elle en est une des composantes majeures, tant par la multitude des cours d’eau apparents que par les réseaux souterrains situés dans les zones karstiques et sa densité de tourbières et zones humides.
Il n’est pas étonnant qu’un site Natura 2000 ait été désigné pour ces milieux et les espèces inféodées.
C’est sur le site des « Tourbières du Margnès », sur les communes de Castelnau-de-Brassac et du Magnès,  que les travaux ont été menés. (…)
Contact : Julie Bertrou, 04.67.97.38.76
enaturel@parc-haut-languedoc.fr
 
pays de la loire

Des tourbières sur un aérodrome !

L’aérodrome de la Ville de la Flèche se trouve dans le périmètre du site Natura 2000 FR5200649 « Vallée du Loir de Vaas à Bazouges-sur-le-Loir ». Il abrite des tourbières hautes actives, habitat d’une très grande valeur patrimoniale mais très rare sur le site.
Le CPIE Vallées de la Sarthe et du Loir, animateur du site, a monté un contrat Natura 2000 avec la Ville en 2011, avec pour objectif de restaurer les secteurs dégradés. La suppression des ligneux et le fauchage d’entretien des milieux ouverts permettront ainsi d’atteindre un bon état de conservation des tourbières et des habitats d’espèces.
Au-delà de la gestion effectuée, le CPIE, de par sa vocation à l’éducation à l’environnement et au développement durable, a proposé une animation lors des Journées du Patrimoine en septembre dernier. Il a ainsi pu faire découvrir au grand public ce site sous un autre angle, avec une approche naturaliste et paysagère.

en savoir plus sur ce site natura 2000.
 
Contact : Agnès ROGER, aroger.cpie72@ouvaton.org,
CPIE Vallées de la Sarthe et du Loir – La Flèche (72)
02 43 45 83 38
picardie

Evaluation de l’état de conservation des habitats d’intérêt communautaire en Picardie


Au cours de l’année 2014, le Conservatoire botanique national de Bailleul a testé plusieurs méthodologies d’évaluation de différents types de végétations inscrites à l’annexe I de la directive « Habitat-Faune-Flore » proposées par le service du patrimoine naturel du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN). Trois sites pilotes Natura 2000 ont été sélectionnés en région Picardie afin de décliner à l’échelle régionale ces protocoles d’évaluation : Estuaires et littoral picards (80), Massif forestier de Hez-Froidmont et Mont César (60), et les Marais de la Souche (02).

Accéder à l'article complet sur le site du conservatoire botanique national de bailleul.
rhône-alpes

Renaturation de culture en Savoie : appel à retours d'expériences et collaboration
 

Le CEN Savoie accompagne une commune dans un projet de reconversion de 60 ha en cariçaies et prairies de fauche sur tourbe, après 40 ans de drainage et maïsiculture.
Il doit donc en 2015 élaborer une stratégie en trois volets :
  • itinéraire(s) technique(s) de réensemencement : plusieurs protocoles mêlant "fonds de granges" et semences industrielles, en vue d'établir trois niveaux de végétation et d'entretien agro-environnental : magno-cariçaie, prairie de fauche fourragère, et zone intermédiaire (prairie de fauche pour litière).
  • obturation (vannage) de kilomètres de fossés
  • suivis scientifiques (phytosociologiques, naturalistes, agronomiques, pédologiques ...).
Tous contacts, publications ou retours d'expériences seront donc les bienvenus.
Par ailleurs, au-delà des suivis prévus, le site est ouvert pour d'éventuels suivis et recherches, pour lesquels il constituerait une opportunité en tant qu'expérience "grandeur nature".
Les tourbières à l'international

Conserving bogs: the management handbook. 2e edition

BROOKS, Stuart ; STONEMAN, Rob ; HANLON, Astrid ; THOM, Tim. C. 2014, 232 p.

Réédition de 1997, cet ouvrage richement illustré (photos et schémas en noir et blanc) s’attache à la gestion et la conservation des tourbières en Europe. Il est divisé en six parties : valeurs et usages des tourbières, répartition et écologie, méthodologie de gestion conservatoire, suivi et évaluation de site, méthodes et techniques de gestion, cas européens de conservation des tourbières.

Accéder au document via la base de données documentaires.
Allemagne

LIFE Hochwald

Par Francis MULLER

La fondation Nature et environnement Rhénanie Palatinat (Stiftung Natur und Umwelt RLP) a démarré en janvier 2015 le nouveau programme LIFE pour la restauration et la sauvegarde de tourbières dans le Hochwald.
Durant 5 ans, 2 millions d’euros seront affectés, en étroite collaboration avec les forestiers, le ministère du Land chargé de l’environnement et  le nouveau parc national de Hunsrück-Hochwald, à des travaux de réhabilitation fonctionnelle des tourbières. Des digues posées sur les fossés de drainage permettront de retrouver l’équilibre hydrologique antérieur, les spécificités de l’écosystème tourbeux et la capacité des tourbières à stocker le carbone. Le but est de parvenir à retrouver des écosystèmes qui conservent ensuite spontanément leurs caractéristiques.
En plus de protéger les espèces rares localement  des tourbières des vallées du parc, la vallée du Traunbach, avec ses formations boisées naturelles de bords de ruisseaux à aulnes et frênes, sera restaurée.
Un programme de communication avec visites, réalisation de sentiers et une information sur www.snu.rlp.de est prévu.
 
en savoir plus sur le site de Stiftung Natur und Umwelt rlp.
Pays-Bas

Rewetting peatlands for ecosystem restoration & paludiculture

Stichting Landschap Noord-Holland. 3’14, mise en ligne le 24/0/2015

Court film d’animation avec sous-titres en anglais, sur la remise en eau des prairies tourbeuses et les opportunités de restauration des écosystèmes et de paludiculture aux Pays-Bas.
Plus d'informations (en néerlandais) sur le site http://www.omhoogmethetveen.nl/.

accéder à la vidéo sur youtube.
Communication, éducation, sensibilisation, ...

Dictionnaire de la diversité biologique et de la conservation de la nature

TRIPLET, Patrick. 2015, 721 p.

Ouvrage visant à « donner des définitions, parfois très courtes, de termes essentiels dans les domaines très liés de la diversité biologique et de la conservation de la nature, avec un accent particulier mis sur les différentes notions essentielles dans la gestion des aires protégées (…) » (extrait du préambule). Ce document est destiné aux étudiants, aux conservateurs de la nature, aux enseignants, aux décideurs, aux juristes, au personnel des aires protégées.

Accéder au document depuis la base de données documentaires.

Littérature, contes et légendes sur les zones humides

Fédération des Conservatoires d’espaces naturels ; Pôle-relais tourbières. Pôles-relais zones humides, 2014, 24 p.

Étangs, lagunes, marais salants, mares, marais, ruisseaux, tourbières, vallées alluviales, prairies inondables, « les zones humides ont de tout temps intrigué et exalté l’imaginaire des écrivains et des artistes en même temps qu'ils motivaient de savantes études et d'innombrables comptes rendus d'explorateurs et de voyageurs. Ces milieux sont très présents dans la production littéraire qu’elle soit romanesque, policière ou fantastique. » (Sajaloli & Servain-Courant, 2013)
De la littérature de jeunesse aux polars, en passant par la bande dessinée, le conte et la philosophie, la présente bibliographie a été réalisée afin d’aiguiller les lecteurs, les animateurs, les enseignants ou les curieux vers des textes étonnants. Tantôt très proches de ces milieux naturels, parfois plus lointaines, ces histoires nous emmènent, nous ravissent, nous interpellent, nous effraient…
Les références de ce document sont accompagnées d’un résumé, d’un lien vers le site de l’éditeur, ou d’un lien vers la notice bibliographique du catalogue de la Bibliothèque Nationale de France (BnF), afin de vous donner un maximum de moyens de vous donner envie d’en savoir plus sur ces ouvrages.

Accéder au document sur le portail national des zones humides.
Agenda

Jusqu'en juin 2015

voir le reste des évènements à venir sur notre site internet.
 
d'autres ressources...
FÉDÉRATION DES CONSERVATOIRES
D'ESPACES NATURELS

6 rue Jeanne d’Arc
45000 Orléans
Tél : 02 38 24 55 00 - Fax : 02 38 24 55 01
Courriel : contact@reseau-cen.org
Site web : http://www.reseau-cen.org/

 
Email Marketing Powered by Mailchimp
Le contenu de ce bulletin et les documents qui y sont joints ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Fédération, de son Bureau ni de son Conseil d'Administration. Ni la fédération des conservatoires d'espaces naturels, ni aucune personne agissant en son nom n'est responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette lettre et les pièces qui y sont jointes.

©Fédération des CEN
2015 Pôle Relais Tourbières / Fédération des Conservatoires d’espaces naturels
se désinscrire | mettre à jour mes préférences