Copy
décembre 2017 - n°84

Edito

Dans ce dernier numéro de l’année, nous attirons votre attention sur un article scientifique important, sur lequel nous ne manquerons pas de revenir dans un prochain numéro. L’actualité des tourbières ce mois-ci est encore très riche, tant en France qu’au niveau international, avec les questions soulevées pendant la COP23 au sujet des tourbières du bassin du Congo.
 
Au plaisir de vous retrouver en 2018, après de belles fêtes de fin d’année !

Sommaire

L'actualité du Pôle-relais tourbières
RENCONTRE

Le congrès Ramsar France 2017 dans le Haut-Doubs

Texte et photo (Observatoire de Remoray) : Francis MULLER.
 
Chaque année, l’association Ramsar France invite ses adhérents, représentant les 47 zones humides de France ayant été reconnues par la convention de Ramsar comme respectant un certain nombre de critères de représentativité internationale, à se retrouver. En pratique, depuis plusieurs années, cette rencontre permet plus largement à tous ceux qui œuvrent pour les zones humides de se rencontrer, et de mettre en avant les sites de la région-hôte.
En octobre 2017, c’est le site de la vallée du Drugeon (25), déjà estampillé ‘site Ramsar’ depuis une quinzaine d’années, qui accueillait (par le Syndicat mixte des milieux aquatiques du Haut-Doubs - SMMAHD) plus de 160 personnes. Le Pôle-relais tourbières accompagnait le SMMAHD pour les questions organisationnelles. Mme Rojas-Urrego, secrétaire générale de Ramsar international, nous avait fait l’honneur de sa participation.
Les tourbières étant un point fort du site d’accueil, elles ont été au coeur des présentations, concernant ces milieux, respectivement en France et en Europe. Mais les autres types de zones humides n’ont pas été oubliés, pas plus que le clin d’œil aux voisins suisses, puisque deux représentants de sites Ramsar lacustres helvétiques étaient invités. Quatre ateliers ont aussi permis aux participants une implication active dans la réflexion, avant qu’ils rejoignent la table-ronde qui abordait, avec des élus locaux et régionaux, un sujet crucial : « Eviter plutôt que réduire ou compenser ».
La dernière journée consacrée aux visites a notamment permis de constater les interventions  réalisées dans le cadre du programme LIFE ‘Tourbières du Jura’.
Pour l’an prochain, rendez-vous est déjà pris en Lorraine, autour des sites de l’étang du Lindre (57) et de la Petite-Woëvre (54/55). Le compte-rendu complet du séminaire 2017 sera bientôt disponible !
  

Tourbières et études hydrologiques au cœur des échanges sur la Réserve naturelle régionale du Marais de Reuves

Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne. Mis en ligne le 10/11/2017

"Le mardi 17 octobre 2017, le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne organisait une journée technique sur la Réserve naturelle régionale du Marais de Reuves à destination des gestionnaires d’espaces naturels, agents d’État, collectivités et élus. Cette rencontre avait pour objectif de présenter les récentes études hydrologiques menées sur les marais de Saint-Gond, vaste tourbière alcaline du sud de la Marne. (...)"

Le Pôle-relais tourbières a été invité pour faire une intervention, tout comme Thibault DAMIEN (
Université de Reims - Champagne-Ardenne) et Pierre GOUBET (Cabinet Pierre Goubet).

Accéder à l'article complet.
 
JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2018

Les zones humides pour les villes de demain

Par Stéphanie CHASTAING
 
Pendant la période hivernale, ne délaissez pas nos zones humides qui se fêtent chaque année pendant la période du 27/01 au 28/02. Qu’elles soient en milieu urbain ou à leur abord, les zones humides rendent les villes habitables. Le secrétariat de la convention de Ramsar a choisi cette thématique dans le but de sensibiliser le public sur le rôle que jouent les zones humides en ville en réduisant les effets de phénomènes extrêmes comme les inondations, les sécheresses et les tempêtes sur les populations humaines et en aidant à renforcer leur résilience. Ce thème international, proposé de manière facultative, a été choisi pour exprimer le rôle vital des zones humides pour l’avenir de l’humanité.
De nombreux supports pour les organisateurs sont disponibles sur le site Ramsar. Vous y trouverez par exemple des fiches avec des éléments de langage et des exemples, un guide pour les organisateurs d’animations, une infographie, des logos, etc.

A l’échelle nationale, un dispositif de recensement et de valorisation des animations est mis en place via le portail national des zones humides. Vous y trouverez également un panel d’outils de communication dédiés à la JMZH :  
Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre dans l’espace organisateur pour inscrire vos manifestations et poursuivre la dynamique déjà engagée depuis 7 ans qui ne fait qu’augmenter.
 
En Franche-Comté, plus de 18 partenaires organiseront une trentaine d’animations sur le territoire. Le Pôle-relais tourbières poursuit cette année sa mission de coordination et de mise à disposition de ressources, notamment grâce à son fonds documentaire. Divers relais vers les medias permettront de diffuser et de promouvoir les animations Franc-comtoises. Un programme sera transmis en version numérique à tous les partenaires régionaux et cette année nous insisterons un peu plus sur le label Ramsar, à valoriser durant l’animation.
 
Stéphanie Chastaing, en charge de l’animation régionale se tient à votre disposition pour fédérer et rendre encore plus lisible ces journées.
 
ZONES HUMIDES
publication

Préservation de l'élevage extensif, gestionnaire des milieux humides

AUBERT, Marie-Hélène (Coord.) ; GUERBER, François (Coord.) ; BRUGIERE-GARDE, Yves (Coord.) ; DEREIX, Charles (Coord.). CGEDD ; Ministère de la Transition écologique et solidaire ; Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt ; République Française. 2017, 102 p.

« L’élevage et la gestion des milieux humides ont partie liée. La crise de l’un risque d’aboutir à la déshérence de l’autre. En France, la biodiversité et l’élevage sont chacun en grande difficulté, et c’est davantage le cas sur les territoires où ils interagissent : artificialisation irréversible des zones humides, crise économique et sociale des exploitations d’élevage. La mission a constaté sur le terrain une situation de réelle urgence : perte de confiance des éleveurs dans le nouveau système d’aides agro-environnementales, et abandon de prairies lié au départ en retraite d’exploitants ; habitats naturels dégradés ou espèces en danger, et ouvrages hydrauliques qui ne fonctionnent plus. Elle propose une véritable alliance entre les parties, avec des orientations à décliner au niveau local. Le projet se fonde sur des actions collectives, tournées vers la qualité des produits, et au service du développement local du territoire. Les mêmes orientations sont à porter au niveau régional. Les directions générales des ministères ont un rôle à jouer pour apporter un appui national et quelques moyens. La mission fonde l’essentiel de ses propositions sur ses visites de terrain. Dans le contexte difficile de l’élevage en milieux humides, des initiatives prometteuses émergent ou se développent. La mission s’est efforcée d’en analyser les potentiels, les caractéristiques, les impacts, de façon à proposer une méthodologie. Pour que ces propositions inversent la tendance négative, il est indispensable d’innover en termes de gouvernance et de moyens. Deux caractéristiques des propositions de la mission sont suffisamment en rupture avec les tentatives menées jusqu’à présent pour laisser espérer des progrès. Une démarche initiée localement qui concentre sur un territoire toutes les actions en impliquant les parties prenantes dans la conduite du changement pendant plusieurs années. Un renfort des moyens à l’échelon national pour animer les premières expérimentations locales, de manière à donner l’impulsion nécessaire au démarrage. » (Résumé)
 
Accéder au document depuis notre base documentaire.
   
opération de sensibilisation

Fréquence grenouille : le bilan


C’est bientôt la Journée mondiale des zones humides, mais il est pour le moment l’heure de faire le bilan de l’opération Fréquence grenouille de cette année !
 
Vers le site de la fédération des conservatoires d’espaces naturels.
  
life tOURBIeres du jura
retour d'experience

Recours à l'héliportage pour poursuivre les travaux de restauration des tourbières franc-comtoises dans le cadre du programme Life

Par Grégory Bernard. Photo : Julien Langlade, Conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté.
 
En ce mois de novembre, de nouveaux chantiers de restauration hydraulique ont eu lieu sur plusieurs sites du Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté. Si la technique de bouchage des drains reste la même que pour bon nombre d’autres chantiers (panneaux et palissades en madriers), le recours à l’héliportage est une grande nouveauté !
Les difficultés d’accès au chantier de la tourbière des Cerneux-Gourinots (Fournet-Blancheroche, 25) ont conduit l’entreprise en charge de la réalisation des travaux, à faire appel à un sous-traitant pour l’acheminement des 50 m3 de bois nécessaires. Cette technique présente l’avantage de ne pas du tout perturber le milieu naturel puisqu’elle n’engendre aucun impact au sol. De nombreux allers et retours avec un dumper ont été évités grâce à l’hélicoptère. Bien que le coût soit élevé, il est compensé par la rapidité avec laquelle le bois est acheminé sur le site. Dans le cas présent, moins de 2 heures ont été suffisantes pour accomplir l’équivalent d’au moins 2 journées de dumper, tout en se mettant à l’abri d’éventuels problèmes d’enlisement des engins.
Un film a été réalisé à cette occasion.
 
  
le reste de l'actu...
29/11/2017 : Restauration fonctionnelle de la tourbière du Moutat en images (Mouthe - 25). Le film des travaux sous maitrise d'ouvrage du Pnr du Haut-Jura est désormais disponible.

21/11/2017 : Restauration fonctionnelle du ruisseau de Bonne Fontaine. Sous maîtrise d'ouvrage des Amis de la Réserve Naturelle du Lac de Remoray, ces travaux de reméandrement et de recharge sédimentaire sont en cours à Remoray-Boujeons (25). Un drain perpendiculaire au cours d'eau sera également neutralisé.
 

Retrouvez toute l'actualité du programme
  
Tourbières du Massif Central

Projet d’arrêté portant renouvellement du plan de gestion de la réserve naturelle nationale de la Tourbière des Dauges (87) pour la période 2015-2019


« Créée le 15 septembre 1998 la Réserve Naturelle Nationale (RNN) de la Tourbière des Dauges couvre une surface de 200 ha, elle est située sur la commune de Saint-Léger-la-Montagne et a pour objet la protection de milieux naturels d’intérêts patrimoniaux tels que les milieux tourbeux, landes, prairies et boisements naturels.
Le projet d’arrêté mis en consultation porte sur la validation du plan de gestion de cette réserve, plan établi par le gestionnaire de la réserve qui est le Conservatoire d'espaces naturels du Limousin. Ce document s’appuie sur l’évaluation du plan de gestion 2008-2012 et décrit les objectifs retenus pour les années 2015-2019 en vue de la préservation de ce patrimoine. »

Consultez les documents liés à cette consultation sur le site de la DREAL Nouvelle-Aquitaine.
Massif central en nouvelle-aquitaine

Des nouvelles du Réseau Zones humides du Limousin

Conservatoire d'espaces naturels du Limousin. N°28, octobre 2017, 4 p.


Le Réseau Zones humides du Limousin, c'est un des réseaux les plus actifs sur la thématique des zones humides, où l'agriculture et l'élevage sont très présents. Prenez de leurs nouvelles !

Accéder à la lettre sur le site du conservatoire d'espaces naturels du Limousin.
 

Tourbières du Cézallier et de l'Artense, parlons-en !

Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne. Mis en ligne en mai 2017. 4'38

Plus de 200 tourbières sont connues dans ces deux régions naturelles du Parc. Une densité incroyable, constituant un patrimoine identitaire inestimable, source de dialogues autour de leurs savoirs, leurs pratiques, leurs histoires… La question « comment prendre en compte la vie quotidienne des habitants du Cézallier et de l’Artense pour la conservation des tourbières et des sagnes ? » structure la démarche participative animée par le Syndicat mixte du Parc. Les habitants, propriétaires, gestionnaires, élus, trouvent ici des espaces d’échanges et de débats autour de leurs vécus, leurs ressentis, leurs besoins, leurs contraintes ou leurs richesses liées aux tourbières. Ils expriment l’idée que ces milieux naturels d’exception participent bien à l’identité paysagère locale et constituent un patrimoine commun.

Ce mois-ci, nous vous proposons la vidéo N°27 « Parole de chasseur ». A voir ou à revoir !

A voir sur le site de dailymotion.
 
Les tourbières en régions
AUVERGNE-RHÔNE-Alpes

La tourbière des Creusates va rajeunir de 50 ans grâce à une coupe d’épicéas

GERBELOT, Ghislaine. Ledauphine.com. Mis en ligne le 30/10/2017
 
Accéder à l’article sur le site du journal.
 
bourgogne-franche-comté

Bourgogne-Nature... la dernière parution

Association Bourgogne-Nature. Bourgogne-Nature, N°25, 2017

Au sommaire du dernier numéro de cette revue, on remarquera spécialement trois articles :

Le Saxifrage oeil-de-bouc : chroniques d’une deuxième chance #2

Conservatoire botanique national de Franche-Comté - Observatoire régional des Invertébrés

Retrouvez le dernier numéro de cette lettre d’info consacrée à un projet de réintroduction du Saxifrage oeil-de-bouc.
 
Accéder à la lettre
 
bretagne

Les réserves naturelles des Monts d'Arrée

Le Voyage des Koumoul. Mis en ligne le 17/11/2017. 12'57
 
Le Voyage des Koumoul, c’est l’association de deux personnes, dont la volonté est de promouvoir « des endroits naturels de Bretagne et d'ailleurs par la vidéo et la photo aérienne. »
Cette vidéo de plus de douze minutes a été réalisée en partenariat avec Bretagne Vivante. Emmanuel Holder et David Corre nous présentent les réserves du Venec et du Cragou er Vergam, tant du point de vue du milieu et des espèces que de leurs fonctions de conservateur.
Un bonus de 3’56 intitulé « Dragées, bidets et Monts d'Arrée », revient entre autres sur des anecdotes historiques de ce territoire, ainsi que sur le choix des races d’animaux en pâture.

Voir l’épisode principal sur la chaine Youtube du Voyage des Koumoul.
 

Quand les chevaux travaillent pour le parc d’Armorique

Radio Evasion. Mis en ligne le 27/11/2017

Retrouvez
  • une émission radio de 4’45 sur les travaux réalisés au PNR d’Armorique, et l’intérêt du travail avec les chevaux,
  • ainsi qu’une vidéo.   
vers le site de radio evasion.
 
 
 

À la reconquête des tourbières dans le Morbihan !

GOYET, Angélique. Pontivy Journal. Mis en ligne le 28/11/2017

« À l’abandon et asséchée, une tourbière de Silfiac (Morbihan) a été revitalisée. Un chantier périlleux sur un site classé Natura 2000, nécessaire pour préserver les zones humides. »
 
Accéder à l’article
 
GRAND EST

Deux espèces remarquables redécouvertes sur le Petit marais de Oyes (51) en 2017

Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne. Mis en ligne le 20/11/2017
 

"En 2017, dans le cadre de l’actualisation du Plan de gestion des marais de Oyes (Petit et Grand marais de Oyes), dans la Marne, la cartographie des habitats naturels a été actualisée et un inventaire général de la flore a été mené par le Conservatoire d'espaces naturels.

Ce dernier a permis de confirmer la présence de nombreuses espèces jugées patrimoniales (…)

Parmi ces espèces remarquables, deux n'avaient pas été revues depuis plusieurs années et ont été retrouvées ce printemps : l’Orchis des marais (Orchis palustris) dont la dernière observation connue datait de 1989 (DIDIER Bernard) et la Laîche filiforme (Carex lasiocarpa) qui n'a pas été revue depuis le début des années 2000 (CENCA).

Ces deux espèces ont bénéficié des travaux de restauration menés ces dernières années par le Conservatoire : coupe de la saulaie suivi d'un entretien par pâturage pour la première, et curage d’une ancienne fosse de tourbage pour la seconde. (…)"

 
Consultez l’article complet.
  

Un chantier de débroussaillage pour le Liparis de Loesel sur le marais de Cormicy (51)

Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne. Mis en ligne le 15/11/2017

« (…) En parallèle des travaux d’abattage et de débroussaillage prévus ces prochaines années, le Conservatoire botanique national du Bassin Parisien et le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne ont mis en place en 2017 un dispositif expérimental destiné à suivre l’évolution de la végétation de bas-marais et de roselière à Marisque après une fauche exportatrice de la végétation. »

Consultez l’article complet.

Rappelons qu'un cahier technique sur la gestion des habitats à Liparis de Loesel est disponible !

pays-de-la-loire

Des tourbières et des hommes

Conservatoire d'espaces naturels des Pays-de-la-Loire.

« Ce qui anime aujourd’hui le besoin de mieux connaître les tourbières en Pays de la Loire, repose sur la volonté de préserver des milieux considérés « d’exception » sur le plan environnemental. Toutefois, ce regard éminemment positif n’a pas toujours existé. La représentation de ces espaces, exploités depuis la préhistoire, est empreinte d’une certaine négativité, plus ou moins nuancée, selon les relations entretenues par l’homme avec cette terre noire. »
 
Lire l’article entier sur le site du conservatoire d’espaces naturels des Pays-de-la-Loire
normandie

Marais du Grand Hazé

Conseil départemental de l'Orne. Mis en ligne le 03/07/2017, 2'32

« Situé dans le pays du Houlme, au cœur du Bocage normand, le Grand Hazé est un paysage de 200 hectares de mares, de tourbières, de roselière et de bois tourbeux. Le marais abrite une faune et une flore riches, originales et souvent très rares. Le marais est le premier site de reproduction des oiseaux de l’Orne avec 170 espèces recensées. Le long du sentier du Breuil, vous croiserez peut-être d’autres animaux plus inattendus : les chevaux camarguais et les bovins écossais chargés de l’entretien des marais. »

voir la vidéo sur viméo
 
Les tourbières à l'international
l'Actualité scientifique est bousculée...
Vous aurez probablement vu passer des articles aux titres accrocheurs : "Les tourbières résistent au changement climatique", "Les tourbières défient les lois de la biodiversité". Nous vous proposons dans ce numéro l'article scientifique en question, nous reviendrons plus en détail sur ces recherches dans un prochain numéro.

Les tourbières résistent au changement climatique

Avis d'Experts, la RTS et les Universités de Suisse romande. Emission CQFD. Diffusée le 30/10/2017. 11'24

« On les croyait délicates, fragiles, il semble qu’il n’en soit rien. » Ainsi commence l’émission radio suisse, qui accueille Luca Bragazza (EPFL), l’un des auteurs de l’article précédemment présenté « Les renouvellements taxonomique et fonctionnel sont découplés dans les tourbières européennes » présenté ci-dessous. Cette interview évoque les programmes en cours, et également les tourbières du bassin du Congo.
 
à écouter sur le site d’avis d’experts.
 

Les renouvellements taxonomique et fonctionnel sont découplés dans les tourbières européennes

ROBROEK, Bjorn J.M. ; JASSEY, Vincent E.J. ; PAYNE, Richard J. ; et al. Taxonomic and functional turnover are decoupled in European peat bogs. Nature communications, vol. 8, N°1161, 9 p. 

"Dans les écosystèmes de tourbières, les communautés végétales assurent la médiation d'un stock de carbone d'importance mondiale. Les effets du changement environnemental global sur les assemblages de plantes devraient être un facteur déterminant dans la façon dont les fonctions de l'écosystème telles que l'absorption de carbone réagiront. En utilisant des données sur la végétation provenant de 56 tourbières à sphaignes dans l'ensemble de l'Europe, nous montrons que dans ces écosystèmes, les espèces végétales se regroupent en deux groupes principaux définis chacun par une réponse commune aux conditions environnementales. À travers les gradients environnementaux, nous trouvons un important roulement taxonomique dans les deux groupes. Cependant, l'identité fonctionnelle et la redondance fonctionnelle de la communauté dans son ensemble restent inchangées. Ceci suggère fortement que dans les tourbières, le renouvellement des espèces à travers les gradients environnementaux est limité aux espèces fonctionnellement similaires. Nos résultats démontrent que le renouvellement taxonomique et fonctionnel des plantes est découplé, ce qui peut permettre à ces tourbières de maintenir le fonctionnement de l'écosystème lorsqu'elles sont sujettes à de futurs changements environnementaux." (Traduction du résumé par Grégory Bernard)   
 
Accéder à l'article depuis notre base de données documentaires.
 
canada

Les canneberges bonnes pour les abeilles, mais pas trop

CLICHE, Jean-François. Le Soleil, mis en ligne le 27/11/2017

« Les fleurs de canneberges sont aux abeilles ce que le brocoli est à l’être humain, apparemment : en soi, c’est excellent pour la santé, mais si cela compose les deux tiers de la diète, on se magasine des problèmes. C’est du moins ce que suggèrent les données (encore préliminaires, notons-le) d’une recherche menée à l’Université Laval. »
 
Lire l’article complet sur le site du soleil.
congo

L’encre coule au sujet des tourbières du bassin du Congo…

Depuis déjà plusieurs mois, la découverte des tourbières du bassin du Congo soulève bien des questions. Les premières données estiment que le stock de carbone des tourbières du bassin du Congo équivaut représente autant que 3 années d'émissions par l'humanité. La déforestation de ces tourbières boisées pourrait libérer dans l'atmosphère une grande partie du carbone stocké dans le sol. Des projets d'exploitation sont cependant à l'ordre du jour sur de grandes surfaces. L'enjeu de préservation est énorme...
 
Retrouvez quelques articles intéressants parus dans la presse et sur internet à ce sujet :
pologne

Ciliates as restoration indicators in peatbogs : 10 years of study

MIECZAN, Tomasz ; ADAMCZUK, Malgorzata ; POGORZELEC, Magdalena. European journal of Protistology , N°62, 2018, p. 11-23

Il y a peu d’information existante sur la manière dont la restauration des tourbières à sphaignes affecte le fonctionnement des communautés de Ciliés. Cet article révèle les résultats d’une étude de plus de dix années d’observation de la modification de ces communautés suite à la coupe et à l'export des roseaux.


Accéder à l'article depuis notre base documentaire.
 
suisse

Renaturer les hauts-marais pour protéger le climat

Aqueduc.info. mis en ligne le 23/11/2017

« Remettre en eau les hauts-marais asséchés pourrait mettre fin à leurs émissions de gaz carbonique. Dans ce but, l’Institut fédéral suisse de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) a développé une méthode de compensation qui permet d’évaluer de manière fiable ce type de pollution atmosphérique. On estime que les hauts-marais asséchés, très nombreux en Suisse malgré l’obligation constitutionnelle de les protéger, émettent quelque 19’000 tonnes de CO2 par an. (…) » (introduction de l’article)
Cet article résume le dossier du magazine Diagonale, publié par le WSL.

Ne ratez pas cet intéressant graphique (ci-contre), disponible sur le site du WSL.

en savoir plus

Jura : tourbière de la Gruère

Agence d'information agricole romande . Mis en ligne le 24/11/2017

« Un important programme de travaux de revitalisation vise à bloquer les effets négatifs des drainages sur la tourbière et pour l’environnement en général. »

Lire l’article complet sur le site de l’agence.
   
Communication, éducation, sensibilisation, ...
publications

Ma vie de libellules

MAGNIN, Daniel ; CUGNO, Alain ; ARTHUS-BERTRAND, Yann (préf.). La Salamandre, coll. Histoires d'images, 2017, 138 p.
 
 
Très beau libre consacré à la photographie des libellules. L’écologie de ces invertébrés est décrite, accompagnée de très belles photographies et de textes.
 
Vers notre base de données documentaires
  

Chants d’oiseaux des milieux humides

JÄNNES, Hannu ; ROBERTS, Owen. Vigot, 2014, 64 p.
 
80 oiseaux les plus répandus dans les milieux humides de France et d’Europe sont présentés dans ce livre, et un CD inclus permet d’écouter leurs chant et cri. Assez peu toutefois de données sur leur répartition géographique.

vers notre base de données documentaires.
   
Agenda
FORMATIONS

En 2018 :

Cette liste sera complétée au fur et à mesure de la parution des catalogues auxquels nous avons accès. Informez-nous de celles que vous organisez !
Retrouver tout l'agenda sur notre site internet
d'autres ressources...
En France
Ailleurs
FÉDÉRATION DES CONSERVATOIRES
D'ESPACES NATURELS

6 rue Jeanne d’Arc
45000 Orléans
Tél : 02 38 24 55 00 - Fax : 02 38 24 55 01
Courriel : contact@reseau-cen.org
Site web : http://www.reseau-cen.org/
 

 
Email Marketing Powered by Mailchimp
Le contenu de ce bulletin et les documents qui y sont joints ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Fédération, de son Bureau ni de son Conseil d'Administration. Ni la fédération des conservatoires d'espaces naturels, ni aucune personne agissant en son nom n'est responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette lettre et les pièces qui y sont jointes.

©Fédération des CEN
2017 Pôle Relais Tourbières / Fédération des Conservatoires d’espaces naturels
S'inscrire | se désinscrire | mettre à jour mes préférences