Copy
juillet 2017 - n°81

Édito


Bien que nous ayons appris tardivement sa disparition survenue voici plus d’un an auparavant en Écosse, les colonnes de Tourbières Infos se devaient de rendre un hommage posthume à Neville MORGAN, ancien vice-président du Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine et de son conseil scientifique.
Neville, après une carrière d’écologiste des eaux douces qui l’avait mené dans de nombreux pays, s’était installé dans les Vosges et avait tout particulièrement œuvré à la préservation des tourbières de ce massif. La tourbière des Charmes, proche de son domicile, avait été de celles-là, elle est maintenant une réserve naturelle régionale gérée par le Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine. 
Francis MULLER

Dans ce numéro estival, vous trouverez entre autres une rubrique "Massif Central" bien étoffée, et un agenda bien garni.
Notre site internet a été victime d'un piratage, aussi n’hésitez pas à continuer à nous signaler des liens rompus. Nous nous efforçons de corriger ce problème au plus vite.

En vous souhaitant un bel été...

Sommaire

L'actualité du Pôle-relais tourbières
RENCONTRE

Ouverture des inscriptions au Séminaire Ramsar France

Par Stéphanie BLAIS.

Du 18 au 20 octobre 2017, à l’Espace Vallières, à Labergement Sainte-Marie (25)

Les zones humides du bassin du Drugeon (5906 ha) ont été le premier site métropolitain français de tourbières à être reconnu au titre de la convention de Ramsar, notre pays en comptant 45 à ce jour. Cette labellisation place cette zone parmi les plus prestigieux sites de tourbières de France. Le gestionnaire-animateur, le Syndicat mixte des milieux aquatiques du Haut-Doubs, se doit d'assurer une conservation durable et une utilisation rationnelle de cet espace, déclinant ainsi les grands enjeux de la convention de Ramsar.
Il accueille la rencontre annuelle des gestionnaires de sites Ramsar, regroupés dans l'assocation Ramsar France. Le Pôle-relais tourbières contribue à l'organisation de la manifestation. Un document de communication « A vos Agendas » a été diffusé largement à divers réseaux pour faire connaître l’évènement et communiquer sur un pré-programme qui évoluera peu à peu vers un programme définitif.
Celui-ci donne le ton d’une 9ème édition qui devrait refléter la diversité des expériences et des pratiques développées sur les sites Ramsar.
Vous pouvez d’ores et déjà avoir un aperçu de ce qui sera l’évènement de cette rentrée !

pOUR VOUS INSCRIRE.
RENCONTRE

Retour sur les Journées techniques des gestionnaires en Isère

Par Grégory BERNARD (Texte et Photo : La tourbière du Peuil [38])
 
Les 17 et 18 octobre 2016, le Pôle-relais tourbières et le Conservatoire d’espaces naturels d’Isère organisaient une rencontre à destination des gestionnaires de tourbières.
Quatre sites ont été visités à cette occasion afin d’échanger sur des thématiques variées : restauration hydrologique, équipements pour le suivi de la météorologie, la caractérisation des habitats grâce à la connaissance des bryophytes et les implications pour la gestion des sites.
L’ensemble des diaporamas, ainsi que le compte-rendu des journées sont désormais disponibles sur le site du Pôle-relais tourbières à l’adresse suivante : http://www.pole-tourbieres.org/notre-action/les-journees-techniques-des/article/jtg-isere-octobre-2016
  
SENSIBILISATION

Atelier écocitoyen sur les terreaux et la tourbe à la Maison de l'environnement de Franche-Comté

Par Francis MULLER. (Photo : L. COINCENOT)

La Maison de l'environnement de Franche-Comté organise depuis plusieurs années des mercredis des enfants et des ateliers écocitoyens. Pour la soirée du 11 avril dernier, le Pôle-relais tourbières y a proposé une animation sous le titre « Pris la main dans le sac de tourbe ».  Le sous-titre plus explicite précisait « Terreaux et tourbe : quels usages pour le respect de nos tourbières? ». Vingt personnes nous ont retrouvé et ont activement participé aux discussions qui ont été fort pratiques :
  • Que représentent les tourbières dans la nature ? Présentation des effets négatifs sur les milieux naturels de l’utilisation de la tourbe en jardinage.
  • L’analyse de la composition d’un sac de terreau du commerce : que signifie-t-il pour la nature et pour le jardin ? Apprenons à lire et interpréter les étiquettes.
  • Présentation des alternatives possibles (compostage, utilisation de produits sans tourbe et de la simple terre de jardin, utilisation de plantes peu exigeantes en eau,). Quel mode de culture choisir pour ne pas avoir besoin de tourbe en utilisant paillages, écorces… ?
  • Quel choix de plantes possible pour un jardin sans tourbe, en ornemental, en potager ? remplacement de plantes de terrains acides par des plantes supportant le calcaire du Jura…
  • Décryptage des plantes proposées dans des catalogues classiques du point de vue de leurs substrats respectifs et de leur consommation d’eau.
Durant un an, le Pôle-relais tourbières va plancher sur la question de la tourbe et de ses alternatives, en région Bourgogne-Franche-Comté et au niveau national, notamment en refaisant le point sur le marché des terreaux, en mettant à jour les listes de produits alternatifs disponibles dans le commerce et en sensibilisant les différents publics concernés.
ZONES HUMIDES
publication

Usages et représentations des zones humides d’hier à aujourd’hui : un enjeu de politique environnementale. Actes du colloque du 28 janvier 2016 et regards complémentaires


Comité d'Histoire. Ministère de la Transition Écologique et Solidaire ; Ministère de la Cohésion des Territoires. Pour mémoire, HS, printemps 2017, 188 p.

Ouvrage divisé en quatre parties :
  1. L’évolution des richesses et des ressources des zones humides
  2. Les zones humides, espaces vécus, espaces perçus, espaces imaginés
  3. Les services rendus par les zones humides : concilier les usages productifs, les usages sociaux et les régulations naturelles
  4. Les zones humides, les milieux humides : quels héritages pour demain ?
Accéder au document depuis notre base de données documentaires.
  

Évolution de l'application des critères de définition des zones humides

« Afin de s'adapter à une décision rendue au mois de février par le Conseil d'État, précisant l'application de la définition réglementaire d'une zone humide, le Ministère en charge de l'environnement vient de sortir une note technique à l'attention de ses services déconcentrés (DREAL, DDTM) et ses Établissements publics (AFB). »  
 
Lire l’article complet sur le site du Pôle-relais Mares, zones humides intérieures et vallées alluviales.
 

Les Cellules d'Assistance Technique Zones Humides d'Adour-Garonne adoptent un modèle de données commun

"Pour permettre la gestion et la coordination de l’ensemble des actions en cours sur les sites couverts par un plan de gestion, une réflexion générale a été initiée par un groupe de travail de l’InterCATZH, pour la création d’une structure de données communes déclinable sur chaque territoire des 14 Cellules d'Assistance Technique Zones Humides de l'ancienne Région Midi-Pyrénées. (...)"

Lire l'article complet sur le site du Pôle-relais mares, zones humides intérieures et vallées alluviales.
 
télédétection et zones humides

Les nouvelles technologies appliquées aux zones humides : les présentations sont disponibles !

Cette journée technique, organisée le 21 juin dernier par la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels, a réuni 72 participants, acteurs et gestionnaires de zones humides et cours d’eau du bassin de la Loire. Elle a permis de présenter aux gestionnaires de terrain les nouvelles techniques et les nouveaux matériels pour lesquels une utilisation est notamment possible en zones humides et cours d’eau. 


Retrouvez toutes les présentations de la journée sur le site du centre de ressources Loire nature.
  

Sélection de documents sur les nouvelles technologies appliquées aux zones humides

RAYSSEGUIER, Agnès. Fédération des Conservatoires d’espaces naturels ; Centre de Ressources Loire nature. 2017, 9 p.

La Fédération des Conservatoires d’espaces naturels participe au plan Loire grandeur nature IV. Elle anime un réseau d’acteurs « zones humides du bassin de la Loire » dont une thématique principale porte sur les spécificités des zones humides de têtes de bassin versant. Les gestionnaires d’espaces naturels ont plus fréquemment recours aux drones pour recueillir de nouveaux
types d’information. C‘est pourquoi le Centre de Ressources du patrimoine ligérien vous propose une sélection bibliographique afférente aux nouvelles technologies appliquées à un usage environnemental et plus particulièrement aux zones humides.

Accéder au document sur le site du centre de ressources loire nature.
 
life tOURBIeres du jura

Appels publics à la concurrence

  • Travaux de restauration hydraulique des tourbières dites «le Boulu» et «Sous la Roche» (Lamoura, 39).
  • Travaux de restauration fonctionnelle du ruisseau de Bonne Fontaine (Remoray-Boujeons - 25).
Accédez aux cahiers des charges sur le site du programme !
 
Tourbières du Massif Central
RENCONTRES

Deux rendez-vous sur les tourbières en septembre à ne pas manquer

Par Grégory BERNARD. Photo : Tourbière des Dauges (Francis MULLER, 2005)
 
Services écosystémiques des tourbières du Massif Central
et
32ème rencontre annuelle du Groupe d’Étude des Tourbières
 

Le Pôle-relais tourbières organise les 6 et 7 septembre 2017 une rencontre sur les services écosystémiques des tourbières et en particulier celles du Massif Central.
La première journée se déroulera en salle à Limoges, plusieurs intervenants présenteront leurs travaux réalisés sur les services écosystémiques des tourbières. Nous réserverons une part importante aux échanges afin de répondre aux questions des gestionnaires.
La seconde journée, mutualisée avec la 32ème session du Groupe d’Etude des Tourbières (GET), se déroulera sur le terrain afin d’illustrer par des cas concrets les différents aspects vus la veille. Nous visiterons ainsi les sites de Gouillet et de la RNN des Dauges, en compagnie des nombreux spécialistes des tourbières membres du GET.
Pour plus d’informations, consultez le site du Groupe d'Etude des Tourbières.

 L’objectif principal des journées est d’informer les gestionnaires et de leur fournir des informations fiables et des exemples concrets sur les services rendus par les tourbières.
Le programme de la première journée en salle est encore en construction, mais réservez d’ores-et-déjà cette date et inscrivez-vous !

Contact : Grégory BERNARD. Tél. 03.81.50.11.99
Fédération des Conservatoires d’espaces naturels / Pôle-relais tourbières
  
RETOUR SUR LA RENCONTRE

Rencontre sur les espèces à enjeux du Massif Central

Par Grégory BERNARD.
Dans le cadre de l’appel à Projet permanent « Biodiversité », volet « Tourbières », proposé par le GIP Massif Central, le Pôle-relais tourbières (Fédération des Conservatoires d'espaces naturels) s’est vu confier une mission d’animation et de coordination du programme, afin notamment de favoriser les échanges, les retours d’expériences, la réflexion autour de problématiques communes aux gestionnaires de tourbières du Massif Central.
C’est avec cet objectif que le Pôle-relais tourbières a organisé le 29 juin une rencontre sur la thématique des espèces à enjeux. La réunion a rassemblé 17 personnes de différentes structures, dont 5 intervenants qui ont présenté leurs travaux ou réflexions sur la prise en compte et la connaissance des espèces rares et de la biodiversité des tourbières.
 
Cette journée fera l’objet d’un compte-rendu détaillé que nous vous communiquerons dans une prochaine lettre.
 
un témoignage d'acteurs

Les usages : le lien des Hommes aux tourbières

Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne. 4’01

 « Depuis plusieurs années, le Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne est impliqué dans des dispositifs d’animation visant à sensibiliser, informer et conseiller les propriétaires et gestionnaires de zones humides. À travers notamment les Cellules d’Assistance Technique Zones Humides, l’objectif est de trouver des solutions individualisées qui permettent de concilier la préservation de ces milieux sur le long terme et le maintien des activités en place.
Dans le cadre d’un projet autour des tourbières de l’Artense et du Cézallier, le Parc des volcans d'Auvergne a réalisé une interview de Lucie qui travaille au Conservatoire d'espaces naturels d' Auvergne depuis plusieurs années sur l’animation de ces dispositifs ! » (Réseau des Conservatoires d’espaces naturels)
 
Voir la vidéo sur Dailymotion.
  

Cantal : une étude pour réhabiliter la tourbière de Landeyrat

COOKE, Virginie. France 3 Nouvelle Aquitaine. Mis en ligne le 31/05/2017. 

Située dans le Parc naturel des Volcans d'Auvergne, la tourbière de Landeyrat (15) a longtemps été exploitée de manière artisanale. Le réseau NATURA 200 a financé une partie de l’étude dont parlent, dans cet article (et ce reportage vidéo), l’exploitant ainsi que Pierre Goubet. Un projet de réhabilitation qui reste à suivre…

A voir sur le site de france info.

Collectivités et zones humides : connaissance et prise en compte des tourbières et des zones humides en général dans les politiques publiques

REMOND, Anne ; LACOSTE, Ch. Conservatoire d’espaces naturels de Lozère. 2017, non paginé

Outil de connaissance, d’aide à la décision et à la planification destiné aux élus, ce document se présente en plusieurs parties :
  • Le Conservatoire d’espaces naturels de Lozère
  • Les milieux humides en questions… (De quoi parle-t-on ? Objet de la législation et nécessité de préservation ? Quelle réglementation précisément ? La Lozère, château d’eau… ou idée reçue ? Quelles politiques en faveur des zones humides en Lozère ?
  • Pour mieux connaître les habitats naturels des zones humides (Les tourbières, les prairies humides, les mares et lavognes, les ripisylves)
  • Milieux humides et ménagement du territoire (Urbanisme et aménagement du territoire, Sylviculture / Gestion forestière, agriculture)
  • Webographie
  • Cartes et fiches : quelques explications
  • Cartes « Tourbières et autres zones humides à l’échelle communale ».
Enfin, le document est complété par des informations sur les zones humides (proportion, localisation et répartition) à une échelle communale (version papier).
La carte en ligne (état de la connaissance au 31/12/2016) permet de localiser et caractériser les zones humides présentes en Lozère.

En savoir plus sur le site du Conservatoire d’espaces naturels de Lozère.
 
Le programme "Tourbières du Massif central" prévoit que le Pôle-relais tourbières réalise pour l'an prochain une adaptation à l'échelle du Massif central entier de ce document lozérien.
 
UN PROGRAMME DE RECHERCHE

Nouvelles données paléoenvironnementales et archéologiques sur le plateau du Béage. La tourbière de La Narce et ses environs, premiers résultats

DENDIEVEL, Marie-André ; HAAS, Jean Nicolas ; DELRIEU, Fabien ; CUBIZOLLE, Hervé. Ardèche archéologie, n°31, 2017, p. 27-33

« Dans le Sud-est du Massif Central, entre Ardèche et Haute-Loire, de nouveaux programmes de recherche se développent concernant l’évolution des paysages depuis la fin de la dernière période glaciaire (programmes AGES et WRACC). Les premiers résultats présentés dans cet article sont issus d'un travail de Master en géoarchéologie (Dendievel, 2013a). Ce travail s'est principalement appuyé sur l’étude paléoenvironnementale (sédimentologie, macro-restes, datations radiocarbone) de séquences sédimentaires piégées dans la tourbière de La Narce du Béage. Des prospections archéologiques ont également été conduites sur la commune du Béage, en haute Ardèche, afin de mieux appréhender les modalités d'occupation humaine depuis la fin du Paléolithique. Ces résultats ont mis en évidence l'évolution de l'écosystème de La Narce du Béage, depuis l'ancien lac tardiglaciaire jusqu'à son entourbement et la mise en place de la tourbière limnogène actuelle. Les traces d'une mise en valeur agro-pastorale ont été identifiées dès le Néolithique ancien/moyen, avec un défrichement local à régional et une forte érosion sur le bassin versant. » (Résumé du site HAL)

Accéder à l'article.
 

Les experts de l’Azuré des Mouillères réunis pour échanger sur le travail du Parc des Volcans

Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne.
 
"Le 22 mai dernier une vingtaine d’experts des papillons, venus de différentes régions de France, étaient réunis au siège du Parc des Volcans d’Auvergne pour discuter du travail mené par le Syndicat Mixte du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne sur la méthode d’évaluation de l’état de conservation des sites à Azurés des mouillères (Maculinea alcon alcon). L’objectif : discuter de la méthode de travail et des résultats obtenus et envisager la déclinaison de la méthode à une échelle plus large. (...)" (extrait de l'article)
 
lire l'article sur le site du parc naturel régional des volcans d'auvergne.
  

La tourbière de Greil-Rascoupet révèle ses secrets

Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne. Mis en ligne le 06/06/2017

"Une étude réalisée sur la tourbière de Greil-Rascoupet à Landeyrat (15) permet de mieux comprendre le fonctionnement de la tourbière, son histoire et envisager sa restauration après l’exploitation industrielle de tourbe dont elle a fait l’objet."


Accéder à l'article complet sur le site du parc naturel régional des volcans d'auvergne.
 
Les tourbières en régions
bourgogne-franche-comté

Journée mondiale des zones humides en Franche-Comté : à l'heure du bilan

Par Stéphanie BLAIS. (Photo : Delphine RENAUD)
 
D’un point de vue chiffres, nous relevons 18 partenaires, 31 animations.
Il y aura eu des conférences, des projections, des expositions, des chantiers participatifs, des balades ludiques,  des ateliers pour les enfants, un anniversaire (les 20 ans de travaux autour du Drugeon) et des sorties de terrain pour mieux faire comprendre nos métiers et les pratiques qui les accompagnent.
Avec plus ou moins de public, très variable d’une animation à une autre et selon les lieux.
Des nouveautés, car il en faut, pour ne pas rester sur ces acquis !
Partenariat avec la bibliothèque Des Premiers Sapins (Doubs), mini exposition d’ouvrages sur les zones humides, une première qui a été bien accueillie, et que nous renouvèlerons l’an prochain.
Un programme des animations régionales, remis en format numérique et qui a permis à chacune des structures participantes de diffuser et communiquer sur l’évènement à l’échelle locale.
Notre participation aux rencontres des animateurs nature nous aura offert la possibilité d’engager un début de réflexion sur les pistes à explorer, variable plus ou moins long terme, et celles que nous pouvions réaliser par la mise en réseau de l’information.
  

Suivez la réintroduction du Saxifrage oeil-de-bouc…

« Après plus de 10 ans de travail de recherche et d'expérimentation ex situ, l’année 2017 marque pour le Conservatoire botanique national de Franche-Comté–Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI), le lancement du projet de réintroduction du Saxifrage oeil-de-bouc, en danger critique d’extinction et dont la dernière station française connue à ce jour est située dans le Doubs.
Projet inédit en France de par son envergure, il prévoit la réintroduction de plus de 10 000 individus, de 2017 à 2027.
Nous vous proposons de suivre avec nous les grandes étapes de cette aventure, grâce à cette petite lettre électronique, consacrée au projet de réintroduction du Saxifrage dans la montagne du Jura... »
 
Lire la première lettre du Conservatoire botanique national de Franche-Comté - Observatoire régional des Invertébrés dédiée à ce projet.
   
auvergne-rhône-alpes

Retour sur le Colloque « retours d’expériences de restauration et de valorisation de tourbières »

Par Francis MULLER.
 
Nous reprenons en les résumant les termes de Wendelin Wichtmann, l’un des responsables de l’unité ‘Paludiculture’ à l’université de Greifswald (Allemagne) pour relater ce qui s’est dit lors de ce colloque, qui s’est déroulé les 15 et 16 mai aux abords des marais de Chautagne (Savoie).
« Ces intéressantes tourbières sont situées près du Lac du Bourget [73], à mi-chemin entre Genève et Lyon. L’évènement était organisé par le Conservatoire d'espaces naturels de Savoie, agissant en tant que responsable de projet pour la recherche scientifique, l’hydrologie des zones humides et les plans de gestion. De vastes tourbières minérotrophes peuvent être trouvées entre le nord du lac et le Rhône.
Les tourbières ont été fortement dégradées par le drainage à des fins agricoles et forestières. Des peupliers ont été plantés dans les années 1960, des fossés étant creusés tous les 40m. Pour permettre la culture du maïs, un système de drainage a été installé dans une autre partie du marais.
Sur les milliers d’hectares de zones tourbeuses, 80 hectares de forêts et environ autant d’anciennes cultures sont maintenant destinés à connaitre une réhabilitation, associant une protection de ressources en eau de qualité à un usage agricole durable. Les questions de réduction des gaz à effet de serre et de développement de la biodiversité sont aussi prises en compte. »
 
Pour ce colloque, réunissant quatre-vingt personnes dont quelques spécialistes venus d’Allemagne, Pays-Bas, Pologne et Autriche, un objectif bien pratique était donc lancé. Outre les discussions sur les aspects généraux qui justifiaient le titre du colloque, il s’agissait de réfléchir aux études, expérimentations et travaux qui peuvent être réalisés en Chautagne dans les parcelles que notamment le CEN et l’ONF gèrent dans ce secteur. Et plus largement d’entrevoir l’avenir de la Chautagne !
 
La complexité de la question est avérée, mais les participants se sont accordés à dire qu’avec les énergies, les connaissances et la bonne volonté regroupées, et en y mettant aussi le temps nécessaire, des solutions pourront être trouvées. Pas forcément idéales, mais pouvant améliorer la situation, et constituer un laboratoire utile pour d’autres cas à traiter.
 
grand est

La restauration écologique des zones humides

Bulletin d’information du Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine, n°74, mars 2017, p. 4-7

Au sommaire de ce dossier :
  • Restauration écologique des zones humides au Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine
  • Les travaux de restauration de zones humides
    • Un cours d’eau pour la Réserve Naturelle Régionale de la zone humide du Moulin
    • Modification de l’étang de Reminaux : une restauration réussie
    • Suppression d’un étang pour retrouver un marais à Léning : objectifs atteints !
consulter le dossier sur le site du Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine.
  
occitanie

Dossier : entre terre et eau. Agir pour les zones humides

Collectif. Fédération des réserves naturelles catalanes. Natura Catalana, la lettre des Réserves naturelles catalanes, n°32, mai 2017, p. 5-15

Au sommaire de ce dossier de 15 pages :
  • Agir pour les zones humides
  • La diversité des zones humides dans les réserves naturelles catalanes
  • Le projet GREEN
  • Une flore singulière
  • Assèchement et autres facteurs : la réserve de Nohèdes au chevet de ses zones humides
  • Mise en défens de zones humides dans les réserves
  • Pastoralisme et zones humides : un équilibre possible
  • Les outils de gestion au service des MAEC
  • Les zones humides des Pyrénées-Orientales
  • Zoom sur l'Andorre.
lire le dossier sur le site des réserves naturelles catalanes.
 
pays de la loire

Un programme en faveur des tourbières, en Pays de la Loire

 
"Des tourbières en Pays de la Loire… en connait-on beaucoup ? Tout est parti du constat d’une connaissance très lacunaire (localisation, diversité) vis-à-vis de ces milieux en Pays de la Loire. Depuis 2015 le Conservatoire d’espaces naturels a travaillé avec nombreux de ses partenaires, référents scientifiques et nationaux afin de dresser une première synthèse des connaissances actuelles et d’identifier les besoins des opérateurs locaux impliqués dans la conservation de ces milieux. À l’issue de 2 années de préfiguration, le Programme régional d’actions en faveur des tourbières (PRAT) a été techniquement validé en fin 2016 par l’ensemble de ces acteurs. (...)"
 
lire l'article complet sur le site du Conservatoire d'espaces naturels des pays de la loire.
  
Les tourbières à l'international
asie du sud-est

La disparition des tourbières tropicales accélère le réchauffement

Agence France-Presse, mis en ligne le 12/06/2017.

On voit rarement l’Agence France-Presse parler des tourbières. Cet article rappelle les menaces qui pèsent sur les tourbières d’Asie du Sud-Est, et évoque les travaux d’un professeur du MIT, sur l’observation d’une tourbière parfaitement préservée à Brunei sur l'Ile de Bornéo.

accéder à la dépêche AFP sur le site de Sciences et Avenir.
  

Les tourbières indonésiennes menacées

VEYSSIE, Emilie. Libération, mis en ligne le 27/06/2017.
 
"Alors que ces zones humides sont déjà menacées par la déforestation au profit de plantations industrielles, des compagnies papetières s'y attaquent et portent plainte contre les lois environnementales. (..)" (chapô)

lire l'article sur le site de libération.
 
canada

Une réserve naturelle de 21 hectares créée à Saint-Joachim

LALIBERTE, Michel. La voix de l'Est. Mis en ligne le 06.07.2017

"(Saint-Joachim-de-Shefford) La conservation de la tourbière de Saint-Joachim-de-Shefford est en marche. Une superficie de 21,1 hectares vient de se voir octroyer le statut de réserve naturelle. Les discussions se poursuivent pour convaincre une douzaine d'autres propriétaires de protéger les 180 hectares restants de la tourbière." (chapô)

Accéder à l'article sur le site du journal la voix de l'est.
 

L’industrie de la canneberge à l’abri de la loi sur la protection des milieux humides

PORTER, Isabelle. Le devoir. Mis en ligne le 16/06/2017. 

Tout est dans le titre…

Accéder à l’article sur le site du devoir.
  
espagne

Première évaluation de l’état de conservation des habitats tourbeux d’intérêt communautaire du Pays basque

Ihobe, Sociedad Pública del Departamento de Medio Ambiente, Planificación Territorial, Agricultura y Pesca del Gobierno Vasco, “Primera evaluación del estado de conservación de los hábitats hidroturbosos de interés comunitario en el País Vasco”, Bilbao, 2011, 60 p.

Par Francis MULLER.

La directive Habitats, relative à la conservation de la faune, la flore et les habitats de l’Union européenne, regroupe sous divers codes les habitats de tourbières et apparentés. Dans la communauté autonome du Pays Basque espagnol, les habitats 7110 (tourbières hautes), 7130 (tourbières de couverture), 7140 (tourbières de transition), 7150 (communautés du Rhynchosporion), 7210 (tourbières alcalines à marisques) et 7230 (tourbières minérotrophes alcalines) sont présents, ainsi que des habitats quelque peu apparentés comme les boisements tourbeux (91D0), les landes atlantiques à bruyères ciliée et à quatre angles (4020) et les sources pétrifiantes à tufs (7220). Tous ces habitats ont été traités dans cet ouvrage sous divers angles, dont la botanique, après qu’un grand nombre d’études leur ait été consacré. Ces études ont généré une littérature abondante, souvent sous forme de notes techniques qui nécessiteront un travail de synthèse permettant d’appréhender le panorama varié et complexe de ces habitats dans la Communauté autonome.
Le présent document met en avant les résultats d’une première évaluation de la présence et de l’état des habitats tourbeux et milieux associés au sein de la Communauté autonome.
Pour le lecteur français, un regard sur le chapitre des tourbières de couverture s’avère particulièrement intéressant, vu les débats qui se font jour dans notre pays à propos de leur présence, non seulement dans le Pays basque français mais aussi dans certains secteurs de Bretagne ou des Vosges notamment. Ici, une seule tourbière, celle de Zalama, est classée parmi les tourbières de couverture ; d’une surface de 5 ha dont la moitié a été érodée, elle représente un cas original.
Il est aussi à noter que, lorsque l’ouvrage aborde la question des tourbières boisées (91D0), il arrive à la conclusion qu’aucun des boisements actuellement présents dans la Communauté autonome (et même dans toute l’Espagne) ne correspond à la définition qu’en donne le manuel d’interprétation des habitats de l’Union européenne. La tourbière détruite de Saldropo aurait pu néanmoins correspondre anciennement à cette définition.

accéder à la notice sur notre base de données documentaires.
   
pays bas

Transformer une décharge en tourbière, c’est possible

DE TANNENBERG, V.L. Le Journal de l’environnement, mis en ligne le 31/05/2017

Cet article explique sommairement les travaux menés par l’équipe de Sarah Faye Harpenslager sur le site de Boeck (Pays-Bas) ; une tourbière exploitée, utilisée en décharge depuis les années 60, et polluée. En tentant de redonner au site un aspect naturel et en voulant piéger les polluants par les plantes, l’équipe a pu observer la reconstitution d’une fine couche de tourbe.
Un article a été publié dans Ecological Engineering reprend ces travaux.  
 
Accéder à l’article du journal de l’environnement.
  
suisse

Les tourbières des Ponts-de-Martel

Avis d’experts, la Radio Télévision Suisse et les Universités de Suisse romande. Mis en ligne le 25/06/2017
 
« Avis d’experts », c’est un site né de la collaboration entre les universités de Suisse romande et la Radio Télévision Suisse. Ce site rassemble plusieurs milliers d’interventions d'universitaires qui analysent l’actualité dans tous les domaines, de façon simple et objective.
Dans l’émission audio que nous vous présentons, nous retrouvons Edward Michell de l’Université de Neuchatel, qui nous parle de l’exploitation de la tourbe en Suisse, et des séquelles paysagères qu’elle a laissées dans la région des Ponts-de-Martel.

A voir sur le site d'avis d'experts.

Revitalisation de la tourbière des Sagnes du Sentier

Direction Générale de l’Environnement du Canton de Vaud. Feuille d'avis de la Vallée de Joux, mis en ligne le 06/07/2017
 
"Dans la continuité des actions menées en 2015 pour la régénération des tourbières des Sagnes du Campe et du Séchey, la Direction Générale de l’Environnement du canton de Vaud entreprend cette année la restauration de la tourbière des Sagnes du Sentier. Les travaux, prévus durant l’automne, permettront aux sphaignes, les mousses à l’origine de la tourbe, de croître à nouveau. " (chapô)

Accéder à l’article sur le site de la feuille d'avis de la vallée de joux.
  
Communication, éducation, sensibilisation, ...

Quand les tourbières servent de support à la pédagogie...  

 
Le musée de Bibracte (71) propose de nouvelles activités adaptées aux programmes et aux dispositifs interdisciplinaires des collèges et des lycées, incluant de nouveaux ateliers, et une classe de découverte au niveau lycée. Une partie de cette offre pédagogique et culturelle a été expérimentée avec une classe de Seconde en enseignement d’exploration méthodes et pratiques scientifiques.
La production des élèves s’est traduite par la réalisation de panneaux web interactifs. Deux d’entre eux concernant directement les milieux tourbeux :
Agenda

Jusqu'en décembre 2017 :

Retrouver tout l'agenda sur notre site internet
 
FORMATIONS

Jusqu'en décembre 2017

Retrouver tout l'agenda sur notre site internet.
 
d'autres ressources...
En France
Ailleurs
FÉDÉRATION DES CONSERVATOIRES
D'ESPACES NATURELS

6 rue Jeanne d’Arc
45000 Orléans
Tél : 02 38 24 55 00 - Fax : 02 38 24 55 01
Courriel : contact@reseau-cen.org
Site web : http://www.reseau-cen.org/
 

 
Email Marketing Powered by Mailchimp
Le contenu de ce bulletin et les documents qui y sont joints ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Fédération, de son Bureau ni de son Conseil d'Administration. Ni la fédération des conservatoires d'espaces naturels, ni aucune personne agissant en son nom n'est responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette lettre et les pièces qui y sont jointes.

©Fédération des CEN
2017 Pôle Relais Tourbières / Fédération des Conservatoires d’espaces naturels
S'inscrire | se désinscrire | mettre à jour mes préférences