Copy
Newsletter Compostplus - Mars 2016 
Les dernières informations relatives à la filière biodéchet, à la réglementation et à la vie du réseau

Alain Marois
Président du réseau Compostplus


www.compostplus.org

SOMMAIRE
Groupement de commandes "matériels biodéchets"
Voyages d'étude en Flandre belge
Adhésion du Pays Voironnais
Recueil pour réussir la méthanisation
Décret d'interdiction des sacs plastiques
Évènements
Revue de presse
 

 
EDITO

L'activité du réseau et de la filière biodéchets est en pleine effervescence en ce début d'année. Les collectivités Compostplus bénéficient maintenant d'un groupement de commande pour l'achat de sacs compostables et de bacs de collecte des biodéchets. C'est à la fois un gain financier pour elles, grâce aux économies d'échelle, mais aussi une garantie sur la qualité des sacs dont les exigences ont pu être renforcées : certification Ok Compost, 40% de matière biosourcée...  Les premières commandes ont été livrées en janvier et les retours sont très positifs. Encore une nouvelle piste d'optimisation qui pourrait être étendue à d'autres services!

Début février, Compostplus a organisé, en partenariat avec Zero Waste France et Vlaco (un partenaire flamand), un voyage d'étude en région flamande belge. Trois jours d'immersion autour du cycle de l'organique flamand, depuis la gestion de proximité jusqu'à la méthanisation industrielle. Dans ce territoire très industrialisé, fortement touché par la problématique des excédents structurels et couvert par une haute densité de population, la mise en place de filières efficaces pour la gestion de l'organique a toujours été une priorité. Les premières politiques en faveur d'un tri à la source des biodéchets remontent d'ailleurs au début des années 90. Aujourd'hui, plus de 60% de la population est desservie par une collecte séparée des biodéchets, et la production moyenne d'OMR est inférieure à 150 kg/han.an.

Le réseau s'agrandit avec l'accueil de nouveaux membres. En ce début d'année, c'est au tour du Pays Voironnais d'intégrer Compostplus. Cette collectivité souhaite notamment mettre en place la labellisation ASQA pour son compost. Son adhésion apportera aussi beaucoup en retour puisqu'elle fait partie des collectivités pionnières de la collecte séparée des biodéchets avec un démarrage 1999.

Retrouvez plus de détails sur l'actualité du réseau et de la filière dans les articles ci-dessous.
Le Président
Groupement de commandes pour l'achat de matériels destinés à la collecte séparée des biodéchets
9 collectivités du réseau Compostplus ont formé un groupement de commandes pour l'achat de matériel pour la collecte séparée des biodéchets. Lorient Agglomération a assuré toute la coordonation du groupement : rédaction du DCE, synthèse des besoins, procédure de marché, CAO...

Un premier lot portait sur l'achat de bacs de collecte de 120l équipés d'une cuve une réductrice de 35 ou 45l. Suite aux retours positifs du SMICTOM des Pays de Vilaine, plusieurs autres collectivités ont elles aussi décidé d'utiliser ces bacs au sein de leur dispositif. Les avantages sont nombreux :
  • Respect de la R437 : bacs mécanisables sur 2 roues,
  • Facilite le contrôle visuel du ripper,
  • Evite la présentation de déchets verts à la collecte.
Bac de collecte des biodéchets avec cuve réductrice 35l
Le second lot portait sur l'achat de sacs compostables pour le tri des biodéchets. Parmi les différents volumes demandés, les collectivités se sont toutes mises d'accord pour un volume commun adapté à l'ensemble des bio-seaux. Un important travail de dimensionnement a donc été nécessaire pour arriver à trouver la taille optimale. De plus, les exigences sur les matières premières ont été renforcées : absence d'OGM, certification OK Compost, 40% minimum de matière biosourcée. Jusqu'à 14 millions des sacs et housses compostables seront utilisés chaque année pour le tri des biodéchets.
Voyage d'étude en Flandre belge
Il y a deux ans, le réseau s'était rendu dans la région lombarde en Italie et avait été saisi par la généralisation de la collecte séparée des biodéchets dans la ville de Milan. Revenu convaincu de l'intérêt de s'extraire de son contexte pour faire émerger de nouvelles idées et mieux appréhender le champ des possibles, le réseau Compostplus avec Zero Waste France et Vlaco, ont organisé cette année un voyage d'étude en Flandre belge.
Aire de compostage de quartier de 85 foyers
Ce voyage a réuni près d'une cinquantaine d'élus et de techniciens des quatre coins de la France, la plupart membres du réseau mais aussi d'autres collectivités engagées aux côtés de Zero Waste France dans une démarche zéro déchet.

Le programme, trop soutenu diront certains, a permis en trois jours de donner à chacun un bon aperçu de l'organisation des filières organiques flamandes. Un élément majeur du contexte régional est l'espace limité de valorisation des produits organiques au regard des tonnes de matières issues de l'élevage, des industries agroalimentaires et des collectivités. Pour trouver des débouchés, la concurrence entre les produits impose un important travail sur la qualité et la diversification, ainsi que le développement de modes de traitement innovants. 8% des composts sont exportés.

En retour, voici un extrait des éléments marquants du voyage d'étude, :
  • Vlaco, un organisme à mi-chemin entre Compostplus et l'ADEME, travaille sur la qualité des composts depuis sa création en 1992, et certifie les produits de plus d'une centaine d'installations.
  • L'importance du compostage de proximité : 58% de la population engagés, et sa complémentarité avec la collecte séparée des biodéchets : environ 65% de la population desservie.
  • La hiérarchie de la gestion des déchets est inscrite dans l'ensemble de la politique de gestion des déchets. La prévention étant la priorité, les usagers sont fortement incités à valoriser chez eux ce qui peut l'être : l'apport de déchets en déchèterie est donc rendu payant alors que les apports de DDS ou de D3E sont gratuits.
  • L'organisation très aboutie du "petit" et du "grand" cycle de l'organique (cf figure ci-dessous), avec le sentiment que chaque déchets trouve sa place dans le dispositif.
  • Et enfin, l'implication des citoyens dans le fonctionnement du "petit cycle" de la matière organique, avec un réseau régional de maîtres composteurs bénévoles, formé et animé par Vlaco depuis 1998.
Pays Voironnais : Un pionnier de la filière biodéchets rejoint Compostplus
Le Pays Voironnais, engagé depuis 1999 dans la collecte séparée des biodéchets, a rejoint le réseau Compostplus. Les 2/3 des habitants de l'agglomération sont desservis par cette collecte, soit près de 60 000 habitants. Egalement en charge de la partie traitement, le Pays Voironnais gère en régie une plateforme de compostage.
En rejoignant le réseau, la collectivité souhaite progresser vers une labellisation ASQA du compost. Elle lancera également une expérimentation cette année pour passer la collecte des biodéchets en sacs compostables. Affaire à suivre...
Recueil de recommandations et retours d'expérience pour réussir un projet de méthanisation
Avec le soutien de l'ADEME et de la région Rhône-Alpes, le RAEE (Rhônalpénergie-Environnement) a élaboré un recueil de recommandations en montage de projet de méthanisation, sur la base d'un retour d'expérience de quarante projets accompagnés depuis 2008.

Vous y trouverez 5 fiches conseils apportant un regard objectif sur la filière, avec toutes les bonnes questions à se poser et les erreurs à éviter :
  1. Se poser les bonnes questions
  2. Adapter le process à ses besoins
  3. Choisir la typologie et l’orientation du projet
  4. Savoir s’entourer, comprendre le jeu d’acteur et communiquer
  5. Anticiper les risques et (se) rassurer
Quelques rappels toujours nécessaires : connaître ses besoins sans céder à «l’effet de mode», ne pas surdimensionner son installation "au cas où", franchir chronologiquement chacune des étapes du projet (1,5 à 7 ans de travail selon la complexité du projet), s'assurer de la proximité et de la régularité des usages en énergie, maîtriser la communication par le porteur de projet, anticiper la question du retour au sol avec les Chambres d'agriculture... Bref beaucoup de similitudes avec d'autres projets de compostage. Enfin, malgré les multiples aspects positifs de la méthanisation, les auteurs de ce recueil rappellent qu'elle ne remplacera pas pour autant les autres filières de l'organique.
 
Décret sur l'interdiction des sacs de caisse à usage unique
A l'occasion du dernier séminaire ZDZG du 01/02, Ségolène Royal, Ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer a annoncé le report de l'interdiction des sacs plastiques à usage unique au 1er juillet 2016. Le décret a été modifié pour tenir compte des avis de la Commission Européenne et du Conseil d'Etat.

Dans cette nouvelle version, les sacs en matières plastiques à usage unique sont tous les sacs en plastique légers d’une épaisseur inférieure à 50 microns sans considération de volume. Afin que les fabricants et les distributeurs puissent s'adapter à ces nouvelles règles, le ministère a mis en ligne ce nouveau projet de décret.
Les sacs d'emballage primaire, type sacs fruits et légumes dans les marchés ou supermarchés, devront être remplacés par des sacs compostables à partir du 1 juillet 2017. Ces sacs devront progressivement intégrer jusqu'à 60% de matière biosourcée dans leur composition d'ici 2025.

Cette mesure présente un double avantage pour la filière biodéchets puisqu'elle permet à la fois de se débarrasser des sacs plastiques qui impactent les rendements de la filière et d'assurer la promotion du tri à la source des déchets alimentaires en facilitant l'accès de tous à des sacs compostables, réutilisables pour le tri des biodéchets.
Opération de communication menée par le Syndicat Centre Hérault dans les commerces du territoire

 
Afin de montrer les retombées positives de cette mesure dans les territoires engagés dans la collecte séparée des biodéchets, les collectivités du réseau Compostplus préparent une vaste campagne de communication dans les supermarchés pour la semaine du développement durable. Plus d'infos dans la prochaine newsletter.
Groupe d'échange valorisation Organique
le 16 mars
Paris

La quantité de matière organique encore présente dans les déchets ménagers et potentiellement valorisable en compost est un enjeu important pour les collectivités, notamment pour atteindre les objectifs de la loi de Transition Energétique. Ce groupe d’échange aborde donc les aspects techniques, économiques, juridiques et humains du compostage de tous types de déchets : compostage de la fraction fermentescible collectée séparément, compostage des ordures ménagères résiduelles, compostage des déchets verts, …

Ordre du Jour et inscription
 
Web Conférence : La collecte des biodéchets en porte-à-porte : quels moyens pour quels résultats ?
le 29 mars, à 14h30

Objectifs de la formation
  • Savoir choisir le matériel adapté à la collecte des biodéchets en PaP
  • Appréhender l'impact d'une collecte séparée des biodéchets sur l'organisation du service
  • Identifier les limites et avantages d'une collecte en PaP
Avec les interventions de la ville de Calais, de Lorient Agglomération et de COVED pour l'expérience du SMICTOM des Pays de Vilaine.

Ordre du jour et inscription
Web Conférence : Les gros producteurs : cadre réglementaire et équipements de valorisation in situ
le 30 mars, à 14h30

Valoriser les biodéchets des gros producteurs des collectivités (restaurants administratifs, restauration scolaire,…), c’est possible ! Christophe LUCAS de la Communauté d’agglomération Havraise témoigne sur un système en place depuis 2011 pour composter les biodéchets de la restauration scolaire.
Anne LEBOUCHER de la DGAL interviendra à ses côtés pour rappeler la réglementation des sous-produits animaux et son impact sur la valorisation des biodéchets, et les équipements de traitement choisis, notamment pour les gros producteurs.

Ordre du jour et inscription
Lorient Agglomération . Syndicat Mixte du Haut Rhin Secteur 4 . Syndicat Mixte de Puisaye . SMICVAL du Libournais Haute-Gironde . Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés du Bassin Est . Syndicat Centre Hérault  . SMICTOM des Pays de Vilaine . Syndicat Intercommunal d’Energie, d’Equipement et d’Environnement de la Nièvre . Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées . Communauté d'Agglomération du Niortais . Communauté de Commune Vittel Contrexéville . SYMIDEME . Communauté d'agglomération du Pays de Grasse . Communauté de communes du Clermontais . Communauté de communes de la Vallée de l'Hérault . Communauté de commune du Lodévois Larzac . Syndicat Mixte de Thann-Cernay . Communauté de communes de Fayence . SMD Vosges . Pays Voironnais 
Ecrivez-nous
Visitez notre site
06 64 34 89 63
Copyright © 2015 Compostplus, Tout droit réservé.


Se désinscrire de la liste de diffusion  Mettre à jour ses préférences

Email Marketing Powered by Mailchimp