Copy
mai 2020 - n°101

Édito

Voici le nouveau numéro de Tourbières-Infos 
Nous faisons face actuellement à une pandémie, dont le lien avec un irrespect de la nature est
soupçonné: trafic et consommation d’animaux sauvages, destruction des milieux naturels affectant
leur survie…et le développement de leurs virus puis leur passage chez l’homme.
S’il faut éviter de céder à des psychoses, rappelons que les conséquences de dérèglements
climatiques et la destruction des tourbières pourraient avoir d’autres effets délétères : le pergélisol,
qui couvre une grande partie du nord de notre hémisphère, dégèle peu à peu. Outre les
conséquences sur le bilan carboné et l’hydrologie de ces immenses zones humides, et sur ceux
de toute notre planète, des conséquences microbiologiques sont évoquées.

Des bactéries ou virus disparus depuis plus ou moins longtemps pourraient réapparaître.
"Quelques particules virales encore infectieuses peuvent être suffisantes, en présence de l'hôte
sensible, à la résurgence de virus potentiellement pathogènes dans les régions arctiques de
plus en plus convoitées pour leurs ressources minières et pétrolières et dont l'accessibilité
et l'exploitation industrielle sont facilitées par le changement climatique", indique le
CNRS dans un communiqué*
présentant des virus géants Pithovirus récemment découverts
dans du pergélisol de Sibérie.
En 2016, les autorités de la péninsule du Yamal, située à 2  500 km au nord-est de Moscou,
pensaient que Bacillus anthracis, la bactérie causant l'infection, avait été éradiquée depuis des
années. En effet, la dernière occurrence de cette maladie remontait à 1941. Le réchauffement
climatique serait à l'origine de la résurgence du bacille: la bactérie mortelle qui se
conserve dans le pergélisol pendant plus d'un siècle, avait infecté des troupeaux de rennes

(dont la vaccination avait été abandonnée en 2007)** et aurait tué un enfant***.
Pour les infections comme pour d'autres faits, les leçons de la nature gagneraient à être mieux 
intégrées..
 
                                                                                           Francis MULLER      
   
Du pergélisol sous la tourbe près de Noïabrsk, Sibérie occidentale
(la partie claire, sableuse, est gelée même en été, photo F. Muller, 2017)
 

Sommaire

               L'actualité du Pôle-relais tourbières
Arrivée de Catherine Bertrand à la documentation du Pôle-relais tourbières

Depuis le 15 avril, Ludivine Coincenot, documentaliste titulaire au Pôle Relais Tourbières est remplacée en congé maternité par Catherine Bertrand.
Arrivée dans des conditions un peu difficiles en ces temps de
confinement, elle devrait tout de même pouvoir vous apporter les informations dont vous avez besoin, et rédiger divers documents… dont ce Tourbières Infos que vous lisez.
Catherine est joignable par courriel à l’adresse : documentation@pole-tourbieres.org
Numéro spécial du Courrier de la Nature :
Les tourbières. Des milieux à redécouvrir

 
Il a été coordonné par Hervé Cubizolle, professeur à l’université de Lyon Saint Etienne et membre du Conseil scientifique du Pôle-relais tourbières. Le Pôle-relais tourbières a participé au choix des auteurs et articles et a rédigé ou co-rédigé certains articles.
Ce numéro donne l’occasion, pas si fréquente dans la presse française accessible à tous , de faire un tour d’horizon illustré de l’état et de l’intérêt des tourbières.
Il aborde donc les thèmes très variés qui concernent les tourbières : eau, biodiversité, paysages, histoire, avenir, restauration, le tout aussi bien en France que dans d’autres pays.
 
La revue n’est pas téléchargeable mais peut être commandée sur le site de la Société nationale de protection de la nature  (8€)
                 ZONES HUMIDES
bilan de la journéE mondiale des zones humides 2020
  lien en cliquant sur l’image
Le bilan détaillé de la JMZH 2020 est disponible sur notre site internet 
Soulignons également qu’à l’occasion de la journée de lancement de cette JMZH, une motion spéciale sur la valeur et l’importance des stocks de carbone que constituent les tourbières, a été signée par l’ensemble des grands réseaux français de protection de la nature.
Ainsi cette année, 789 manifestations ont été organisées par 308 structures, permettant  de  sensibiliser environ 45 000 personnes !
Grâce au travail d’animation mené depuis plusieurs années par de nombreux réseaux, la France reste le pays qui propose le plus d’évènements « JMZH » dans le monde.
Réalisé par l’association Ramsar France sur la base des informations recensées sur le portail national des zones humides, le bilan national de l’édition 2020 de la journée mondiale des zones humides démontre une nouvelle fois l’ampleur grandissante
de cet événement mondial.    
par Grégory BERNARD                              
revue
La revue « Zones humides Infos » toujours au rendez-vous
Un numéro spécial « Pays de la Loire » de cette revue va sortir très prochainement, il y sera aussi question de tourbières…
Un autre numéro de Zones humides Infos, le 2e de 2020, est en préparation sur le thème des infractions et condamnations (pour non-respect des lois et règlements concernant les zones humides notamment). Les lecteurs de Tourbières Infos peuvent contribuer à l’alimenter en proposant rapidement des sujets d’articles, avec auteurs potentiels.
Rappelons que Zones humides Infos est envoyé gratuitement à toute personne le demandant, soit en version numérique (de préférence) soit en version imprimée.
RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS ICI tout comme l'accès aux anciens numéros (une mine d’informations !)
sols en milieux humidEs
Nouveau bulletin bibliographique : sols en milieux humides
Dernier né de la collection des bulletins bibliographiques des Pôles-relais zones humides, ce document recense la bibliographie sur la thématique "sols en milieux humides".
Les références sont toutes issues des bases de données documentaires des Pôles-relais zones humides. La plupart de ces ressources sont disponibles à l’emprunt et/ou directement téléchargeables sur leurs bases documentaires. (
http://pole-tourbieres-doc.org/)

Pour toute demande, contactez les documentalistes des Pôles-relais documentation@pole-tourbieres.org
TéLéCHARGER Le document depuis notre base de données documentaires
pédagogiE
 

Les Zones humides en danger

    CHAMBERS Catherine . Éditions Planète verte. 
    Pédagogie et sensibilisation des publics
    Album documentaire destiné aux 9-13 ans, abordant ces thèmes
     - Que sont les zones humides ?
     - Où trouve-t-on les zones humides ?
     - Les merveilleuses zones humides
     - Drainer les zones humides
     - Les barrages et le dragage
     - Construire dans les zones humides
     - Le tourisme dans les zones humides
     - Les zones humides et la pollution
     - Les végétaux menacés
     - Les animaux menacés
     - Protégeons notre planète
                         Programme LIFE tourbières du Jura
REstauration des tourbières: VANDALISME
Photo : J. Langlade
Triste nouvelle et beaucoup d'amertume !
Le matériel de l'entreprise qui avait débuté les travaux de restauration* sur la tourbière de l'Entrecôte à Foncine-le-Haut a été volontairement incendié dimanche 12 avril. Les pompiers sont intervenus rapidement et une enquête de la gendarmerie de Nozeroy est en cours. Le feu s'est légèrement propagé de manière superficielle (sur une surface d'environ 400 m²) heureusement sans atteinte importante sur le milieu naturel. Nous faisons au mieux dans ce contexte difficile lié à la crise sanitaire actuelle pour que cet incident ait le moins d’impact possible sur la tourbière.
Ces travaux* avaient pour objectif d’installer des barrages en bois sur les anciens drains et fosses d’extraction (qui altéraient le fonctionnement de la tourbière) afin de remonter le niveau de la nappe. Cette saturation en eau doit permettre à la tourbière de se régénérer. Les engins utilisés sont équipés de chenilles spéciales marais pour limiter au maximum leur impact (un passage de ces engins spécialisés ayant moins de pression au sol qu’un pied humain) et fonctionnent avec de l'huile biologique.
Nous pensons fortement à l'entreprise Jura Natura Services qui s'est fait voler sur le même site, une semaine plus tôt, une autre machine et nous lui assurons tout notre soutien. Nous espérons que le chantier pourra reprendre prochainement ; cependant, parmi les 4 engins dégradés, certains sont rares et spécialisés aux interventions en milieux humides sensibles. Des complications et retards sont donc à prévoir sur ce chantier, réalisé dans le cadre du Life tourbières du Jura, mais aussi pour d'autres travaux...
Le Conservatoire condamne fermement ces dégradations et a porté plainte pour dégradation d'habitats naturels. Outre l'impact environnemental et économique, ces actes incompréhensibles ont par ailleurs créé des risques supplémentaires de contamination et d’accidents dans cette période de confinement.
Affaire à suivre...
Par le Conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté
* Pour comprendre comment et pourquoi des travaux pour réhabiliter le fonctionnement des tourbières sont réalisés, souvent avec des engins qui peuvent paraitre un peu traumatisant (mais la nature reprend très vite ses droits au bout de quelques semaines et les résultats sont visibles rapidement), nous vous invitons à visionner ces vidéos avec ce lien
En savoir plus sur lES RESTAURATIONS DE TOURBIERES
Photo : J. Langlade
NOUVELLES RESSOURCES
Treize créations sonores pour écouter les paysages jurassiens                                  
                                                                                

Afin de promouvoir le Parc        
Naturel Régional du Haut-Jura et ses paysages :
 
A la croisée de l’acoustique, des paysages, des techniques de prises de son, de la sensibilisation à l’écoute, les « paysages sonores » sont une manière originale et sensible de comprendre les spécificités d’un environnement que chacun contribue à fabriquer et à transformer.
Dans le cadre d’un appel à projet, le Parc naturel régional du Haut-Jura a sélectionné et co-produit la réalisation de treize projets de création et de sensibilisation autour d’une exploration sonore du Haut-Jura.
La diversité des sujets abordés, des disciplines invoquées et des techniques de prises de son utilisées ou expérimentées, montre le rôle essentiel du média sonore dans la compréhension, la découverte et la perception d’un territoire.

L'info du Parc naturel régional du Haut-Jura – le 6 avril 2020



     CONSULTER
    LA  LEGENDE  DU MARAIS
      COMMUNICATION
COURRIER INTER AIRES PROTégées
Le 27 avril 2020

A l’attention de
Madame Elisabeth Borne, Ministre de la transition écologique et solidaire,
Monsieur Renaud Muselier, Président de l’Association des Régions de France,
Monsieur Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de France,
Monsieur François Baroin, Président de l’Association des maires de France
Jean-Luc Rigaut, Président de l’Assemblée des communautés de France


L’épidémie de coronavirus met en évidence le besoin de nature de l’homme et donc ses attentes vis-à-vis des politiques publiques environnementales.
Ces circonstances graves montrent que nos sociétés sont étroitement tributaires d’une nature préservée dont elles tirent leurs ressources essentielles. Elles justifient de disposer d’espaces naturels fonctionnels, diversifiés, continus et sur une grande échelle. Leur préservation constitue un enjeu dans la prévention des crises sanitaires.
Nos aires protégées agissent depuis des décennies au plus près des territoires, aux côtés et en partenariat avec les collectivités, acteurs socioprofessionnels, entreprises, associations, grand public pour préserver la biodiversité et garantir ce patrimoine préservé. Présents dans plus de 8000 communes, nous accueillons des millions de personnes qui, tout au long de l’année, viennent découvrir, comprendre la nature, se ressourcer
...
La sortie du confinement va constituer un très important virage pour notre société, en France en Europe et dans le monde. Il faut la réussir.
Les rapports et articles scientifiques lancent des alertes depuis des années. Le discours politique devient unanime sur l’importance de disposer de territoires moins artificialisés, d’intégrer la biodiversité dans les décisions...

Sont co-signataires de ce courrier
Christophe Lépine, Président de la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels
Michaël Weber, Président de la Fédération des Parcs Naturels Régionaux
Charlotte Meunier, Présidente des Réserves naturelles de France
Laurent Grandsimon, Président Conférence des présidents de Parcs nationaux    
Didier Réault,  Président de Rivages de France

LIRE LE COURRIER COMPLET
TRIBUNE DE RAMSAR DANS LA PRESSE
Le 24 avril 2020
 
Les Conservatoires d’espaces naturels ont co-signés avec des représentants des espaces naturels et de zones protégées cette tribune initiée par l'association Ramsar France
 
La résilience de notre économie passe par des territoires résilients
Le coronavirus n’est que l’un des symptômes du dysfonctionnement de nos sociétés mondialisées dont l’une des conséquences est la transmission facilitée d’agents infectieux entre les animaux sauvages et l’humain.
Même si la littérature scientifique en fait déjà état depuis plusieurs dizaines d’années, il n’est plus possible d’ignorer les liens existants entre déforestation, commerce d’espèces sauvages, agriculture intensive ou artificialisation des sols et incidence de maladies infectieuses chez l’homme. La presse nationale et internationale s’est d’ailleurs très largement faite le relais de ces constats et l’ensemble de la classe politique
semble s’être rangé derrière les appels croissants à un changement de société, socialement et environnementalement plus juste. Comment ne pas formuler ce voeu ?
Face à cette crise sanitaire, et à la crise économique majeure qui s’annonce, il est frappant de trouver une communauté d’origine avec la crise climatique et le déclin dramatique de la biodiversité. Nous nous devons de profiter du « jour d’après » pour tenter de résoudre transversalement l’équation, d’autant que nos efforts en la matière restent pour le moins insuffisants.
....
En toute logique, si nous voulons rebâtir une économie résiliente, nos territoires ruraux et urbains doivent eux aussi êtres résilients aux effets du changement climatique, capables de protéger la ressource en eau (en préservant les stocks naturels et en l’épurant), de conserver leur stock de carbone naturel, de préserver les paysages, les espaces et les espèces, non pas uniquement pour leur intérêt propre mais parce qu’ils sont indispensables à toute vie et à toute activité économique. Il en va ainsi de l’ensemble des écosystèmes et notamment des milieux humides : des marais, des mangroves, des récifs coralliens, des tourbières, des prairies inondables, des lagunes, des mares et des étangs, en passant par l’ensemble des cours d’eau, ruisseaux et chevelus de tête de bassins versants (qui sont les châteaux d’eau naturels de la France).
TRIBUNE PARUE DANS LE JOURNAL DU DIMANCHE LE  21 AVRIL 2020  
                                programme life Anthropofens
50e site Ramsar français labellisé
C'est à l’occasion du lancement national de la Journée mondiale des zones humides (le 31 janvier à Saint-Omer) que Martha Rojas-Urrego, Secrétaire générale de la Convention de Ramsar, a annoncé officiellement la labellisation du 50e site Ramsar français. Portée par le Parc naturel régional, la candidature des Vallées de la Scarpe et de l’Escaut a en effet été validée par la convention internationale de Ramsar, après plus de quatre années de travail (recueil données scientifiques, concertation élus et acteurs du territoire sur le périmètre, constitution du dossier de candidature, groupes de travail, comités de suivi, voyages d’étude, animations grand public, etc.).

Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut 
SUIVRE CE LIEN
                                   TOURBIÈRES DU MASSIF CENTRAL

FORMATION
  Initiation aux diagnostics fonctionnels des tourbières
Les 3 et 4 septembre prochains, il vous sera possible de suivre une initiation aux diagnostics fonctionnels des tourbières donné par Pierre GOUBET, à Ardes-sur-Couze [63].
Déjà organisée en 2018 dans le cadre de la première phase d’animation en faveur des tourbières du Massif Central, les supports de formation sont toujours consultables sur notre site internet.

Toutes les informations sur le contenu de la formation et les modalités d’inscription sont disponibles sur cette page.
Attention, inscription avant le 1er juin !
Contact : gregory.bernard@reseau-cen.org

 
 
Report des journées techniques «Services écosystémiques, solutions fondées sur la nature, paiements pour services environnementaux »
Initialement prévue les 27 et 28 avril prochains, la rencontre « Solutions fondées sur la nature, nature des solutions » a logiquement été reportée compte tenu du contexte actuel. Dans l’attente de nouvelles informations sur la fin du confinement et des possibilités de déplacements en France, mais également de la disponibilité des intervenants, nous vous communiquerons dès que possible les nouvelles dates de la rencontre. Son organisation sous forme d’une web conférence pourrait également être une solution que le comité d’organisation étudie actuellement.
Nous espérons vous retrouver aussi tôt que possible à cette occasion !
Les informations seront disponibles sur notre site internet dans la nouvelle rubrique consacrée à l’animation pour les tourbières du Massif central
Contact:gregory.bernard@reseau-cen.org

 
site web

Les nouvelles pages du site web dédiées à l’animation pour les tourbières du massif central

Dans le cadre de notre animation du réseau d’acteurs des tourbières du Massif central, nous dédions une partie de notre site web aux actions menées au cours du programme.
Un espace avait déjà été créé pour la première phase (2016-2018) où vous pouvez toujours retrouver les compte-rendus des rencontres, les publications et éléments de communication.
Un nouvel espace vient d’être créé pour la seconde phase d’animation (2019-2021).
Il sera alimenté au fur et à mesure de la réalisation des actions. Le compte-rendu de la rencontre « intégrer les dimensions culturelles et historiques dans la gestion des zones humides » qui a eu lieu à Bibracte (58) en septembre dernier est d’ores et déjà disponible.
COLLECTOR : LA DERNIÈRE  LETTRE DU CONSERVATOIRE D'ESPACES NATURELS DE LOZERE
 
Lettre n°17 – avril 2020
Sentier de découverte des tourbières de Lajo
Dans le cadre du programme LIFE Tourbières de France, le Conservatoire a mis en œuvre, avec la commune de Lajo et l’ONF, une action d’envergure de préservation et de valorisation des tourbières à Bouleau nain ; un sentier de découverte a été inauguré en 1998 et est depuis le siège d’animations régulières.
Ce sentier propose sur un trajet de 3 à 6 km la découverte des tourbières de la Margeride. Muni d’un livret guide (disponible à la mairie de Lajo ou dans les offices de tourisme locales), vous aurez toutes les explications sur ces milieux remarquables, leur flore particulière, la faune que l’on peut y observer, les utilisations, les menaces et leur gestion. Des pontons en bois permettent de circuler sur les zones humides.
Le sentier est accessible à tous, sans difficultés et ouvert toute l’année
la période la plus intéressante pour l’observation de la flore s’étale
de début juin à fin août.
LIRE LA LETTRE DU CONSERVATOIRE D'ESPACES NATURELS DE LOZERE
Retrouver les temps forts des Tourbières en Lozère
Lettre n°17 – avril 2020
Sentier de découverte des tourbières de Lajo
Dans le cadre du programme LIFE Tourbières de France, le Conservatoire a mis en œuvre, avec la commune de Lajo et l’ONF, une action d’envergure de préservation et de valorisation des tourbières à Bouleau nain ; un sentier de découverte a été inauguré en 1998 et est depuis le siège d’animations régulières.
Ce sentier propose sur un trajet de 3 à 6 km la découverte des tourbières de la Margeride. Muni d’un livret guide (disponible à la mairie de Lajo ou dans les offices de tourisme locales), vous aurez toutes les explications sur ces milieux remarquables, leur flore particulière, la faune que l’on peut y observer, les utilisations, les menaces et leur gestion. Des pontons en bois permettent de circuler sur les zones humides.
Le sentier est accessible à tous, sans difficultés et ouvert toute l’année
la période la plus intéressante pour l’observation de la flore s’étale
de début juin à fin août.
LIRE LA LETTRE DU CONSERVATOIRE D'ESPACES NATURELS DE LOZERE
                 lois et règlements
taxe foncière sur les tourbières
L’article 125 de la loi n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020 modifie le champ d'application de la taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TA-TFNB) prévue à l'article1519 I du code général des impôts (CGI).
Le champ d'application de la TA-TFNB est déterminé au I de l'article 1519 I du CGI et se compose de cinq catégories de propriétés non bâties correspondant à certaines natures de culture ou de propriété classées dans les septième (carrières, ardoisières, sablières, tourbières), dixième (terrains à bâtir, rues privées), onzième (terrains d'agrément, parcs, jardins, pièces d'eau), douzième (chemins de fer, canaux de navigation et dépendances) et treizième (sols des propriétés bâties et des bâtiments ruraux, cours et dépendances) catégories définies par l'article 18 de l'instruction ministérielle du 31 décembre 1908.
À compter des impositions établies au titre de 2020, les tourbières, classées dans la septième nature de culture ou de propriété définie par l'article 18 de l'instruction ministérielle du 31 décembre 1908, sont exclues du champ d'application de la TA-TFNB.
En revanche, les autres propriétés non bâties classées dans cette catégorie (carrières, ardoisières, sablières) demeurent dans le champ d'application de la TA-TFNB.
Signataire du document lié : Christophe Pourreau, Directeur de la législation fiscale
 
                   Les tourbières en régions
normandie

Le Guide des végétations des zones humides de Normandie orientale est arrivé au Pôle-Relais Tourbières

"Dans sa collection des « guides des végétations », le Conservatoire botanique national de Bailleul vous propose un nouvel ouvrage de référence : le guide des végétations des zones humides de Normandie"
  accéder au document depuis notre base de données documentaires  
 

 
               Les tourbières à l'international
finlande
Les tourbières du Nord vont perdre leur capacité à absorber le CO2 avec le réchauffement climatique
Northern peatlands will lose some of their carbon dioxide sink capacity under a warmer climate

Étude menée en collaboration entre l'Université Est de Finlande, l' Université d'Oslo, l'Université de Gothenburg, l'Université de Stockholm, l' Université de Copenhague; dirigée par
Une étude nordique apporte un éclairage nouveau sur le rôle des tourbières du Nord dans la régulation du climat régional. Selon les chercheurs, les tourbières resteront des puits de carbone jusqu'à la fin de ce siècle, mais leur capacité de puits sera considérablement réduite après 2050, si le climat se réchauffe significativement.
Les tourbières se développent dans des conditions gorgées d'eau qui ralentissent les taux de décomposition des plantes, de sorte que des couches de matière végétale morte s'accumulent pendant de nombreuses années sous forme de tourbe. Ils sont un immense entrepôt pour des quantités importantes de carbone de l'atmosphère.
...
«Avec cette étude, notre objectif est de mettre en évidence l'importance des tourbières dans le cycle mondial du carbone. Nous avons adopté un outil avancé de modélisation des tourbières pour résoudre les problèmes liés au bilan carbone des tourbières dans les conditions climatiques passées et futures. Maintenant, notre plan est de faire avancer nos recherches actuelles sur le rôle des tourbières dans la régulation du climat régional en couplant notre modèle de tourbière de pointe avec des modèles climatiques mondiaux et régionaux afin de quantifier les rétroactions induites par les tourbières », selon le boursier postdoctoral Nitin Chaudhary, l'auteur principal de l'étude, de l'Université d'Oslo.
LIEN POUR UN ARTICLE COMPLET
IRLANDE
Raising the bar for peat and biodiversity
par Tristram WHYTE
Irish Peatland Conservation CouncilPeatland news N°66, 2018, automne 2018, p. 13-14 
Destruction des tourbières irlandaises pour la tourbe de sphaigne en 2018
L’auteur, Tristram Whyte, est agent de conservation et de politique à l’Association de Conservation des Tourbières Irlandaises (IPCC).Il met en lumière l’impact dévastateur de l’industrie de production de tourbe à but horticole sur les tourbières irlandaises. L’Etat irlandais s’est engagé à arrêter l’extraction de tourbe pour production énergétique et carburant domestique d’ici 2030 mais a déclaré explicitement maintenir l’exploitation de la tourbe à destination du marché horticole. Tristram Whyte souligne l’incohérence de cette politique. Selon lui, les tourbières sont des milieux fortement menacés en Irlande et l’extraction de la tourbe n’est pas une pratique durable et est mal régulée dans le pays. Ainsi, l’entreprise d’état Bord na Mona aurait commis à plusieurs reprises des fautes de procédure en drainant des tourbières sans études d’impact préalables ou en période défavorable d’intervention, comme lors de la période de nidification. Par ailleurs la tourbe de sphaigne produite n’est pas rentable. Elle est essentiellement utilisée pour améliorer la qualité de tourbe horticole de moins bonne qualité provenant d’autres pays. Sa vocation réelle est de servir d’appât en étant vendue à perte pour attirer des clients qui compenseront le manque à gagner par des achats d’autres biens rentables, comme d’autres produits horticoles. Pour le conservateur, la solution la plus sage aurait été d’abandonner la production de tourbe pour l’ensemble des filières et de s’engager sur la protection des tourbières, avec des bénéfices pour les Irlandais et pour le tourisme local. La campagne « Hausser la barre pour la tourbe et la biodiversité » est réalisée par l’IPCC, est soutenue par le Réseau Environnemental Irlandais et la Patagonia (Tides Foundation), et permet à tous de s’impliquer. Elle est constituée de 4 actions principales : la diffusion d’une pétition à l’échelle nationale invitant au bannissement de l’usage de la tourbe dans les produits de jardinage ; la notification de l’activité d’extraction aux parcs nationaux et aux autres acteurs ; la réalisation d’une enquête en ligne pour permettre au public de signaler la localisation de sites d’extraction; l’utilisation des données collectées pour informer la police des tourbières.                                                                                                                                          
roumanie
Découverte d'une station d’Hammarbya paludosa en Roumanie
Traduction du résumé par Grégory BERNARD    
La répartition générale d'Hammarbya paludosa en Roumanie est    problématique et mal comprise. Ici, nous avons compilé une distribution mise à jour pour l'espèce en Roumanie, en ajoutant une nouvelle localité dans les Carpates du Sud-Est, dans une tourbière de transition des monts Gutâi (Carpates orientales). L'espèce avait déjà été signalée en Roumanie, mais nous n'avons trouvé qu'un seul élément de preuve de la présence de la plante dans un herbier public (un spécimen collecté il y a plus d'un demi-siècle près d'Avrig, sans aucune donnée antérieure enregistrée à cet endroit, et qui avait été enregistrée de manière incorrecte en tant que Liparis loeselii), bien qu'elle soit répertoriée dans les listes de contrôle les plus importantes de la flore roumaine comme certainement présente en Roumanie. La population découverte, composée d'une trentaine d'individus de H. paludosa, était répartie sur une superficie d'environ 200 m2 et s’est développée dans une communauté d'Oxycocco Sphagnetea. En Roumanie, l'espèce est très menacée en raison de son extrême rareté et du pâturage relativement intensif dans la zone où elle se trouve.
scandinavie
  Une nouvelle voix du  Polar Nordique au sein des tourbières

  Les âmes englouties de Susann JANSSON
  Résumé :
Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au cœur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière.

F 4 / 6962Consulter Ce document depuis notre base de données documentaires
international

Festival Mondial de la Tourbe dimanche 31 mai!
Un festival gratuit en ligne de 24 heures.

Entre poèmes, contes et sciences, profitez de cette journée pour explorer les tourbières depuis chez vous.

Comment fonctionne le festival ?

Chaque séance est diffusée en direct, selon un programme (encore en construction) puis chaque séance est disponible en replay à partir du 2 juin, journée mondiale des tourbières, sur le site internet des organisateurs

Consulter l’article depuis notre base de données documentaires
 

                              participation
Appel à projets
 
MobBiodiv’2020 : les associations pour la biodiversité

 

Le Ministère de la transition écologique et solidaire avec l’Office français de la biodiversité et le soutien de Régions de France lance aujourd’hui « MobBiodiv’2020 : les associations pour la biodiversité », un appel à projet pour accompagner les associations de protection de l’environnement dans des projets innovants.
VERS LE SITE INTERNET

                              Agenda
                   d'autres ressources...
En France
Fédération des Conservatoires d’espaces naturels
199 rue de la Juine 45160 Olivet
Association loi de 1901
Tél. 02 38 24 55 00
Courriel : contact@reseau-cen.org 
Site Internet : www.reseau-cen.org
 



 
 

 
Email Marketing Powered by Mailchimp
Le contenu de ce bulletin et les documents qui y sont joints ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Fédération, de son Bureau ni de son Conseil d'Administration. Ni la fédération des conservatoires d'espaces naturels, ni aucune personne agissant en son nom n'est responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette lettre et les pièces qui y sont jointes.

©Fédération des CEN
2020 Pôle Relais Tourbières / Fédération des Conservatoires d’espaces naturels
S'inscrire | se désinscrire | mettre à jour mes préférences