Copy
Si cet e-mail ne s’affiche pas
correctement, cliquez ici S.V.P.
Edition 09
09 mai 2018
Tweet
Share
Share
+1
Forward
Cette newsletter met l’accent sur les liens et les tensions entre démocratie directe et droit international. Tibère Adler s’interroge sur les initiatives populaires provoquant une remise en cause des engagements internationaux de la Suisse et envisage des pistes pour sortir de ces situations complexes. Il revient également sur notre débat du 24 avril, en présentant les points de vue des trois orateurs, Denis Masmejan, Fanny de Weck et le prof. Marcel Niggli. En matière de santé, Jérôme Cosandey, Noémie Roten et Samuel Rutz s’intéressent à trois aspects de la politique hospitalière : l’opacité des subventions, l’obligation d’appels d’offres pour en octroyer et le rôle des patients. Enfin, Avenir Suisse recrute un.e éditeur.trice/traducteur.trice au sein du bureau romand.

Points de friction entre démocratie et droit international

Dans la dernière décennie, certaines initiatives populaires acceptées ont remis en cause – directement ou indirectement – des engagements internationaux de la Suisse. Souvent, cela crée des situations d’une grande complexité : comment agir ? Dans son blog, Tibère Adler développe des pistes de réflexion. Pour débattre de cette question, Avenir Suisse et foraus ont organisé une manifestation conjointe intitulée «Démocratie directe et droit international» le 24 avril 2018 à l’Université de Genève, avec Denis Masmejan, Fanny de Weck et le prof. Marcel Niggli. Notre compte-rendu de la manifestation revient sur les positions des différents intervenants.

Démocratie directe et droit international : comment y voir clair ?

Compte-rendu : comment dépasser les tensions entre démocratie et droit international ?

Repenser la politique hospitalière

Dans une série de blogs, Jérôme Cosandey, Noémie Roten et Samuel Rutz abordent trois volets de la politique hospitalière.

Tout d’abord, ils analysent les différences intercantonales dans l’octroi de prestations d’intérêt général (PIG), démontrant que cela conduit à une augmentation des coûts de la santé.

Ensuite, ils mettent en évidence le bien-fondé des appels d’offres pour l’attribution de subventions dans le secteur hospitalier. En effet, l’obligation d’appel d’offres sert d’«épée de Damoclès» pour le prestataire en place, en l’incitant à améliorer continuellement ses prestations et sa structure de coûts.

Enfin, ils plaident pour une meilleure sensibilisation des patients aux différences de qualité et de coûts des soins. Ils proposent également de récompenser les assurés qui choisissent une prestation moins coûteuse, mais de qualité équivalente, par un avoir crédité pour les économies réalisées.

Opacité des subventions hospitalières

Une épée de Damoclès dans le secteur hospitalier

Les patients comme catalyseurs de la concurrence hospitalière

Avenir Suisse recrute à Genève

Nous recherchons un/e éditeur.trice/traducteur.trice de langue maternelle française (80-100 %) dès août 2018 pour notre antenne romande à Genève. Idéal pour un.e jeune diplômé.e ou une personne en début de carrière. Parfaite maîtrise du français, très bonnes connaissances de l’allemand demandées.

N’hésitez pas à faire suivre l’annonce à vos contacts qui pourraient être intéressés.


Plus d’informations : poste d’éditeur.trice/traducteur.trice à 80-100 %

Dans les médias

Dans une chronique parue dans la Tribune de Genève du 2 mai 2018, Tibère Adler s’est exprimé sur l’ambition de Genève à devenir une capitale digitale et la promotion de «Digital Geneva» comme mission stratégique du canton à l’horizon 2030. Selon lui, pour y parvenir, l’Etat doit clarifier son rôle et ses champs d’action.

Nos publications actuelles

Concessions pour les concessions
Image Une politique hospitalière saine
Une politique hospitalière saine
image les hautes écoles suisses
Les hautes écoles suisses - Plus d'excellence, moins de régionalisme
Twitter
Facebook
Google Plus
LinkedIn
YouTube
RSS
Instagram
Website
Copyright © 2018 Avenir Suisse

Avenir Suisse
9, rue du Prince
1204 Genève
Suisse
www.avenir-suisse.ch
A propos de nous
Disclaimer
S'abonner à notre newsletter en allemand
Actualiser votre profil
Se désinscrire de la newsletter

Afin d'éviter que la newsletter n'apparaisse dans vos spams, ajoutez newsletterFR@avenir-suisse.ch à votre carnet d'adresses.






This email was sent to <<Adresse e-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Avenir Suisse · 9, rue du Prince · Genève 1204 · Switzerland