Copy

Newsletter février 2016

Information à nos membres et à nos partenaires sur notre positionnement par rapport au projet de vente du campus de Grignon au PSG pour son centre d'entraînement.

 
Lors de sa newsletter de janvier 2016, l’Association de la Plaine de Versailles et du Plateau des Alluets (APPVPA) annonçait la position prise par son conseil patrimonial du 18 décembre quant au projet de vente du campus de Grignon au PSG. Elle estimait préférable de rester ouvert à ce projet, compte tenu des nombreux domaines en déshérence sur la plaine, mais à condition d’obtenir des garanties sur les patrimoines bâtis et naturels, sur la mémoire de ce lieu historique pour l’agronomie française, et sur la Ferme Expérimentale de Grignon. La ferme expérimentale, qui cultive 120 ha à l’intérieur du domaine, poursuit en effet aujourd’hui l’histoire de l’innovation agricole. Cette ferme joue un rôle essentiel dans l’expérimentation et la démonstration d’une agroécologie qui respecte et valorise les ressources naturelles, et qui contribue à la lutte contre le réchauffement climatique (ex. programme Grignon Energie Positive, mené depuis 15 ans). Une dynamique locale se met aussi en place sur la Plaine de Versailles avec l’Institut National de la Recherche Agronomique, la Chambre d’Agriculture, les agriculteurs de la Plaine de Versailles pour être un territoire d’innovation et une vitrine vivante. Avec le projet PROLEG sur les sols, elle pourra notamment contribuer au nouveau programme « 4 pour 1000 » lancé à l’occasion de la COP21. (Ce programme international a pour objectif d’augmenter  les stocks de matière organique des sols de 4 pour 1000 par an, ce qui doit permettre de compenser l’ensemble des émissions des gaz à effet de serre de la planète.) Sans ces garanties, l’association s’opposerait au projet.

Un inventaire du patrimoine du Campus de Grignon est actuellement en cours par des membres bénévoles de l’Association.

Au 1er février, aucune information ne nous est parvenue sur les plans du PSG. Seul  un article du Parisien paru le 21 janvier dévoile le cahier des charges du projet du PSG : pas moins de treize terrains, deux stades (dont l’un dans un rayon de 10 km) et autres équipements. Il envisage notamment la construction d’un hôtel. L’article précise que 30 ha seraient exigés pour la partie sportive (et autant pour la partie immobilière), qui empièteraient nécessairement sur les terres agricoles et de façon beaucoup plus importante que les 5 ha jugés tolérables par le Conseil Patrimonial.
L’APPVPA s’impatiente et demande rendez-vous au Préfet de Région, à la Présidente de Région, au Ministre de l’Agriculture.
  
L’APPVPA rappelle que :
  • Le PSG a reçu une proposition de la commune de St Germain en Laye, permettant son extension sur son site actuel. Une action écologique lui incomberait : dépolluer les terrains proposés.
  •  
  • L’Association de la Plaine de Versailles est en mesure de produire l’inventaire des patrimoines bâtis et naturels à protéger dans tous les cas par les acquéreurs du domaine de Grignon.
  •  
  • La plaine de Versailles est un grand territoire propre à l’expérimentation pour inventer l’agroécologie de demain. La ferme expérimentale doit être donc bénéficiaire de la vente du campus, à commencer par la conservation de ses terres, afin de pouvoir donner toute sa capacité d’innovation.
  •  
  • La plaine agricole de Versailles est un trait d’union entre le château de Versailles et celui de Grignon, site en partie protégé par l’Etat et grande coulée agricole unique à seulement 15 km de Paris.

L’APPVPA considère donc qu’il est très opportun qu’une étude d’ensemble soit engagée sans attendre pour définir la meilleure utilisation de ce vaste et sensible domaine du campus de Grignon.

Forte de 26 communes représentant 140 000 habitants, de plus de 60 agriculteurs, d’une vingtaine d’associations locales, soutenue par le Ministère de l’Environnement et par le Conseil Régional, l’association souhaite que soit pris en compte le développement durable de la plaine, poumon vert de l'ouest parisien. Voisine de Saclay, la Plaine de Versailles est le pendant naturel pour des expérimentations grandeur nature des travaux de recherche et d’enseignement du cluster scientifique de Saclay. Elle est aussi la vitrine agricole la plus proche de Paris.



Les communes et intercommunalités engagées dans la Plaine de Versailles ont tous signé la « charte paysagère participative de la Plaine de Versailles »

 
Nous contacter: 01 30 55 37 44

Valérie Gillette            valerie.gillette@plainedeversailles.fr

Marie de Naurois        mariedenaurois@plainedeversailles.fr

http://www.plainedeversailles.fr/index.php

https://www.facebook.com/PlaineDeVersailles?fref=ts

unsubscribe from this list    update subscription preferences