Copy
mars 2016 - n°72
L'actualité du Pôle-relais tourbières
STAGE

Le pâturage, un outil pour la biodiversité des tourbières

Par Aurore GABALDON. (Photo : Sylvain MONCORGE).
 
Le pâturage extensif a été pratiqué de longue date dans les milieux tourbeux. Bien géré, il peut s’avérer être un outil de gestion précieux pour le maintien et la réhabilitation de la biodiversité des tourbières. A l’inverse, des pratiques inadéquates peuvent entrainer des pertes considérables de la faune et de la flore typiques de ces milieux si particuliers.
Aujourd’hui, avec la participation d'Aurore Gabaldon, stagiaire, le Pôle-relais tourbières souhaite réaliser une étude pour mettre en avant les pratiques pastorales susceptibles d’être bénéfiques pour la diversité biologique des tourbières de Franche-Comté.
A la clé sera organisée une séance de réflexion sous forme de table ronde courant printemps 2016 et un ouvrage de synthèse sur le sujet est prévu pour 2017.
 
JOURNEES D'ETUDE

Landes et tourbières d’Aquitaine

Texte et photo : Francis MULLER.
 
L’étude des tourbières de certaines parties d’Aquitaine n’a longtemps mobilisé qu’assez peu de spécialistes et amateurs. Ces dernières années, les initiatives concernant tourbières et landes se sont multipliées : des sites ont été inventoriés, les types de végétation qui leur sont propres ont été disséqués en relevant les particularités locales, des travaux de gestion voire de réhabilitation ont été réalisés,…
Il était donc bien opportun de réunir durant deux jours (les 10 et 11 février 2016 à St-Martin de Seignanx [40]), les personnes concernées. Environ 65 participants avaient répondu présents à l’invitation du CBN Sud-Atlantique et du CEN Aquitaine, avec le soutien technique du CPIE Seignanx et Adour, qui hébergeait la manifestation mais est aussi un gestionnaire actif de tourbières de la vallée de l’Adour, et avec l’appui de la Région, de la DREAL et de l’Agence de l’eau Adour-Garonne.
Les participants ont pu améliorer leurs connaissances des groupes taxonomiques présents et des modes de gestion pratiqués. Des inventaires approfondis sont maintenant disponibles, par exemple pour la fonge (les champignons) des milieux tourbeux, ce qui n’est pas encore le cas dans toutes les régions. Les arthropodes, et spécialement les araignées, n’ont pas seulement été répertoriés, mais l’effet des changements globaux sur leur diversité a été étudié, ainsi que l’effet des modes de gestion ou de restauration sur leurs communautés.
La mise en place de diagnostics fonctionnels des sites tourbeux s’impose de plus en plus sur tout le territoire national. Si le nombre de spécialistes disponibles ou les couts ne permettent pas encore de les généraliser, une 1e phase consiste déjà à en effectuer sur quelques sites choisis dans chaque région et pour les principaux types ou situations différents. Les tourbières de Mées ont pour cela constitué des sites d’étude privilégiés dans les Landes depuis quelques années.
Souhaitons que les études et actions s’amplifient et se multiplient dans toute la plaine aquitaine, et que des rencontres similaires puissent se renouveler !
      
RENCONTRE

Retour sur le colloque national « Réparer la nature : l’exemple des milieux humides »

Par Grégory BERNARD.
 
La première semaine de février a été un temps fort pour les zones humides dans le Finistère.
Le lancement officiel des journées mondiales des zones humides a eu lieu à Brest le 2 février, journée au cours de laquelle les échanges et débats ont notamment porté sur la prise en compte des milieux humides dans les projets d´aménagement et de gestion du territoire, ainsi que sur l’importance des milieux humides pour notre qualité de vie. L’après-midi était en partie consacrée à la découverte de la rade de Brest en bateau et les animations à destination du grand public se sont poursuivies tout au long de la semaine afin de sensibiliser aux enjeux liés aux milieux humides.

Autre temps fort du programme, le colloque « réparer la nature : l’exemple des milieux humides », co-organisé par le Forum des marais atlantiques, le Conseil Départemental du Finistère et l’Agence de l’eau Loire Bretagne, s’est déroulé les 3 et 4 février et a réuni plus de 300 personnes sur le site d’Océanopolis à Brest.
Vingt-neuf interventions se sont articulées autour de 6 sessions, abordant tour à tour des thématiques variées telles que l’évolution de la représentation et des usages des zones humides, la réglementation, les fonctions et services rendus, les suivis, les itinéraires techniques, etc. Un programme dense, mené sans faille par les organisateurs de cet événement !

Le réseau des CEN et sa Fédération ont contribué à ce colloque par diverses interventions. Les Conservatoires d'espaces naturels Picardie et Haute-Normandie ont notamment présenté 2 retours d’expériences respectivement sur la restauration du marais de Comporté (Aisne) et sur la reconversion d’une peupleraie en milieu prairial.
La Fédération des Conservatoires d’espaces naturels a, quant à elle, contribué aux débats en participant à la table ronde sur le sujet des suivis et par une intervention, dans la session « aspects sociaux et économiques », sur la prise en compte du stockage du carbone dans les travaux de restauration des tourbières.
Deux journées riches en contenus et moments informels qui feront l’objet d’actes mis en ligne prochainement.

à suivre sur le site internet du Conseil Départemental du Finistère.
   
JOURNEES D'ETUDE

Usages et représentations des zones humides d’hier à aujourd'hui 

Par Francis MULLER.
 
Cette journée était organisée le 28 janvier 2016 à Paris-La Défense par le Comité d’histoire du Ministère chargé de l’écologie et par le Groupe d’Histoire des Zones Humides (GHZH). Un objectif affiché était que les échanges entre chercheurs et acteurs de la politique des milieux humides permettent d’examiner les dimensions historiques des questions posées par cette politique et les confrontent avec les enjeux actuels et les interrogations sur l’avenir, par exemple dans le contexte de changement climatique.
Parmi la quinzaine de communications présentées, relevons :
  • l’intervention de J.P. Thibault sur les possibilités qu’apporte l’approche paysagère pour inverser la tendance à la régression des zones humides. Le regard paysager ne doit pas se limiter à un maquillage ou à un raccommodage entrepris sur des ensembles dégradés.
  • les regards d’Y.F. Le Fay et B. Sajaloli sur les représentations évolutives que l’on s’est faits des zones humides, respectivement dans l’opinion publique et dans la littérature.
  • un apport de J.M. Gilardeau sur l’expérience historique des associations syndicales de marais et leur utilité pour les enjeux actuels de la gestion des milieux humides. Où l’on relève que ces structures d’origine fort ancienne peuvent constituer la base d’une (ré)organisation actuelle.
Cette journée fera l’objet d’actes, comme il est de coutume pour les rencontres du GHZH. A ce titre, nous pouvons vous recommander ceux réalisés en 2009 à l’occasion du colloque international du GHZH, intitulés «  Histoire économique et sociale de la tourbe et des tourbières ».  

VISITER LE SITE DU GROUPE D'HISTOIRE DES ZONES HUMIDES.
  
Zones humides
concours photo

Les zones humides du bassin de la Loire au crépuscule : les vallées alluviales et les têtes de bassin versant

Pour la Soirée Loire nature 2016 qui se déroulera les 10 et 11 juin, la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels organise un concours photo sur les zones humides du bassin de la Loire du 22 février au 17 mai.
Il concerne deux catégories : les zones humides des têtes de bassin et celles des vallées alluviales.
De nombreux lots sont à gagner : stages photos, livres nature, balades en bateau, tirages des clichés gagnants...
 
En savoir plus sur le site du centre de ressources Loire nature.
  

Colloque ITTECOP 2015 Infrastructures linéaires de transport, écosystèmes et paysages. Synthèse

Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie ; ADEME. 12 p.

Synthèse des interventions faites lors du colloque Infrastructures linéaires de transport, écosystèmes et paysages (ITTECOP) des 1er et 2 octobre 2015, à Sophia-Antipolis. On s’intéressera notamment à deux interventions :

Accéder à la synthèse complète du colloque depuis notre base de données documentaires.
  
les zooms du mois
un témoignage d'acteurs

Les zones humides : pourquoi les protéger ?

Télévision Bretagne Ouest, mis en ligne le 17/02/2016, 10’04.
 
Ce reportage présente, par le biais de Pierre Thulliez, chef du service espaces naturels et paysages au CD29, et de Benoit Le Galliot, directeur de l’Onema en Bretagne, les zones humides du Finistère. Services et fonctions des zones humides, refuge de biodiversité, menaces et mesures de protection, inventaire des zones humides (à l’aide du Forum des Marais atlantiques), éducation à l'environnement et au développement durable, etc.
Un focus est fait sur la tourbière de Langazel. Sandrine Alary, de l’Association de Langazel, revient sur l’historique de protection et sur quelques espèces endémiques de cette tourbière.
Reportage tourné à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides.

visionner le reportage sur dailymotion.
  
un retour d'expériences

Retour d’expérience d’un chantier de réouverture de tourbière par la technique du câble-mât

Conservatoire d'espaces naturels du Limousin.
 
A l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, le Conservatoire d’espaces naturels du Limousin a organisé le 19 février 2016 une journée d’échange autour de ce retour d’expérience, sur la commune de Gentioux-Pigerolles [23].
« La rencontre de M. Philippe JORRAND en 2014, gérant du Groupement forestier de la Brauze et propriétaire d’une parcelle forestière plantée sur une tourbière a permis de faire émerger un chantier expérimental mis en œuvre sur la période du 16 au 28 février 2015 : la restauration du fonctionnement hydrologique du milieu par coupe et export de bois par la technologie du câble-mât. »  (Extrait du dossier de presse, permettant de connaître les détails de ces travaux)

accéder au dossier de presse.
  
un programme de recherche

Biosurveillance de l’environnement par les lichens dans les Réserves naturelles nationales de la Tourbière de Machais et du Massif du Grand Ventron

SIGNORET, J. ; OCKLER, A. Air Lorraine ; Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges. 2014, 64 p. + annexes
 
« Cette étude se place donc dans un contexte d’espaces naturels remarquables et une problématique de gestion conservatoire, visant à mieux caractériser l’impact de ces phénomènes à travers la biosurveillance lichénique. En couplant l’ensemble des données de qualité de l’air concernant l’environnement de deux Réserves naturelles nationales, situées au cœur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges (PnrBV), ainsi que l’évaluation de la diversité lichénique, des indicateurs utiles pour les gestionnaires vont pouvoir être identifiés. » (Extrait de l’étude)

Accéder à l’étude depuis notre base de données documentaires.
   
LIFE TOURBIERES DU JURA
audiovisuel

"Tourbières, trésors cachés de la montagne jurassienne": le film est en ligne !

MACCHIONI, Jean-Philippe. Vie des Hauts Production, 2015, 24’
 
Ce film de 24 minutes vous invite à partir à la rencontre du monde extraordinaire des tourbières, patrimoine naturel si précieux du massif jurassien. De magnifiques images commentées vous transportent au cœur de ces espaces naturels discrets et mystérieux. Ce film, réalisé par Jean-Philippe Macchioni dans le cadre du Life tourbières du Jura, est complété de 7 bonus.

Une réalisation franc-comtoise
L’équipe du Life tourbières du Jura a fait appel au réalisateur franc-comtois Jean-Philippe Macchioni pour concevoir ce film. Cet homme de terrain passionné, bien connu dans le domaine naturaliste, a de solides références : il a réalisé de nombreux documentaires sur la faune et sur la nature, ayant eu une large diffusion TV, aussi bien en France qu’au plan international, et qui pour certains ont été primés dans différents festivals. Pour ce film sur les tourbières jurassiennes, Jean-Philippe Macchioni s’est entouré de partenaires locaux : Xavier Brand pour le montage et Fabienne Boucart pour la musique. C’est Pierre-Alain de Garrigues, une des grandes voix en France, originaire du Jura, qui commente ce film, produit par Vie des Hauts Production à Besançon.

A voir sur youtube.
 
avis d'appel à concurrence

Création de dispositifs de médiation sur la thématique des tourbières et des zones humides du Haut-Jura

Le marché se décompose en 3 lots : fabrication et installation des postes de découverte du sentier d'interprétation du lac de Lamoura, fabrication et pose d'un plancher pour le module d'exposition "tourbières" de l'exposition de la Maison du Parc, et fabrication et installation du module "tourbières" de l'exposition de la Maison du Parc.

en savoir plus sur le site du programme life.
 

Réalisation d’un dispositif global de médiation

Ce dispositif est à destination des publics sur la thématique des tourbières et de l’eau, et vise à sensibiliser à la richesse et à la fragilité de ces milieux sur le territoire du Parc.  Ce dispositif se déploie sur : un sentier d’interprétation autour du lac de Lamoura, la réalisation d’un nouveau module d’exposition intégré à la muséographie actuelle de l’exposition permanente à la Maison du Parc.

en savoir plus sur le site du programme life.

  
les travaux continuent...

Reméandrement du Nanchez, démarrage des travaux !

Objectif : rétablir le fonctionnement morphodynamique du cours d'eau et restaurer les échanges avec la nappe en supprimant l'effet drainant du cours d'eau à l'étiage.

en savoir plus sur le site du programme life.
 
Les tourbières en régions
alsace

Restauration de tourbières et de prairies marécageuses

LPO Alsace. Bio-Eau-Climat infos, mars 2016, n°1, p. 4
 
Cet article d’une demi-page est consacré à la restauration écologique en lien avec le stockage de carbone. L’exemple des « plans climats » allemands est donné, et les tourbières et bas-marais alcalins de basse altitude du bassin Rhin-Meuse cités.
 
accéder à la lettre depuis la dropbox de la lpo Alsace.
   
Auvergne - Rhône-Alpes

La trame verte et bleue dans le PNR Livradois-Forez

Parc naturel régional du Livradois-Forez. Septembre 2015, non paginé
 
Fiche d’information synthétique présentant :
  • spécificités du territoire (paysages, types de milieux et pressions identifiées)
  • contexte (début de la réflexion TVB, contexte régional, prise en compte de la TVB dans la charte des PNR)
  • identification et cartographie de la TVB
  • expérience et actions TVB.
Accéder à la fiche depuis notre base de données documentaires.
  
Aquitaine

JMZH : création d’une mare au sein d’une zone humide tourbeuse

"Dimanche 31 Janvier 2016, la commune de Barinque et ses élus ainsi que des bénévoles se sont mobilisés pour créer une mare au sein d’une zone humide tourbeuse située sur une parcelle communale.
Bordée par un petit boisement et entourée de prairies et de champs cultivés, la tourbière de Barinque constitue une véritable zone refuge pour les amphibiens et libellules qui ont besoin de zones d'eau libre pour venir y pondre leurs œufs.
La nouvelle mare créée dimanche dernier d’une surface d’environ vingt mètres carrés représente pour ces espèces une nouvelle opportunité de se reproduire !
Merci à tous les participants qui ont fait preuve de persévérance et de ténacité malgré les conditions météorologiques qui font la réputation des Pyrénées...."Aquatiques" !"

Retrouvez le chantier en images sur la page Facebook du Conservatoire d'espaces naturels d'Aquitaine.
 

Renouvellement du sentier de découverte de la tourbière de Mées

Texte et photo : Francis MULLER.
 
La tourbière de l’Estanque à Mées [40] n’est pas qu’un lieu d’études techniques et scientifiques, c’est aussi un site de découverte pour le grand public. Au cœur de la vaste forêt de pins parasols landais, le parcours qui existait depuis plusieurs années a été repensé et refait : si les visiteurs ne traversent plus le cœur de la tourbière, afin de mieux la protéger, ils en font le tour et s’en approchent grâce à des pontons qui permettent de la voir de près.
La signalisation a été renouvelée et des visites guidées sont proposées à certaines occasions par le Conservatoire d'espaces naturels d’Aquitaine, gestionnaire du site avec la commune et l’ONF. Les 900 m de parcours (dont 250 m accessibles aux fauteuils roulants) vous feront traverser différents types de landes, des buttes tourbeuses à callunes et bruyères, des tapis de sphaignes, et près d’une mare et d’un ruisseau forestier.
  
bourgogne

Mille lieux humides

La lettre les milieux humides du bassin Loire - Bretagne en Bourgogne, par la  Cellule d'assistance technique sur les milieux humides de Bourgogne 
 
Au sommaire du numéro de décembre 2015 :
  • Retour sur les rencontres Milieux humides 2015
  • Lancement des études des milieux humides du bassin versant Arroux-Mesvrin-Drée
  • Les milieux humides du contrat territorial Sud Morvan
  • Un premier pas vers la connaissance des milieux humides du bassin de l’Arconce
  • A la découverte du marais du Pont des Morands (zone humide de tête de bassin versant)
  • Charte « Milieux humides et travaux hydrauliques ruraux » en Saône-et-Loire. Un bilan positif partagé par la profession agricole, l’Onema et les services de l’Etat
  • Gérer durablement les bois de bordures de rivières
  • Valoriser les mares communales du Val du Sauzay : un projet de longue haleine !
  • Mutualiser les connaissances des milieux humides franc-comtois
  • Brèves et actualités.
accéder à la lettre sur le site du Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne.
  

 

La Réserve Naturelle Régionale des Tourbières du Morvan

Par Isabelle CIVETTE. (Photo : Etang Taureau [58], Olivier BARDET)
 
Les tourbières du Morvan constituent un ensemble de sites très discrets dans un territoire rural de petite montagne bocagère. Douze tourbières ont été classées par le Conseil régional de Bourgogne en Réserve naturelle régionale le 13 novembre 2015, représentant 266 ha, il s'agit donc d'une Réserve éclatée. Le Parc naturel régional du Morvan en est le gestionnaire. La Réserve permet de préserver de façon pérenne et uniforme les tourbières les plus remarquables du Morvan.
  
Lire la suite sur notre page régionale.
 
  
centre

Chantier d'abattage à la Tourbière des Landes (Cher)

Un chantier de restauration de milieu ouvert sur la partie communale de la tourbière a été entrepris lors du dernier trimestre 2015 par l’association d’insertion « le Relais ». Ces travaux consistaient à bûcheronner et évacuer tous les pins au sud de l’étang du Lavoir sur une surface de 2000 m2, dans le but de restaurer et maintenir le fonctionnement hydrique du site, ainsi que d’améliorer la mosaïque de milieux tourbeux. Le résultat visuel est frappant. Cette intervention devrait favoriser l’expansion et le retour de nombreuses espèces remarquables telles que les Droséras (plantes carnivores) et le Lycopode inondé (fougère).

extrait de la lettre "Expli-sites", du conservatoire d'espaces naturels Centre-Val-de-Loire.
   

 
champagne-Ardenne

Sites Natura 2000 : habitats et espèces remarquables. Guide pédagogique

Parc naturel régional des Ardennes. Février 2016, 47 p.
 
Livret richement illustré (photographies et dessins) présentant les habitats et les espèces remarquables du Parc naturel régional des Ardennes.  Après une introduction sur Natura 2000 et les sites Natura 2000 du PNR des Ardennes, les habitats et espèces sont ensuite détaillés : massif forestier ardennais, marais tourbeux et rièzes (landes et tourbières à bruyères issues de parcours agropastoraux), cavités et ardoisières, rivières et zones humides, escarpements rocheux et pelouses sèches calcaires.

télécharger le document depuis notre base de données documentaires.
  
franche-comté

Diagnostic de milieux aquatiques. Synthèse bibliographique. Département du Jura

FAGOT, Jean-Baptiste ; Fédération de Pêche du Jura. Mis à jour le 19/02/2016, 237 p.
 
« Cette synthèse bibliographique liste des références documentaires locales ayant trait aux milieux aquatiques du département du Jura à différentes échelles (patrimoine naturel, activités anthropiques, etc.). Elle inclut également des références plus générales constituant des documents de référence sur le sujet. Ceci est un document de travail, dont le fond et la forme sont voués à évoluer en permanence. Il ne prétend aucunement à l’exhaustivité et sera complété au fil des découvertes de nouveaux documents. » (Introduction)
Ce document sera régulièrement mis à jour.

Accéder au document depuis notre base de données documentaires.
  
limousin

Quelques plans de gestion de milieux tourbeux…

Merci au Conservatoire d'espaces naturels du Limousin !
 
Grâce à notre base de données documentaires, nous avons la possibilité de mettre à disposition les documents que vous produisez. N'hésitez pas à nous les faire parvenir, afin que nous puissions les rendre disponibles !
  
picardie

Blangy fête les zones humides !

Par Clémence LAMBERT.
 
Le samedi 6 février a eu lieu la première Journée mondiale des zones humides organisée par le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie, sur le marais de Blangy-Tronville [80]. Vingt-trois personnes sont venues découvrir le marais, le rôle important des tourbières alcalines, leur utilisation dans l’exploitation de la tourbe comme combustible, il y a bien longtemps.
Ce sont désormais les nantaises, vaches typiques des milieux humides, qui entretiennent ce milieu naturel.
Un petit gouter a permis de clôturer cette matinée très intéressante et riche en échanges sur la faune visible (oiseaux et écureuils) et la flore qui se dévoilera au printemps.

En savoir plus sur l'agenda à venir du Conservatoire d'espaces naturels de Picardie.
  
Les tourbières à l'international
BELGIQUE

Exposition « Sculpter le temps »

Du 09 février 2016 au 08 janvier 2017 en Belgique
 
Patricia Vincart, sculptrice, accompagnée de son mari Dominique, a longuement arpenté les vastes tourbières d’Irlande à la recherche de bogwood, les bois de tourbières.
Yves Robic, sonoscaphe, les a suivis là-bas, enregistreur et appareil photos à la main.
Son œuvre « Les mots silencieux » vous fait découvrir leur voyage dans les tourbières ainsi que le travail de sculptrice de Patricia, témoin du temps qui ne passe pas mais se dépose…
Elle nous y décrit cette relation intime, presque vitale, qu’elle entretient avec ces pièces de bois.
Leur rencontre a donné naissance à cette exposition de sculptures, photos et sons.
 
Musée de la Forêt et des Eaux - Domaine de Bérinzenne, Bérinzenne, 4 - 4900 Spa
Infos : 087/77.18.38 - musee@berinzenne.be - www.berinzenne.be
 
états-unis

Comparisons of soil nitrogen mass balances for an ombrotrophic bog and a minerotrophic fen in northern Minnesota

HILL, Brian H. ; JICHA, Terri M. ; LEHTO, LaRae L.P. ; et al. Science of the Total Environment, n°550, 2016, p. 880-892

Accéder au reste de la notice sur la base de données documentaires. 
royaume-uni

Effectiveness of methods to control the invasive non-native pitcherplant Sarracenia purpurea L. on a European mire

WALKER, Kevin J. ; AULD, Colin ; AUSTIN, Emma ; ROOK, Jonathan. Journal for Nature Conservation, n°31, 2016, 8 p.
 
Des expérimentations ont été menées pour lutter contre l’invasion de la sarracénie pourpre en Angleterre. Les différentes méthodes de contrôle testées sont détaillées :
  • arrachage
  • nébulisation de glyphosate
  • étrepage.
Accéder à l’article en libre accès depuis notre base de données documentaires.
  
Communication, éducation, sensibilisation, ...

Outils pédagogiques sur les zones humides

Pôle-relais mares, zones humides intérieures et vallées alluviales ; Pôles-relais zones humides. Coll. Pôles-relais – Synthèses bibliographiques, 2016, 38 p.
 
L’objectif de ce document est de valoriser les expériences de terrain et les actions concertées déjà existantes, de faciliter leur développement dans les territoires et la mise en œuvre de nouvelles initiatives.
Ainsi, suite à la journée d’échanges organisée par le Pôle-relais mares, zones humides intérieures et vallées alluviales, sur ce thème en janvier 2013, il a été choisi de réaliser une synthèse bibliographique regroupant les outils pédagogiques permettant la sensibilisation du plus grand nombre aux zones humides. 
Cette synthèse est complémentaire du document réédité en 2015 qui recense les expositions sur les milieux humides.
 
Retrouvez toutes les synthèses bibliographiques des Pôles-relais sur le portail national des zones humides.
 
Agenda

Jusqu’en septembre 2016 :

voir tous les évènements à venir sur notre site internet.
  
d'autres ressources...
  
FÉDÉRATION DES CONSERVATOIRES
D'ESPACES NATURELS

6 rue Jeanne d’Arc
45000 Orléans
Tél : 02 38 24 55 00 - Fax : 02 38 24 55 01
Courriel : contact@reseau-cen.org
Site web : http://www.reseau-cen.org/

 
Email Marketing Powered by Mailchimp
Le contenu de ce bulletin et les documents qui y sont joints ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Fédération, de son Bureau ni de son Conseil d'Administration. Ni la fédération des conservatoires d'espaces naturels, ni aucune personne agissant en son nom n'est responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette lettre et les pièces qui y sont jointes.

©Fédération des CEN
2016 Pôle Relais Tourbières / Fédération des Conservatoires d’espaces naturels
se désinscrire | mettre à jour mes préférences