Copy
Voir ce message dans votre navigateur


Infolettre
22 février 2019

Voici notre infolettre!


Elle vous permettra de rester à l’affût des activités et des nouvelles de la FNEEQ et du monde l’éducation. N’hésitez pas à partager notre Infolettre.
 

Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Activités à venir


Nouvelles de la FNEEQ

Tournée du comité de négociation et de mobilisation dans les cégeps

19 février 2019 - Lancement de la tournée du comité de négociation et de mobilisation dans les cégeps.

Baie-Comeau - Une belle assemblée générale dans un décor de la magnifique Côte-Nord! 

Outaouais - Encore une fois un accueil chaleureux et des discussions enrichissantes. 

Saint-Hyacinthe - Une assemblée allumée et stimulante. 

Marie-Victorin - Réflexions érudites et inspirantes sur les enjeux de la prochaine négociation! 

FX - Garneau - Assemblée générale extrêmement stimulante. Des réflexions riches et variées!

Interrogations sur la gestion financière de la TÉLUQ

19 février 2019 - Les tutrices et tuteurs manifestent présentement devant les bureaux de la TÉLUQ, à Montréal et à Québec, afin de dénoncer la demande d'entérinement par le conseil d'administration de futures nouvelles dépenses récurrentes en contexte déficitaire et de baisse de fréquentation étudiante.

Chronique 84 – École inclusive: idéal ou nouveau mirage?

14 février 2019 - Au moment où le monde de l'éducation est traversé par des débats entourant l'école inclusive, tant dans son interprétation que dans ses applications, le Conseil supérieur de l'éducation (CSÉ) vient de produire, en collaboration avec le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ), une «trousse à outils» se réclamant de la «pédagogie universelle».  

Première manifestation montréalaise des tutrices et tuteurs de la TÉLUQ en grève générale illimitée

8 février 2019 - Les enseignantes et les enseignants à distance de l'Université TÉLUQ se déplacent aujourd'hui devant son édifice de Montréal pour que la direction mette un visage sur celles et ceux qu'elle a conduits à la grève générale illimitée, déclenchée le 28 janvier. Des membres des syndicats de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) sont venus en appui en raison de la menace que fait peser la restructuration de la TÉLUQ sur la qualité de la formation à distance. 

Pour une valorisation de la profession enseignante

5 février 2019 - En cette semaine dédiée aux enseignantes et aux enseignants, il faut souligner l'importance de leur rôle dans la transmission des connaissances et dans l'accompagnement des étudiantes et des étudiants tout au long de leur cheminement pour devenir des citoyennes et des citoyens à part entière. Le thème retenu pour la 25e édition, qui se tient du 3 au 9 février 2019, est Merci! Sans une réelle valorisation de la profession, ce thème ne veut cependant rien dire.

En bref

Le respect, ça se manifeste!


Après des années d'austérité néolibérale qui ont affecté grandement les femmes, 2017 et 2018 ont été déterminantes pour le mouvement féministe partout dans le monde, notamment en raison de l'ampleur et de l'impact de la vague #moiaussi. De plus, la sous-représentation des femmes dans les sphères décisionnelles, les commentaires méprisants sur leur corps et leurs vêtements, la place qu'occupe la charge mentale chez les femmes, les abus commis à l'endroit des femmes autochtones sont autant de sujets qui ont occupé l'espace médiatique au cours des dernières années. Il est maintenant temps que des gestes concrets soient posés en faveur de l'égalité et des droits des femmes, car le respect, c'est une valeur qui se manifeste!
Avec #ditesmerci, la CSN déploie une campagne de valorisation des travailleuses et des travailleurs des services publics afin de rendre plus visible le travail essentiel qu'ils accomplissent tous les jours. 
https://ditesmerci.info/ Fruit d'une collaboration entre la FPPU et le Réseau Technoscience, S.O.S. Mentor est un nouveau système de parrainage qui permet à des jeunes participants au concours Expo-sciences Hydro-Québec d'entrer en contact avec des gens qui travaillent dans la discipline qui les fascine.

 
À l'occasion des consultations prébudgétaire du nouveau gouvernement caquiste, l'UTTAM vient de relancer sa campagne pour demander l'abolition de la mesure de redressement d'impôt.  La FNEEQ vous invite à prendre deux minutes pour envoyer un message au ministre des Finances.

Le gouvernement libéral a créé un impôt spécial qui touche les indemnités versées par la CNÉSST. Une travailleuse ou un travailleur accidenté ou malade peut avoir la surprise, au moment de produire son rapport d'impôt, de devoir payer un impôt supplémentaire pouvant atteindre plus de 2000$ par année, malgré le fait que les indemnités versées par la CNÉSST soient non imposables. C'est inacceptable!

Aucun autre gouvernement au Canada n'impose une telle taxe sur le malheur d'avoir été blessé, mutilé ou empoisonné en travaillant.

La CAQ a répété, tel un mantra pendant la campagne électorale, qu'elle s'engageait à «remettre de l'argent dans le portefeuille des Québécois». C'est le nouveau ministre des Finances, Éric Girard, qui décidera prochainement dans son premier budget si, à tout le moins, le gouvernement cessera de prélever injustement «de l'argent dans le portefeuille» des victimes de lésions professionnelles en abolissant cette taxe odieuse. Entendra-t-il raison? 

Dossier de l'ICÉA sur les violences sexuelles sur les campus

 

Les violences sexuelles au postsecondaire: reconnaissance et actions


En entrevue à Radio-Canada à Gravel le matin (22 janvier 2019), Manon Bergeron a tenu à souligner d'entrée de jeu le travail d'équipe des quinze cochercheuses qui a permis de réaliser l'étude pour laquelle elle a reçu ce prix. 
 

Les violences à caractère sexuel dans les institutions d'enseignement supérieur: où en sommes-nous?


Depuis un an, il ne se passe pas une journée sans que la question des violences sexuelles à l'égard des femmes ne fasse les manchettes. On pense au premier anniversaire du mouvement #MeToo souligné en octobre dernier. Dans le cadre d'un événement soulignant ce mouvement, les représentantes des quatre principaux partis politiques, alors en campagne électorale, avaient souligné l'importance d'agir sur cette question.
 
Pétition

Liberté d'expression des enseignantes et des enseignants

Réintégration de l'agronome Louis Robert

Comme vous le savez, lors du dernier Congrès, la FNEEQ a adopté une proposition portant sur la liberté d'expression des enseignantes et des enseignants. 

Le 1er février dernier, un appel à défendre la liberté académique dans les établissements d'enseignement supérieur était diffusé dans les médias, notamment dans le journal Le Devoir.

Plus récemment, l'agronome Louis Robert du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) était congédié avec l'approbation du ministre André Lamontagne. Depuis ce temps, le Gouvernement refuse de le réintégrer. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un enseignant, cette situation nous interpelle à la fois comme syndicalistes, mais aussi comme acteurs et actrices de l'enseignement supérieur puisque derrière ce congédiement se cache aussi l'influence d'entreprises privées sur la recherche libre. Le Syndicat des professionnelles et professionnels du Gouvernement du Québec a lancé une pétition pour réclamer la réintégration. 


Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Site web
Site web
Nous joindre : fneeq-communications@csn.qc.ca
Copyright © 2019 FNEEQ, Tous droits réservés.
FNEEQ 1601, avenue De Lorimier Montreal, Qc H2K 4M5 Canada

Abonnez-vous à cette infolettre
Désabonnez-vous de cette liste    Modifiez votre abonnement

Email Marketing Powered by Mailchimp