Copy
Si cet e-mail ne s’affiche pas
correctement, cliquez ici S.V.P.
Edition 21
20 octobre 2017
Tweet
Share
Share
+1
Forward
La newsletter de fin octobre 2017 est principalement consacrée au marché du travail, suite à la nouvelle publication d’Avenir Suisse «Quand les robots arrivent – Préparer le marché du travail à la numérisation». Tibère Adler et Marco Salvi proposent de créer le statut de «travailleurs indépendants» pour les nouvelles formes de travail numériques. Patrik Schellenbauer met en garde contre une trop grande déconnexion entre l'université et le marché du travail.
Par ailleurs, Avenir Suisse revient sur son débat du 27 septembre 2017 consacré à l’obligation de servir, avec une vidéo résumant les principales interventions. Enfin, Samuel Rutz plaide pour la privatisation de PostFinance et Marco Salvi démontre que les couples mariés ne subissent pas de
discrimination fiscale.

Nouveau statut juridique pour les formes de travail numériques

Un conducteur Uber est-il indépendant ou employé ? Qu’en est-il d’un employé de bureau qui, à titre accessoire, livrerait des repas commandés sur une plate-forme en ligne ? Il est souvent complexe de qualifier ces nouvelles activités selon les critères actuels des assurances sociales. Pour ces situations, Tibère Adler et Marco Salvi plaident dans leur dernière étude pour la création d’un nouveau statut juridique : les «travailleurs indépendants».

Le «travailleur indépendant»

Garder un lien entre université et marché du travail

Les universités suisses forment beaucoup d’étudiant(e)s en histoire, lettres et journalisme, mais relativement peu d’ingénieurs et de spécialistes en sciences naturelles. Bien qu’une société ouverte et démocratique ait besoin de spécialistes en sciences humaines et sociales pour porter un regard critique sur nos modes de vie, Patrik Schellenbauer rappelle que la politique de formation devrait tout de même, à tous les niveaux, mieux tenir compte de la demande du secteur privé.

Mieux tenir compte du marché du travail

Obligation de servir et système de milice (débat du 27 septembre 2017) Interview des principaux orateurs

Le 27 septembre dernier, Avenir Suisse a organisé un débat à Genève sur le thème «Obligation de servir et système de milice : faut-il repenser le modèle suisse ?». A l'issue du débat, les principaux intervenants ont partagé leur analyse de la question. Découvrez en vidéo les réponses de Xavier de Haller, major EMG et avocat, Jérémie Juvet, membre du comité de Civiva, Félicien Monnier, capitaine et avocat-stagiaire, Noémie Roten, collaboratrice scientifique chez Avenir Suisse et vice-présidente de l’association servicecitoyen.ch et le prof. Mark Schelker, Chaire de Finances Publiques à l'Université de Fribourg.

Débat sur l'obligation de servir : interview des orateurs

Pour la privatisation de PostFinance

La garantie d’Etat de PostFinance a expiré fin août 2017. Etant «too big to fail», l’établissement financier bénéficie toutefois encore d’une garantie implicite de l’Etat. Dans le même temps, l'établissement est soumis à une interdiction d’octroyer des crédits, ce qui crée des difficultés en raison des taux d’intérêts bas voire négatifs. Pour Samuel Rutz, la privatisation de PostFinance permettrait d’atténuer le problème de la garantie de l’Etat et d’accroître sa flexibilité entrepreneuriale.

PostFinance est prête pour la privatisation

Imposition des couples mariés

Le préjudice fiscal subi par les couples mariés par rapport aux concubins, appelé «pénalisation du mariage», est un des sujets récurrents de la politique suisse. Mais, dans l’ensemble, Marco Salvi estime qu’il n’y a pas lieu de parler de discrimination fiscale pour les couples mariés. Au contraire, le système d’imposition suisse a plutôt tendance à subventionner le mariage.

Pénalisation du mariage : de quoi parle-t-on ?

Dans les médias

Retour sur la récente étude d’Avenir Suisse «Quand les robots arrivent», avec l’interview de Tibère Adler dans la Matinale de RTS La 1ère du vendredi 20 octobre 2017.

22 millions de contributions ont été versées par l'Etat à l'Hôpital neuchâtelois pour des prestations d'intérêt général restant à identifier. Débat entre Laurent Kurth, conseiller d'Etat neuchâtelois chargé de la Santé, et Jérôme Cosandey, directeur de recherche en politique sociale à Avenir Suisse, dans l‘émission Forum du 11 octobre 2017 sur RTS La 1ère.

Fin septembre, la revue «La vie économique» a publié un dossier intitulé «Les perspectives économiques des régions de montagne» à partir de la publication d’Avenir Suisse «Un avenir économique pour les régions de montagne». Daniel Müller-Jentsch a rédigé un article dans lequel il reprend les principales observations de l’étude.

Nos publications actuelles

couverture quand les robots arrivent
Quand les robots arrivent
couverture distribution des revenus
Comment nous portons-nous ?
couverture mesures d'accompagnement
Libre circulation et mesures d'accompagnement
Twitter
Facebook
Google Plus
LinkedIn
YouTube
RSS
Instagram
Copyright © 2017 Avenir Suisse

Avenir Suisse
9, rue du Prince
1204 Genève
Suisse
www.avenir-suisse.ch
A propos de nous
Disclaimer
S'abonner à notre newsletter en allemand
Actualiser votre profil
Se désinscrire de la newsletter

Afin d'éviter que la newsletter n'apparaisse dans vos spams, ajoutez newsletterFR@avenir-suisse.ch à votre carnet d'adresses.






This email was sent to <<Adresse e-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Avenir Suisse · 9, rue du Prince · Genève 1204 · Switzerland