Copy
décembre 2015 - n°70
L'actualité du Pôle-relais tourbières
RENCONTRE

Retour sur la COP21, au Pavillon Solutions nature

Par Francis MULLER, FCEN / Pôle-relais tourbières. Photo : F Muller / Carole Birck au pavillon Solutions nature.

La 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 s’est déroulée du 1er au 11 décembre à Paris avec l’objectif d’obtenir un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays.
Un Pavillon Solutions Nature était coordonné par le Partenariat France-UICN (composé de l’UICN, de 3 ministères français – Affaires étrangères et Développement international, Ecologie, Développement durable et Energie, et Outre-mer, et de l’agence française de Développement) et donnait la voix à des acteurs français de la protection de la nature en promouvant l’expertise française dans ce domaine. Ce pavillon met en lumière des solutions fondées sur la nature pour à la fois atténuer la production de gaz à effet de serre et s’adapter aux effets du changement climatique. Car les réponses à apporter à ce grand défi dépendent, de la santé et du bon fonctionnement des écosystèmes, qu’ils soient terrestres, littoraux ou marins.
Dans le cadre de ce pavillon, la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels était représentée par le Pôle-relais tourbières, qui a donné durant une heure une conférence le 3 décembre sur le thème « Les tourbières au cœur de la résistance au changement climatique ». En effet, les tourbières sont aussi une partie de la solution à une limitation des variations climatiques trop extrêmes… même s’il nous faut rappeler qu’elles sont à l’inverse une partie du problème dès lors qu’on les dégrade !
 
RENCONTRE

Retour sur la Journée technique « Restauration de zones humides de montagne, retours d’expériences et bases méthodologiques »

Texte et photo "Tourbières de montagne dans la réserve de Néouvielle [65] : Francis MULLER, FCEN / Pôle-relais tourbières.

Une quarantaine de personnes participaient à cette rencontre organisée le 16 octobre 2015 à Bonneville [74] par le Conservatoire d'espaces naturels de Haute-Savoie. Dans le cadre du ‘réseau d’acteurs Eau en montagne’, elles représentaient des organismes de protection et gestion des sites et de la nature, des stations de sports d’hiver, des administrations, des entreprises et bureaux d’étude, … Nous avions donc un ensemble de personnes aux origines professionnelles diverses, qui se sont penchées sur la place des zones humides dans le contexte naturel et humain des montagnes françaises (Alpes surtout, mais avec un regard sur le Massif central et le Jura).
Deux objectifs au moins étaient assignés à cette journée : mieux comprendre le fonctionnement - notamment hydrologique - des zones humides de montagne ; et voir comment mettre en œuvre des actions de restauration de zones humides : quelles études réaliser ? quelles techniques employer ? quels suivis associer ? vers qui se tourner ? quels financements solliciter ?
Il a été souligné la complexité du fonctionnement de ces zones humides, nécessitant de prendre en compte de nombreux facteurs ; une gageure reste de pouvoir suffisamment vulgariser cette connaissance auprès des professionnels du tourisme ou des collectivités par exemple, sans éluder la finesse nécessaire au choix des modes de gestion.
Des exemples ont montré quelques pièges qui pouvaient surgir lors de l’application de mesures compensatoires apparemment un peu bâclées, où par exemple l’on rapportait par hélicoptère sur une prairie noyée par une digue, des plaques de sol végétalisé issues de zones humides vouées à la destruction…
Nous rappelons que le sujet de la protection et de la restauration des zones humides de montagne avait fait l’objet de divers documents réalisés par le Pôle-relais tourbières. Vous pouvez aussi télécharger le Guide de gestion ‘tourbières de montagne’.
Les montages présentés à Bonneville peuvent être demandés à Aude Soureillat d’ASTERS.

accéder au compte-rendu de cette rencontre depuis notre base de données documentaires.

  

 
AGENDA

Des nouvelles du Groupe d’Etude des Tourbières (GET) : la session 2016 se précise

Texte et photo (le GET dans la tourbière du Yeun Ellez - Bretagne, en 2014) : Grégory BERNARD, FCEN / Pôle-relais tourbières.
 

Cette 31ème session de terrain aura lieu dans le Morvan autour de la mi-octobre 2016, avec en complément, comme tous les 2 ans, l’organisation d’un colloque dont la thématique reste à préciser.
Concernant le colloque, un appel à candidature suivra prochainement, nous ne manquerons pas de vous tenir informé !
Voir en particulier la première circulaire relative à la session 2016.

accéder au site du GET.
  

 
Zones humides
journée mondiale des zones humides 2016

JMZH 2016 « Les zones humides pour notre avenir – Des moyens d’existence durable »

Par Stéphanie BLAIS, FCEN, Pôle-relais tourbières

La journée mondiale des zones humides est organisée en France depuis 2001. Elle est aujourd’hui coordonnée par L’ONEMA, les pôles-relais zones humides, la LPO, la SNPN et l’association RAMSAR-France. La journée de lancement pour cette édition 2016 se déroulera le mardi 2 février à Brest. Le programme est en cours d’élaboration.
Cette journée sera suivie d’un colloque « Réparer la nature », les 3 et 4 février, dédié aux milieux humides et à leur réhabilitation.
Le thème retenu identifie la place des milieux humides dans la vie de nos territoires et de leur prise en compte dans les projets d’aménagement et de gestion durable.
"Les milieux humides essentiels à notre qualité de vie": un message durable que nous souhaitons faire passer au public.

Vous pouvez d’ores et déjà inscrire vos animations sur le portail national des zones humides.
Elles apparaîtront dans le module de recherche, et sur l’application smartphone Baladomarais
Rendez-vous sur l’espace organisateur, dans votre espace personnalisé et saisissez vos animations.
Vous avez également à votre disposition des supports de communication :
- le module de recherche
- les flux RSS disponibles par région, ou par structure partenaire, ils vous permettent d'afficher les animations qui vous concernent.
- l'application smartphone Baladomarais. Elle permet de consulter les animations autour de soi, par géolocalisation, ou manuellement. Téléchargement de l'application.
- l'espace presse. Vous y retrouverez les informations sur l'agenda, la journée de lancement, ainsi que les contacts régionaux et nationaux. Le dossier de presse y sera également disponible en fin d'année.

Accéder au communiqué de presse sur le portail national des zones humides.
  

 

Coordination des évènements en France-Comté

Par Stéphanie BLAIS, FCEN / Pôle-relais tourbières. Photo : Les Planches-près-Arbois [39], F. MULLER.

Le Pôle relais tourbières comme tous les ans, s’inscrit dans cette démarche de rendre plus visibles encore des actions valorisant les tourbières en Franche-Comté. Nous avons engagé une réflexion dans ce sens et l’avenir semble prometteur …
Quelques pistes régionales
  • Jean-Philippe Macchioni présentera son film documentaire sur les tourbières de Franche-Comté le 28/01 à Pontarlier [25], le 02/02 à Besançon [25] et 04/02 à Saint Claude [39].
  • Une sortie ‘balade et conte’ destinée au grand public avec le CEN Franche-Comté
  • Un travail qui concernerait la valorisation des travaux des chercheurs avec le jardin botanique,
  • Un atelier ludique et de sensibilisation des tourbières par le Pôle-relais tourbières…
Et plein d’autres à venir … Notre objectif étant de donner à cet évènement une envergure médiatique plus importante et de lui trouver une participation accrue.
  
évènement

Fête des Mares 2016 : Venez vous marrer avec nous la première semaine de juin !

Organiser un événement annuel dédié aux mares est l'occasion de mieux les faire connaître et de sensibiliser le grand public à l'intérêt de les préserver. Ainsi, tous les ans durant la première semaine de juin, la Fête des mares propose de nombreux événements sur l'ensemble du territoire national : des sorties nature, des expositions, des conférences, des chantiers, des journées techniques, des inventaires, etc.
Vous souhaitez en savoir plus sur cet événement ? Vous souhaitez organiser une manifestation ?
Nous vous proposons de participer à la Fête des mares et ainsi rejoindre le réseau des acteurs locaux impliqués dans cette dynamique en organisant une manifestation sur la thématique des mares du 30 mai au 5 juin 2016.
Labelliser votre manifestation "Fête des mares" vous permettra de bénéficier des outils de communication mis à disposition par la coordination nationale (affiches, flyers, etc.). Votre événement sera ainsi inscrit dans la programmation officielle.
Labellisez votre événement sur le site  www.zones-humides.eaufrance.fr.
Contactez-nous dès à présent ! Nous répondrons à toutes vos interrogations et nous vous transmettrons de la documentation sur l'organisation de la Fête.
Vous trouverez aussi, en suivant ce lien, la présentation détaillée de la Fête des mares et des informations complémentaires sur le portail de la SNPN dédié à la Fête des mares.
Contacts : Voir le communiqué de presse de l’évènement sur le site de la SNPN.
  

Guide nature. Randonnées dans les zones humides de France

Collectif ; CUYPERS, Laetitia (Coord.) ; COIC, Bastien (Coord.) ; GENIEZ, Michel (Coord.). Biotope, 2015, 224 p.

Ce livre pratique guide le randonneur vers 19 itinéraires pour découvrir la faune et la flore des plus belles zones humides de France métropolitaine. Richement illustré, il présente 520 espèces (taille, description et habitat) selon des critères d'identification, les statuts de rareté et les périodes d'observation. Un flashcode (en 4ème de couverture) permet également d'écouter les cris et les chants d'animaux en randonnée.

Accéder à la notice sur notre base de données documentaires.
les zooms du mois
un programme de recherche

Les amibes : un grand rôle climatique pour de petites créatures

OVERNEY, Jan ; Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Mis en ligne le 26/11/2015

"Pour la première fois, des chercheurs de l’EPFL et de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) ont étudié dans les tourbières la symbiose entre les amibes et de minuscules algues. Un mécanisme fragile qui joue un rôle important pour le climat." (introduction de l'article du site de l'EPFL).
Il s'agit d'une vulgarisation d'un article scientifique paru dans Scientific Reports.

Accéder à l'article scientifique depuis notre base de données documentaires.
   

 
un témoignage d'acteurs

Pour quelques méandres de plus : Restauration de la Lemme et de ses zones humides

FERRANTE, Nicolas ; DANGOIN, Zacharie ; Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse ; Opossum productions. Mis en ligne le 03/11/2015, 4’35

Retour sur les travaux de reméandrement de la Lemme [39], qui ont eu un impact sur la vie locale. Plusieurs témoignages permettent de se rendre compte de la dynamique créée grâce à ces travaux : les chargés de mission du PNR du Haut-Jura et du CEN Franche-Comté, le maire de Fort-du-Plasne, le professeur des écoles qui a travaillé sur ce milieu, etc.

voir la vidéo sur youtube.
un retour d'expériences

Retour sur un chantier nature de restauration d’une tourbière du Cézallier

Par  Emilie DUPUY, Conservatoire d’espaces naturels Auvergne.

Le mardi 13 octobre, des élèves du lycée professionnel agricole de Saint-Flour sont intervenus sur la restauration d’une tourbière dans le Cézallier. Il s’agissait d’installer un ensemble de barrages-seuils en bois sur un drain pour notamment permettre la remontée du niveau de la nappe.
Ce chantier s’inscrit dans une dynamique partenariale entre la Coopérative de Transhumance et d’Amélioration des Structures Agricoles, le Syndicat interdépartemental de gestion de l’Alagnon et le Cen Auvergne.

Visiter le site du Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne.
   

 

Présentation du LIFE "Tourbières du Jura" au cours des colloques de restitution de deux autres programmes européens

Par Emilie Calvar et Luc BETTINELLI. Conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté.

L'instrument financier pour l'Environnement (LIFE) a financé depuis sa création de nombreux programmes de restauration de tourbières en Europe.
Deux de ces programmes se sont clôturés cet automne par des colloques finaux auxquels l'équipe du LIFE "Tourbières du Jura" a participé.

Espagne : « LIFE Tremedal »
Le séminaire de clôture du programme « Tremedal », les 22 et 23 octobre au parc naturel Señorio de Bertiz en Navarre espagnole, a permis d’enrichissants échanges entre deux programmes européens dédiés à la restauration des habitats tourbeux. L’équipe du LIFE « Tourbières du Jura » avait été en effet invitée à présenter les travaux engagés depuis 2014 et à partager l’expérience des gestionnaires jurassiens lors de la visite de deux sites récemment réhabilités, les tourbières d’Arxuri et de Belate.

Suède : “LIFE To A(d)dmire”
Le programme suédois LIFE To A(d)dmire a, quant à lui, fait le bilan de ses 6 années de travail, du 3 au 5 novembre 2015 à Värnamo dans le comté de Jönköping. Les trois visites de sites ont permis de découvrir les techniques utilisées et les résultats obtenus en termes de restauration. Ce séminaire a également été l'occasion d'échanger sur les bonnes pratiques entre gestionnaires de 7 nationalités différentes.
   

Stage : Étude de l'impact socio-économique et écosystémique du programme LIFE+ Tourbières du Jura


Dans le cadre du programme LIFE+ « Réhabilitation des tourbières du massif jurassien franc-comtois », l’impact socioéconomique et écosystémique des actions doit être quantifié.
Date limite pour postuler : 31/01/2016.

Retrouvez sur le site Reseau-Tee l’offre de stage.
 
Miscellanées tourbeuses

Guide d’élaboration des plans de gestion de l’ATEN : donnez votre avis jusqu’à mars 2016 !

Atelier Technique des Espaces Naturels
« Ce guide est issu d’un travail collaboratif réalisé avec l’ensemble des réseaux d’espaces naturels protégés. Il présente une synthèse de ce qui fait la culture commune de ces espaces et propose un cadre méthodologique commun pour l’élaboration des documents de gestion, basé sur les expériences des différents types d’ENP . Il n’est ni limitatif, ni contraignant, et peut être modulé au niveau de chaque site.
Modernisé et simplifié, il se substitue à l'édition précédente « Guide méthodologique des plans de gestion des réserves naturelles ». Cet ouvrage constitue la référence en termes de méthode grâce à la contribution de gestionnaires d'horizons divers (RN, Cen, ENS, RBD, réserve de biosphère...).

Version soumise à concertation jusqu'à mars 2016 !
Le Guide commun d'élaboration des plans de gestion s'appuie sur une concertation importante de tous les acteurs concernés qui a nécessité plusieurs mois. Cette première mise en ligne de notre travail est l'occasion pour vous de nous faire vos remarques afin d'avoir une version encore plus aboutie de ce travail commun en 2016, accompagnée d'une version papier mise en page. Merci d'utiliser le formulaire "contact" pour nous envoyer vos réactions ou compléments.
Vous pouvez entrer dans le guide par le schéma ci-dessous, par l’arborescence en bas de page, par la page "mode d'emploi" ou encore par la page "en un clin d’œil". Bonne lecture. » (extrait de la publication en ligne).

Accéder au document sur le site de l’ATEN.
 

 

Chantiers d’entretien en tourbières et autres zones humides : le brûlage à l’air libre, une pratique nocive !

Texte et photo : Francis MULLER, FCEN / Pôle-relais tourbières.

Les gestionnaires d’espaces naturels génèrent souvent de grandes quantités de rémanents, herbacés ou ligneux, lors de l’entretien ou de la restauration de zones humides. La tentation de brûler ceux de ces matériaux qu’on n’aurait pas réussi à valoriser existe, mais nous attirons votre attention sur les effets nocifs que génère cette pratique. En effet, le brûlage, et surtout s’il concerne des matériaux humides ou emplis de sève, produit, outre des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des dioxines et des furanes, qui sont des composés cancérigènes, en plus de dégager du CO2 et des microparticules.
Quelles solutions pour éviter cela ?
  • Déjà, essayer au maximum de trouver des utilisations à tous ces rémanents. Mais il est vrai que le transport est souvent couteux voire techniquement délicat, sans compter les cas où le passage d’engins à travers des milieux sensibles causerait des dégâts ;
  • Entreposer en des parties non sensibles du site les déchets ligneux et herbacés, afin qu’ils se décomposent lentement (compostage) ;
  • Si le feu devait être malgré tout utilisé, ne brûler que des produits qui auront séché plusieurs mois pour les ligneux et, en tourbières notamment, le faire sur des dispositifs hors de contact du sol (demi-tonneaux métalliques par exemple). Les réglementations en cours sur le brûlage (règlements sanitaires départementaux élaborés en préfectures) devront être suivis ou des dérogations demandées si aucune autre solution n’est trouvée.
Quelques sources :    
Les tourbières en régions
Auvergne

Caractérisation des Tourbières boisées (91D0*) en Auvergne

RENAUX, Benoît. Conservatoire Botanique National Massif central, 2012, 89 p.

Cette étude fait ressortir la grande diversité des tourbières boisées auvergnates, et elle est un outil d’identification des
tourbières boisées. Elle propose une réflexion sur la place de l’arbre et des stades boisés dans les écosystèmes tourbeux,
alimentée par des prospections de terrain mais aussi par de nombreux éléments bibliographiques : expérience des
gestionnaires, suivis scientifiques, analyses palynologiques et des macrorestes, écologie et dynamique des tourbières.

Accéder au document depuis notre base de données documentaires.
   

 
bretagne

Landes vivantes. A la découverte d'un milieu naturel breton

HOLDER, Emmanuel. Coop Breizh, octobre 2015, 192 p.

Plusieurs milieux et espèces de tourbières, associés aux landes, sont présentés dans cet ouvrage.

"La lande est une formation végétale, un milieu naturel caractérisé par sa pauvreté.
On la retrouve sur toute la façade atlantique, de la Norvège au Portugal ainsi qu'à l'intérieur des terres, au sommet des massifs montagneux les plus anciens. D'une façon générale, la lande est composée d'herbes et de petits arbrisseaux dont la plupart sont des éricacées, une famille qui regroupe les bruyères, les rhododendrons et les myrtilles.
Éléments emblématiques du paysage breton, les landes constituent un extraordinaire réservoir de biodiversité.
Naturaliste en centre Bretagne, Emmanuel Holder nous fait découvrir toute la richesse de ce milieu et nous invite à travers ses textes, ses photos et ses dessins, à redécouvrir les landes de Bretagne." (Présentation de l’éditeur)

A voir sur le site l'éditeur Coop Breizh.
    

 
Franche-Comté

Nouveau numéro de la lettre Milieux humides de Franche-Comté

Manon GISBERT, Animation régionale en faveur des zones humides.

La lettre des actions en faveur des Zones Humides de Franche-Comté vise à informer et sensibiliser les élus, décideurs, collectivités et porteurs de projets, en présentant les actions concrètes et les connaissances acquises dans le cadre des animations en faveur des zones humides de Franche-Comté.  Elle est coordonnée par le CEN Franche-Comté avec le soutien financier du Conseil régional et de l'Agence de l'eau.

Télécharger la lettre sur le site du Cen Franche-Comté.
   

 

Dernières rencontres jurassiennes d'avril 2015 : les présentations !

Parc naturel régional du Haut-Jura.

Tous les diaporamas et les résumés des interventions ayant eu lieu lors des 6èmes rencontres jurassiennes d’avril 2015 sont disponibles :  
  • Analyse pollinique de la tourbière des Renons (Oyonnax, Ain). Evolution de la végétation depuis 7000 ans
  • Diagnostic écologique de la Réserve naturelle du lac de Remoray (Doubs) par la méthode Syrp the Net : L’exemple des zones humides
  • Dispersion au sein d’une population de rat des moissons (Micromys minutus) soumise à des inondations saisonnières
  • LIDAR et connaissance du fonctionnement des tourbières
  • Réintroduction de Saxifraga hirculus dans le Jura
  • Remise en eau du complexe tourbeux des Levresses (Frasne 25) et premiers constats de colonisation par les odonates.
  • Goyas, entre passé et expérimentations contemporaine
  • Gestion des renouées dans les opérations de restauration des cours d’eau
  • Réserve naturelle nationale du lac de Remoray (Doubs) : 20 ans de gestion des zones humides.
visiter la page dédiée à ces présentations sur le site du PNR du Haut-Jura.
    
LIMOUSIN

Notice de gestion de la tourbière du ruisseau du Pic 2015-2020

BUIS, Mathieu, Conservatoire d'espaces naturels du Limousin. mai 2015, 109 p.

« Le site d’étude correspond aux zones de sources du ruisseau du Pic, têtes de bassin versant de la masse d’eau « LE PIC ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE AVEC LA MAULDE». En 2008 le bureau d’étude Géonat a réalisé, pour la Communauté de communes Bourganeuf – Royère-de-Vassivière, une étude préalable à la mise en place d’un Contrat Restauration Entretien sur la Maulde et le Taurion. Au cours de celle-ci les zones humides tourbeuses du lit majeur du ruisseau du Pic ont été classées comme zones humides d’intérêt de conservation prioritaire. C’est alors que le Conservatoire d’espaces naturels du Limousin (CEN Limousin) a décidé de s’investir sur ce site, en réalisant un diagnostic hydrologique et écologique, une notice de gestion fixant de grands objectifs pour 2020, et en amorçant une démarche d’animation foncière afin de reconquérir les milieux en déprise. Ces actions s’inscrivent aussi dans le programme territorial « Sources en action ». » (Extrait de l’introduction)
   

accéder au document depuis notre base de données documentaires.
  
MIDI-PYRENEES

Inauguration du panneau d’information sur la Tourbière de Clarens [65]

Par Cécile AMIEL Communauté de communes du Plateau de Lannemezan et des Baïses.

Un panneau d’information a été placé au centre du village de Clarens dans les Hautes-Pyrénées pour faire prendre connaissance de cet espace patrimonial et naturel à proximité, classé Natura 2000 depuis 1999. Dans une programmation ultérieure, il est prévu la réalisation de sentiers de découverte et une réflexion est également en cours pour l’élaboration d’un dossier de Réserve Naturelle Régionale.

voir la page dédiée sur le site de la communauté de communes du plateau de Lannemezan et des Baïses.
 

 
rHôNE-aLPES

Nouveau sentier « flore et milieux naturels » de la réserve naturelle régionale  « Tourbière des Saisies – Beaufortain – Val d’Arly » : à chacun sa découverte

Par Guillaume CANOVA (Sivom des Saisies / RNR) et Anne-Claire Dick (ONF Savoie / RNR).

En juin 2015 s’est terminé le projet de restauration du sentier « flore et milieux naturels » du site Natura 2000 et de la réserve naturelle régionale « Tourbière des Saisies Beaufortain Val d’Arly ». Dans ce site naturel à la fois exceptionnel et fragile, l’un des enjeux principaux est d’accueillir et de sensibiliser le grand public en toute sécurité et en minimisant les impacts sur les milieux naturels (notamment les zones tourbeuses). Ce projet prévoyait la réhabilitation et la modernisation d’un sentier devenu vétuste, à travers quatre grands axes :
  • La restauration du cheminement, avec reprise du tracé, renouvellement intégral des caillebotis et construction d’un escalier bois ;
  • L’implantation de panneaux thématiques classiques le long du parcours ;
  • L’actualisation du livret de découverte, pour les plus curieux ;
  • La création d’un volet ludique à destination du jeune public, via un parcours multimédia.
Organisation du projet et financements : maîtrise d’ouvrage SIVOM des Saisies, maîtrise d’œuvre Office National des Forêts / 4 co-financeurs : Europe (FEDER), Etat (Natura 2000), SIVOM des Saisies et Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée Corse (contrat de rivière).

Accéder à l'article complet depuis notre site internet.
 

 
Les tourbières à l'international
Allemagne - Tchéquie

Moorrevitalisierung im Erzgebirge. Abschlussbroschüre. Revitalisierung der Moore zwischen H. Sv. Šebestiana und  Satzung : Umsetzungsphase

Staatsbetrieb Sachsenforst, Union européenne, 2014, 88 p.

"Réhabilitation de tourbières dans les Monts Métallifères. Brochure du rapport final. Réhabilitation entre les communes de H. Sv. Šebestiana et Satzung ; phase de mise en œuvre."

La zone des crêtes des Monts métallifères (située entre Allemagne (Saxe) et Tchéquie (Bohème)) a vu s‘installer des tourbières à la fin de la dernière glaciation, grâce aux températures fraîches et aux précipitations abondantes. L’importante demande en combustible des mines et des agglomérations a cependant conduit à une extraction de tourbe sur une partie des tourbières ; du côté saxon, le site a été presque entièrement asséché à la fin du XIXe siècle. Du côté bohémien, l’évolution a été similaire mais avec un retard d’un demi-siècle et un peu moins intensivement, bien que l’extraction de tourbe s’y poursuive de nos jours. De ce fait, la tourbe s’est minéralisée et asséchée, ses capacités de rétention d’eau et d‘effet tampon se sont fortement amoindries. L’acrotelme a été anéanti avec ses espèces végétales et animales typiques. Depuis le milieu des années 1990, des citoyens préoccupés par la nature et l’environnement, ainsi que les autorités communales et d’état se sont attachés à conserver voire restaurer le restes de ces écosystèmes.
L’ouvrage décrit les diverses mesures de réhabilitation qui ont été effectuées. Elles comprennent notamment 900 interventions locales, le bouchage de 11 ,5 km de fossés et le déplacement de 30 000 m3 de tourbe. Ces travaux se sont étalés sur quatre ans et demi et ont concerné 210 hectares. Le projet,qui a bénéficié de fonds FEDER germano-tchèques, a couté quelque 1,65 Millions d’euros, dont 450 000 € pour la phase d’étude de planification.
Son succès a en partie été basé sur le postulat qu’il était possible, malgré des intérêts divergents des agriculteurs et des protecteurs, malgré la barrière de la langue, de s’engager ensemble pour le long terme en mettant en retrait ses seuls intérêts personnels. (Résumé de Francis Muller)

Accéder à la notice depuis notre base de données documentaires.
    

 
Communication, éducation, sensibilisation, ...

"Les zones humides soutiennent la vie"


Le bureau de la Convention Ramsar a mis en ligne une vidéo de 4'11 vantant les services que rendent les zones humides.

A voir sur Youtube.

  

 

Liste des expositions sur les zones humides : la mise à jour 2015 est disponible !

Fédération des Conservatoires d'espaces naturels ; Pôle-relais tourbières. Pôles-relais zones humides, 2015, 50 p.

Célébrée tous les ans le 2 février, date anniversaire de sa ratification, la Convention internationale de Ramsar de 1971 a donné lieu à différents programmes de sensibilisation en faveur des zones humides. Lancé le 15 juin 2014 par le ministère en charge de l’écologie, le troisième plan national d’action en faveur des milieux humides a renforcé le dispositif de Communication, d’Education, de Sensibilisation et de Participation 2016-2024 (CESP).
De plus en plus d’opérations grand public ont lieu en France autour des zones humides : la Journée mondiale des zones humides le 2 février, l’Opération Fréquence grenouille de mars à mai, la fête de la nature en mai, les chantiers d’automne de septembre à décembre, etc. ; les occasions deviennent donc de plus en plus nombreuses pour faire connaître ces zones humides.

Quelles sont les nouveautés de cette version ?  
Vous trouverez dans cette version de nouvelles rubriques (zones humides du nord, d’outre-mer, à l’international, les poissons, les mammifères), et plus de 30 nouvelles expositions, soit au total 75 expositions !
 
Les expositions qui vous sont présentées dans ce document peuvent vous servir à toucher tous les publics lors de vos manifestations.

Accéder au document via notre site internet (pdf - 3,7 Mo).
  

 

Peatlands – climate regulation and biodiversity

The Council of Nordic Ministers; Jensen & Jensen media. Mis en ligne le 02/12/2015, 14’25

Vidéo présentée lors du séminaire de restitution du Programme LIFE Ad(d)mire (Suède).

A voir sur Youtube.
   

 

Les aventures de Spirou et Fantasio : L'Ankou

Fournier, Dupuis, t. 27, 1977, 46 p.

Les aventures de Spirou et Fantasio nous emmènent en Bretagne. Les deux personnages tentent d'élucider un mystère, entre légendes et lutte écologiste.

en savoir plus sur le site de l'éditeur.
   

     

Plantes carnivores

CERISIER, Emmanuel (ill.) ; FERNANDEZ, Frédérique (ill.) ; ROGEZ, Léon. Milan, coll. Carnets de nature, 2001, 31 p.

Guide permettant au jeune public
- d’identifier une dionée attrape-mouche ou une plante cobra,
- prendre soin des plantes carnivores d’intérieur
- aménager une petite tourbière dans son jardin.

Accéder à la notice sur notre base de données documentaires.
  
Agenda

Jusqu'en mai 2016 :

voir tous les évènements à venir sur notre site internet.
FÉDÉRATION DES CONSERVATOIRES
D'ESPACES NATURELS

6 rue Jeanne d’Arc
45000 Orléans
Tél : 02 38 24 55 00 - Fax : 02 38 24 55 01
Courriel : contact@reseau-cen.org
Site web : http://www.reseau-cen.org/

 
Email Marketing Powered by Mailchimp
Le contenu de ce bulletin et les documents qui y sont joints ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Fédération, de son Bureau ni de son Conseil d'Administration. Ni la fédération des conservatoires d'espaces naturels, ni aucune personne agissant en son nom n'est responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette lettre et les pièces qui y sont jointes.

©Fédération des CEN
2015 Pôle Relais Tourbières / Fédération des Conservatoires d’espaces naturels
se désinscrire | mettre à jour mes préférences