Copy
Voir ce message dans votre navigateur


Infolettre
28 août 2015

Voici notre infolettre!

Une rentrée sous le signe de la mobilisation

Chaque rentrée amène son lot de nostalgie: les beaux jours qui s’achèvent, les vacances qui se transforment en souvenirs et le travail qui reprend. En cette nouvelle année scolaire qui commence, notre travail d’enseignement et de militance s’annonce des plus exigeants.

En effet, peu importe le lieu où s’exerce notre métier, les dures contraintes de l’austérité continueront de se faire sentir. On l’a dit et répété, le niveau actuel des diverses compressions, leur effet cumulatif, ne font pas que toucher à la marge les structures administratives comme le prétendent nos dirigeants, elles se font sentir directement et douloureusement dans les classes et affectent la qualité de l’éducation partout au Québec, et plus particulièrement dans les régions, souvent déjà touchées par des baisses démographiques. Nous sommes d’ailleurs de plus en plus nombreux à l'affirmer, des parents, des directions se sont joints à nos dénonciations, réussissant ainsi à influencer le discours public.

Prenant prétexte de protéger notre avenir avec des coupes qu’ils disent nécessaires et temporaires, nos dirigeants oublient que quelques années de vaches trop maigres sont suffisantes pour marquer à jamais le parcours scolaire d’un jeune en difficulté; qu’ici, comme en santé, les sommes investies en prévention permettent d’économiser et que devoir réparer les pots cassés coûtent toujours plus cher, et ce, sans compter les effets parfois dévastateurs pour les personnes touchées. À force de parler de déficit économique, on en oublie le déficit social et les dommages immenses qu’il crée.

C’est pourquoi il faut rester mobilisés et poursuivre la lutte aux politiques d’austérité. C’est le sens même de notre travail d’enseignantes et d’enseignants qui impose que l’on s’engage en ce sens. Soyez à l’affût, des actions vous seront proposées, et nous souhaitons être nombreuses et nombreux à porter le flambeau.

Cet automne sera un moment important pour tous les syndicats du secteur public qui sont en négociation. Malheureusement, ici aussi le discours de l’austérité se fait entendre. Pour nos membres, pas question de s’appauvrir, pas question de voir leur tâche s’alourdir. Ils n’ont pas à payer deux fois le prix de l’austérité, une fois comme citoyen, et une autre comme travailleur. Raison de plus pour se mobiliser, et de faire appel à la solidarité de tous.

La fin de l’été et le début de l’automne seront également le moment d’une des plus longues campagnes électorales que le Canada aura connue. Nous souhaitons vous inviter à user de votre pouvoir de citoyenne et de citoyen en allant voter le 19 octobre prochain. Et une fois dans l’isoloir, que nos valeurs sociales et syndicales puissent s’exprimer.

Bonne rentrée à toutes et à tous !

Caroline Senneville
Présidente de la FNEEQ 

Joignez-vous à nous sur Facebook et Twitter et invitez vos amis à s'abonner à notre infolettre!

Activités à venir


Nouvelles de la FNEEQ

Une rentrée collégiale sous le signe de la détermination

Alors que leur convention collective est échue depuis cinq mois, que les négociations sont bien entamées et n'ont pas connu de répit au cours de l'été , les enseignantes et les enseignants de cégep ont décidé d'augmenter d'un cran leur moyen de pression pour la rentrée collégiale. Ces derniers jours, des actions de perturbations se sont déroulées dans tous les cégeps du Québec. Par exemple, les profs de cégep ont été très visibles lors de l'allocution de la rentrée par la direction et ont distribué de l'information aux étudiantes et des étudiants. Il s'agit d'une première phase de perturbation administrative d'un plan d'action qui prévoit une intensification des moyens de pression. Les profs de cégep auront le droit de grève légale le 10 septembre prochain.

Un bilan positif de la participation de la FNEEQ au 7e Congrès de l'Internationale de l'Éducation (IE)

Le 7e Congrès de l'Internationale de l'Éducation (IE) s'est déroulé du 21 au 26 juillet dernier à Ottawa. La FNEEQ, l'une des organisations affiliées de l'IE au Canada, avait pris part activement à l'organisation de l'évènement qui réunissait quelque 2000 délégué-es.

 

Les documents et les positions adoptées au 31e congrès de la FNEEQ sont en ligne

Cette année, ce sont près de deux cents déléguées et délégués officiels des 101 syndicats de la FNEEQ qui se sont réunis pour débattre des grandes orientations de notre organisation syndicale lors du 31e congrès de la FNEEQ qui s’est tenu à Shawinigan du 26 au 29 mai dernier. On peut dire que la FNEEQ est en bonne santé démocratique et bien outillée pour défendre l’éducation et le progrès social!

Négociations du secteur public - Les profs de cégep prévoient des actions de perturbation lors de la rentrée

Devant le peu de progression à la table de négociation sectorielle, l'Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep (ASPPC) prévoit des perturbations lors de la rentrée scolaire.

Ces perturbations toucheront les activités entourant la rentrée et prévoient des actions de visibilité dans les cégeps. Pour le moment, les syndicats de l'ASPPC n'entendent pas perturber la tenue des cours ou l'encadrement des étudiantes et des étudiants.

Pour Nicole Lefebvre, vice-présidente de la FNEEQ-CSN, après 8 mois de négociation et malgré l'intervention récente d'une conciliatrice, les profs de cégep jugent qu'ils doivent avoir recours à des moyens de pression plus lourds.

La FNEEQ et le SCCUQ expriment de profondes inquiétudes

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université du Québec (SCCUQ) et la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) questionnent la décision du Comité exécutif de l'université de suspendre, pour une durée d'une année, l'étudiante Justine Boulanger. «Nous ne pouvons que dénoncer le sens de cette décision», affirme Mme Marie Blais, présidente du SCCUQ. «Notre université élimine ainsi la représentation étudiante au Conseil d'administration, puisqu'elle empêchait déjà, depuis février 2015, la présence de l'autre représentant étudiant siégeant à cette instance», indique Mme Blais.

7e Congrès mondial de l'Internationale de l'Éducation

La FNEEQ trace un bilan positif de sa participation

Une délégation de représentantes et de représentants de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) a participé au 7e Congrès de l'Internationale de l'Éducation qui conclut ses travaux aujourd'hui. Réunissant près de 2000 personnes déléguées, ce congrès marquait l'occasion de réfléchir avec des collègues d'environ 200 pays et d'esquisser des pistes de travail pour les quatre prochaines années. Un élément ressort rapidement des échanges: il faut revaloriser la profession enseignante!


En bref

De la grande visite à la 6e édition de l'Université d'été - Nouveaux cahiers du socialisme

Sous le thème Repenser l'émancipation, plus de 300 personnes, dont plusieurs membres de la FNEEQ, ont participé à l'événement qui s'est tenu du 20 au 23 août à l'UQAM. Le thème de la rencontre se déclinait en quatre volets: la réorganisation du capitalisme, les nouveaux chemins de l'émancipation, s'inspirer de luttes historiques et la construction des convergences dans la perspective d'un automne chaud au Québec.

Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Site web
Site web
Nous joindre : fneeq-communications@csn.qc.ca
Copyright © 2015 FNEEQ, Tous droits réservés.
FNEEQ 1601, avenue De Lorimier Montreal, Qc H2K 4M5 Canada

Abonnez-vous à cette infolettre
Désabonnez-vous de cette liste    Modifiez votre abonnement

Email Marketing Powered by Mailchimp