Copy
Si cet e-mail ne s’affiche pas
correctement, cliquez ici S.V.P.
Edition 24
1er décembre 2017
Tweet
Share
Share
+1
Forward
Dans cette newsletter, Jérôme Cosandey et Patrik Schellenbauer se penchent sur la question épineuse de l’augmentation des primes d’assurance-maladie et de son impact sur le budget de la classe moyenne. En se basant sur les chiffres de la productivité, Marco Salvi démontre que la Suisse est encore loin de la «grande substitution», à savoir le remplacement des hommes par les robots. Patrik Schellenbauer relève les analogies entre les dernières conclusions de l’OCDE et les propositions d’Avenir Suisse. Enfin, Patrick Dümmler et Fabian Schnell remettent en cause une idée reçue : au niveau du commerce extérieur, les déficits ne sont pas forcément néfastes.

Primes d'assurance-maladie, la spirale inflationniste

Chaque automne, l’augmentation des primes d’assurance-maladie et ses conséquences pour la classe moyenne sont dénoncées. On constate que plus un canton est urbanisé et situé à l’ouest du pays, plus les primes sont élevées. Mais, le montant seul des primes ne suffit pas à représenter la situation de la classe moyenne. Pour avoir une vue globale, il faudrait prendre en compte les réductions de primes accordées au niveau cantonal et les charges fiscales des dépenses de santé, comme l’expliquent Jérôme Cosandey et Patrik Schellenbauer.

Coûts de la santé : différence de charges au sein de la classe moyenne

Le mythe de la disruption numérique

Si l’intelligence artificielle et l’intelligence humaine devenaient de plus en plus similaires – comme l’anticipent les adeptes de la «grande substitution» –, les machines pourraient concevoir et coordonner elles-mêmes des machines. Pour se produire, la disruption numérique devrait inévitablement s’accompagner d’une forte augmentation de l’efficacité (et donc d’une productivité accrue) et d’une réduction de la part des salaires dans le revenu total. Marco Salvi constate que ces deux phénomènes ne se sont pas produits. La «grande substitution» n’a donc pas eu lieu.

Où sont les robots ?

Consensus avec l'OCDE

Le PIB de la Suisse est exceptionnellement élevé, mais la bonne santé du pays est menacée par différents facteurs dont une croissance trop faible de la productivité et une stagnation de l’emploi indigène. Tels sont les principaux points du dernier rapport de l'OCDE sur la Suisse (OECD Economic Surveys: Switzerland November 2017). Ce dernier contient aussi de nombreuses recommandations qui font partie de la liste des propositions d’Avenir Suisse. Patrik Schellenbauer présente ces similitudes.

L’OCDE partage les revendications centrales d’Avenir Suisse

Commerce extérieur : éviter les raccourcis trompeurs

Les partisans du libre-échange sont sous pression depuis quelques années, alors que les idées mercantilistes progressent. Toutefois, dans le commerce extérieur, les termes «excédent» et «déficit» sont trompeurs : un solde positif de la balance courante n'est pas en soi meilleur qu'un solde négatif. Patrick Dümmler et Fabian Schnell mettent en garde. Selon eux, les Etats-Unis devraient éviter de tomber dans l’activisme politique au niveau du commerce en raison de leur déficit.

Les déficits ne sont pas à craindre

Dans les médias

Les raisons pour lesquelles 52.7 % des votants ont refusé le projet de réforme Prévoyance 2020 peuvent être interprétées de mille manières – le résultat reste le même : nos retraites vont devoir attendre un nouveau projet qui tienne compte des principaux reproches exprimés par les opposants. Qu’en pensent les spécialistes ? Jérôme Cosandey donne son avis aux côtés de différentes personnalités dans le magazine Banco de novembre 2017.

Le Conseil fédéral a entamé des négociations avec la Malaisie et l’Indonésie en vue d’un accord de libre-échange. Les milieux agricoles craignent que l’huile de palme importée de ces pays représente une menace pour l’huile de colza suisse. Mais, les enjeux de ces accords dépassent la seule filière du colza. Comme l’explique Noémie Roten dans l’émission A Bon Entendeur du 27 novembre sur RTS1, l’accès aux marchés asiatiques en pleine expansion profiterait à toute l’économie de notre pays.

Nos publications actuelles

couverture quand les robots arrivent
Quand les robots arrivent
couverture distribution des revenus
Comment nous portons-nous ?
couverture mesures d'accompagnement
Libre circulation et mesures d'accompagnement
Twitter
Facebook
Google Plus
LinkedIn
YouTube
RSS
Instagram
Copyright © 2017 Avenir Suisse

Avenir Suisse
9, rue du Prince
1204 Genève
Suisse
www.avenir-suisse.ch
A propos de nous
Disclaimer
S'abonner à notre newsletter en allemand
Actualiser votre profil
Se désinscrire de la newsletter

Afin d'éviter que la newsletter n'apparaisse dans vos spams, ajoutez newsletterFR@avenir-suisse.ch à votre carnet d'adresses.






This email was sent to <<Adresse e-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Avenir Suisse · 9, rue du Prince · Genève 1204 · Switzerland