Copy
Si vous ne voyez pas les images, cliquez ici
Mairie de la Celle Saint-Cloud

Janvier - Février 2017

Saison culturelle 2016/2017


Histoire &
Patrimoine n°38

L'édito

Découvrez l'histoire de notre commune et de ses habitants, ainsi que les différentes facettes de son patrimoine architectural et naturel !
 
Nous vous souhaitons une très belle année 2017, riche en découvertes !
 
Au programme de ce numéro : les archives, supports d’apprentissage de la citoyenneté ;  l’inscription d’un ensemble mobilier au titre des monuments historiques ; un focus sur cinq siècles d’histoire du Domaine de Beauregard …
 
A La Celle Saint-Cloud, l’avenir s’ancre solidement dans une riche histoire aux multiples facettes !

En direct des archives


Prêt de Madame Pasquier-Morizet.
 
Actions "jeune public"
 
« Tous citoyens ! »
 
Un nouveau cycle  de temps d’activités périscolaire « Tous citoyens ! » est programmé  à destination des CM1-CM2 de l’Accueil de Loisirs Jules Ferry. Il repose sur un socle historique et s’inscrit dans le projet de la structure : « Vivons mieux tous ensemble ». 
 
Les quatre séances comportent notamment une présentation de la citoyenneté et des symboles de la République ; un débat  « Différents ? Pareils ? » animé par Bruno Grosvallet, éducateur spécialisé, président de l’association « Du Fun pour Tous » ; une rencontre avec un Maire-Adjoint et la visite de la salle du Conseil Municipal.
 
La séance finale offrira l’occasion aux enfants de contractualiser leurs acquis sous la forme d’une réalisation collective
 

 
Classes archives
 
Trois formules de « classes archives » proposées aux enseignants permettent la découverte du patrimoine écrit comme source et illustration concrète des programmes et de l’histoire locale : « Votre ville, son blason et ses parchemins » (CE1-CM2, avec adaptation au cycle), « A la découverte de notre école et de son quartier » (CM1-CM2),  « La Citoyenneté » (CM2).
 

 
 
« De la Une à la Presse » : historiens et journalistes en herbe

 
Aux mois de novembre et décembre, dans  le cadre du Contrat Local d’Accompagnement Scolaire, l’Espace André Joly a piloté un projet  très intéressant à partir d’une exposition « De la Une à la Presse ». Nous remercions très vivement les Archives départementales des Yvelines pour le prêt de celle-ci.
 
Les enfants âgés de sept à dix ans ont travaillé sur la période allant de 1450 à 1890. Le groupe des CM2 - troisièmes a abordé la période 1890-1945 en étudiant différents supports : « Unes » de journaux, images et outils de propagande de différents pays, ainsi que le film Le Dictateur.
 
Ils ont également visité, avec le Souvenir Français, l’exposition 1916, La Celle Saint-Cloud, un village dans la Guerre.
 
Un petit journal écrit et illustré par leurs soins est actuellement en cours de finalisation.
 

 

Inscription du retable de la Chapelle de la Vierge au titre des monuments historiques



 
Suite à la Commission Départementale des Objets Mobiliers qui s’est tenue en Préfecture le 30 novembre 2016, le retable, l’autel, le tabernacle ; ainsi que le tableau de la Chapelle de la Vierge, huile sur toile [1860-1868] par Claude-Marie Dubufe, sont maintenant inscrits au titre des monuments historiques (arrêté préfectoral du 21 décembre 2016).
 
Nous remercions tout particulièrement tous les membres du groupe de recherches qui a permis d’attribuer le tableau, en réunissant des historiennes et  historiennes de l’art, les services de la Ville et du Département.
 

Prochaine conférence de l’Association d’Histoire locale « Il était une fois La Celle Saint-Cloud »
Albert Robida, dessinateur, romancier, maître de l’anticipation

 
Par Monsieur Jean-Claude Viche. Rendez-vous le jeudi 26 janvier à 17h30, Salle Charles de Gaulle - Entrée libre.
 
Pour en savoir plus : http://www.histoire-lacelle.fr/la-celle-saint-cloud/conference-3/


 
La Sortie de l'opéra en l'an 2000 (vers 1882), lithographie, Washington, Bibliothèque du Congrès. Source : Wikimedia Commons.

Quelques nouveautés des Archives départementales des Yvelines
 
Ces initiatives collaboratives sont très intéressantes :
 
« Genealab »
 
Des séances thématiques, organisées avec le Cercle Généalogique de Versailles et des Yvelines, en partenariat avec la Revue Française de Généalogie, vous permettront de découvrir avec un spécialiste du domaine traité, toutes les pistes et sources utiles à la recherche généalogique. Venez avec vos listes de questions !
 Rendez-vous à Montigny le Bretonneux, 2 avenue de Lunca, à 5 minutes à pied de la station Saint-Quentin-en-Yvelines, lignes N et U et RER C. Un parking est également à disposition.
 
http://archives.yvelines.fr/article.php?larub=338&titre=genealab-


Archives départementales des Yvelines
 
« Le bon plan pour retracer l’histoire d’une maison »
 
Les plans du cadastre napoléonien et les matrices cadastrales correspondantes pour l’ensemble des communes des Yvelines sont désormais consultables (2400 plans et 2300 registres) :
 
http://archives.yvelines.fr/article.php?larub=423&titre=le-bon-plan-pour-retracer-l-histoird-une-maison-

 
Archives départementales des Yvelines

Zoom sur

Des recherches en cours : l’origine du bâti de la Chapelle de la Vierge
 
Afin de compléter l’étude de cet ensemble patrimonial, l’archiviste cherche à retrouver la date de sa construction. Ce travail sert autant pour la connaissance historique et le suivi technique de la chapelle que pour préciser la date de la réalisation du retable.
 
Découverte surprenante : une chapelle existait à cet emplacement  bien avant le XIXème siècle…
 
Un passage du conseil municipal du 3 juin 1855 concerne « l’acquisition d’une maison adossée à l’église pour établir à l’emplacement qu’elle occupe, une chapelle y existant autrefois » :
 

 
Une délibération « portant approbation des plans et devis des travaux à exécuter pour reconstruction d’une chapelle et restauration de l’église », en date du 15 mai 1859 a aussi été repérée. L’acquisition d’une petite maison occupant l’emplacement de la chapelle y est mentionnée  « après avoir pris communication des plans, devis et cahier des charges des travaux à exécuter pour la reconstruction d’une chapelle et la restauration de l’église, dressée par M. Blondel, architecte du département, sous la date du 12 mai courant ».
 
Les documents cités ne se trouvent pas conservés dans les collections communales.  Des recherches seront donc menées aux Archives départementales.
 
Par délibération en date du 13 septembre 1859, « le Conseil municipal réuni extraordinairement accepte l’offre faite par Monsieur Bernard de céder gratuitement à la commune la mitoyenneté d’un mur à l’effet d’y appuyer une chapelle en construction ». Une délibération en date du 29 décembre 1859 acceptant cet acte de donation précise qu’il s’agit du pignon ouest de la maison et que la chapelle est en construction.
 

La date

Focus sur presque six siècles d’histoire du Domaine de Beauregard
 
Ce très rapide résumé est adapté des circuits promenades disponibles sur le site de la Ville. Pour plus d’informations, nous vous invitons à les consulter ou à nous contacter :

http://www.lacellesaintcloud.fr/wp-content/uploads/2015/02/Circuit-Promenade_n--2-Complet.pdf

Miss Howard fait entreprendre de nombreux travaux et entoure le domaine d’un haut mur de clôture. Son fils, fait Comte de Béchevet par Napoléon III, revend le domaine à la Duchesse de Bauffremont. Le château, son parc et ses dépendances deviennent ensuite la propriété du Baron de Hirsch, financier, puis du Comte de Bendern, Maurice-Arnold Deforest.
 
Le château, dont il ne subsiste que l’un des frontons, est attesté depuis le XVIème siècle avec la mention de Dame Jeanne de Sansac. Il connaît plusieurs transformations initiées par des propriétaires célèbres, dont la nièce du Père Lachaise, confesseur de Louis XIV qui en est châtelaine en 1722 et Miss Howard, maîtresse de Louis-Napoléon Bonaparte, en 1852.
 


Château de Beauregard. Façade sud, 15 août 1958. Collection particulière.
 
Le domaine est réquisitionné en 1939. Entre les talus de l’autoroute, dont la construction fut brutalement interrompue et l’actuelle avenue de la Grande Terrasse, des baraquements sont construits pour les besoins d’un centre mobilisateur. Des soldats y sont ensuite détenus. Après le passage des FFI le 23 août 1944, certains baraquements continuent à être utilisés pour le camp russe.
 
En 1950, le Comte de Bendern lègue le domaine à la Ville de Paris, à charge pour elle d’y construire des groupes d’habitations et d’en aménager le parc. L’acte de donation impose des contraintes : offrir dans ce cadre de verdure des appartements largement conçus, permettre à la jeunesse de pratiquer les activités de plein air en lui procurant des terrains de sport, de jeux et de camping, aménager le domaine boisé en grand parc forestier. Finalement, 2500
[1]
logements seront réalisés à partir de 1955. La première tranche est achevée en 1959, la deuxième en 1968.
 
  

Archives municipales

 
Le pavillon dans lequel se trouvent les bureaux de la SIEMP avait été habité par Madame Berthe Visconti, fille du dernier régisseur de Beauregard. Entre les deux guerres, son père avait géré directement un domaine dans lequel vivaient vingt-six familles et où tous les corps de métiers étaient représentés : maçons, maréchal-ferrant, ferronniers, menuisiers … Madame Visconti confiait que ceux-ci n’avaient alors pas le droit d’utiliser les allées passant devant le château. Pour rejoindre le bourg, ils devaient passer par les chemins de la ferme de Béchevet et sortir par la porte menant à Louveciennes.
 
Plusieurs d’entre vous ont connu Madame Visconti sous le prénom d’ « Odette » : résistante acharnée, elle avait été amie de Malraux, de Joséphine Backer et de Zizi Jeanmaire. Elle avait quitté le milieu de la haute-couture parisienne en 1958 pour revenir habiter le Domaine en cours de construction.

[1] Source : 1956-2006. Aux origines de la SIEMP. Le Domaine de Beauregard. Paris, SIEMP (Société d’Economie Mixte de la Ville de Paris), 2006.

Agenda

L’archive du mois

Janvier :
les maisons de villégiature celloises du début du XXème siècle
 
Février : Cinquante ans dans le rétroviseur : loisirs et activités à l’Espace André Joly
 

Venez nous rendre visite pour vous renseigner sur l'histoire de La Celle Saint-Cloud et faire des découvertes passionnantes !

Pour nous permettre de vous préparer les documents, nous vous recevrons de préférence sur rendez-vous

Appeler le 01.30.78.10.78 ou envoyer un courriel à l'adresse suivante :
jtillam@ville-lacellesaintcloud.fr

Hôtel de Ville
8E av. Charles de Gaulle
78170 La Celle Saint-Cloud
Tél. 01 30 78 10 00
Mairie de la Celle Saint-Cloud
La lettre d'information « Archives et Patrimoine » est éditée par la Mairie de La Celle Saint-Cloud. L'utilisation de tout contenu (image, média ou texte) de cette lettre est soumise à autorisation préalable. Les contenus de la lettre d'information « Archives et Patrimoine » sont donnés à titre informatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la Mairie de La Celle Saint-Cloud.

Rédaction : Jasmine TILLAM, Attachée territoriale de conservation du patrimoine.

Pour vous désabonner, cliquez ici
Email Marketing Powered by Mailchimp