Copy
Si cet e-mail ne s’affiche pas
correctement, cliquez ici S.V.P.
Edition 05
16 mars 2018
Tweet
Share
Share
+1
Forward
Fiscalité, Tessin, formation, système hospitalier sont les thèmes de cette newsletter d’Avenir Suisse. Pour faire un pas de plus vers l’égalité, Marco Salvi plaide pour la mise en place d’une imposition individuelle des couples mariés. Laura Calendo analyse le développement d’un régionalisme politique croissant et l’essor de la Lega au Tessin. Au niveau de la formation supérieure, Peter Grünenfelder propose d’attribuer les moyens de la Confédération en se basant davantage sur des critères d’excellence. Jérôme Cosandey, Noémie Roten et Samuel Rutz constatent qu’en privilégiant leurs hôpitaux, les cantons ont tendance à freiner la concurrence et faire augmenter les coûts.

Evénement : La sécurité sociale à l’ère digitale, 22 mars 2018

Il reste encore des places pour notre Carrefour des idées sur la sécurité sociale à l’ère digitale à l’Impact Hub de Genève le 22 mars 2018 dès 11h45. Nouvelle forme de travail, économie digitale, statuts de salarié/indépendant, travailleur des plateformes. Pour débattre de ces sujets très actuels, nos invités seront Alexandre Molla (Uber), Véronique Polito (Unia) et Me Jacques-André Schneider (avocat spécialiste du droit du travail). Tibère Adler rappellera les propositions d'Avenir Suisse, présentées dans l'étude «Quand les robots arrivent»
Panel suivi d’un débat ouvert aux questions du public et d’un lunch-réseautage.

Inscription gratuite, mais obligatoire :

Je m'inscris

L’imposition individuelle favorise l’égalité

«Une personne, une déclaration fiscale» : ce principe fondamental de la démocratie est contesté en politique suisse. Les couples mariés sont soumis à une imposition commune, et dans certains cas, ils paient plus qu’un couple de concubins à revenu égal. On parle alors de «pénalisation du mariage». Mais vouloir y remédier avec un modèle de splitting risque d’encourager les femmes à rester hors du marché du travail. Marco Salvi en est convaincu : l’introduction de l’imposition individuelle contribuerait à faire progresser la cause des femmes.

Le rejet de l’imposition individuelle signifie le refus de l’égalité des sexes

Vers une LEGAisation du Tessin ?

Depuis les années 1990, un fort régionalisme politique s’est développé au Tessin, qui a notamment favorisé l’essor de la Lega dei Ticinesi. Laura Calendo a observé l’évolution de la représentation des partis politiques au Grand Conseil tessinois et les profils de vote des électeurs tessinois et suisses. Elle constate une convergence progressive de tous les partis politiques vers les positions de la Lega.

Régionalisme à la Ticinese

Viser l’excellence dans la formation

Avec un réseau de 80 sites accueillant des hautes écoles, la Suisse dispose d’une densité extraordinairement élevée d’établissements de formation tertiaire. Mais cela a un coût. Avec une hausse de 70% depuis l’an 2000, les moyens alloués aux hautes écoles augmentent deux fois plus vite que les dépenses totales du secteur public. Pour Peter Grünenfelder, il est essentiel de distribuer les moyens selon des critères d’excellence et d’éviter les offres redondantes.

Deux hautes écoles pour Lucerne ?

Les cantons privilégient leurs hôpitaux

L’introduction du «Nouveau financement hospitalier» en 2012 a créé les conditions nécessaires à de la concurrence dans le secteur hospitalier en Suisse. Toutefois, les réductions de coûts espérées ne se sont pas concrétisées. Selon Jérôme Cosandey, Noémie Roten et Samuel Rutz, les cantons sont en partie responsables car ils continuent d’accorder la priorité à leurs propres hôpitaux et entravent ainsi la concurrence.

Qualité et efficacité dans les hôpitaux grâce à la concurrence

Dans les médias

Marco Salvi, directeur de recherche «Chances et société» chez Avenir Suisse, est intervenu dans l’émission Infrarouge sur RTS1 du 7 mars. Au cœur du débat, les inégalités salariales entre les hommes et les femmes.

Dans l’émission Forum de RTS La 1ère du 5 mars, Tibère Adler, directeur romand d’Avenir Suisse et Pierre Ruetschi, redacteur en chef de la Tribune de Genève, s’intéressent quant à eux au rejet de l'initiative No Billag. Ils débattent de la meilleure manière de soutenir le paysage médiatique suisse.

Nos publications actuelles

Image Une politique hospitalière saine
Une politique hospitalière saine
image les hautes écoles suisses
Les hautes écoles suisses - Plus d'excellence, moins de régionalisme
avenir spécial Tessin
avenir spécial Tessin
Twitter
Facebook
Google Plus
LinkedIn
YouTube
RSS
Instagram
Website
Copyright © 2018 Avenir Suisse

Avenir Suisse
9, rue du Prince
1204 Genève
Suisse
www.avenir-suisse.ch
A propos de nous
Disclaimer
S'abonner à notre newsletter en allemand
Actualiser votre profil
Se désinscrire de la newsletter

Afin d'éviter que la newsletter n'apparaisse dans vos spams, ajoutez newsletterFR@avenir-suisse.ch à votre carnet d'adresses.






This email was sent to <<Adresse e-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Avenir Suisse · 9, rue du Prince · Genève 1204 · Switzerland