Copy

Ma première newsletter de tisanière

Il y a environ 1 an, je posais le pied sur le terrain où Matthieu & Marta m’ont proposé de cultiver. J’ai l’impression d’avoir avancé tout doucement, mais finalement pas mal de choses se sont mises en place.J’ai surtout reçu beaucoup d’aide, posé des tas de questions et été soutenue par de nombreux amis et entrepreneurs locaux.

Aujourd’hui j’ai envie de vous résumer cette première année, et remercier chacun d’entre eux.En décembre 2019 je posais des bâches pour préparer le terrain. Quel genre de bâches, où les trouver ? Et tout le reste du matos ? Et côté cultures, quoi, quand ? Et pour le séchoir, quoi, comment ? Merci à Fred et Barbara de Natur'art , à Romuald du Le jardin de Romuald , à Laurent de Le Buisson et aux supers tisanières Aline Herba Loca , Audrey Les Millefeuilles , Manu Nos pensées sauvages , Christie Les herbes de Bruxelles , Bettina Tiz'time , qui m’ont donné les toutes premières adresses et infos de base, et continuent d’être là pour des tas de conseils. Merci!
 
Pendant l’hiver, alors que le terrain se préparait tout seul j’ai été aidée par mon amie Marie-Sophie de Sloway pour créer mes premiers mélanges tests. Puis Pierre mon super infographiste m’a aidé à la conception du design des sachets et étiquettes.
C'était la saison, j'ai planté une première haie de rosa canina, framboisiers & cassis venant des Pépinières de la Hunelle.
 

 
 
En mars j’ai pu démarrer "réellement" et faire mes premières buttes, à la bêche! Waw, le concret de l’aventure commençait 🙂

Le sol très argileux était vraiment dur et compact, les enfants m’ont bien aidée (excellente activité de confinement). On a testé différentes techniques pour préserver le sol, nos muscles et notre patience... Pour que finalement Pierre passe le terrain au motoculteur, prêté par mon voisin. Merci à eux ! Les buttes suivantes ont été bien plus faciles à faire !
Renaud Laurent m'a fourni un énorme tas de broyat pour couvrir tout ça. Le camion s'est embourbé, c'était un peu épique. Je prépare l'entrée du terrain pour que ça n'arrive plus, et j'espère que tu reviendras 😉

Et puis au printemps c'était parti, j’ai repiqué les quelques boutures que j’avais pu laisser à l'abri aux serres d’Ormeignies durant l’hiver, et tous mes plants achetés chez Ecoflora
et Bota-Concept . Bien sûr j’en ai changé de place, racheté, perdu… pour m’adapter doucement au terrain que je découvre. …

Au final, la majorité de mes plantes ont bien poussé !

Elles sont prêtes à être judicieusement mélangées pour vous offrir de belles et bonnes tisanes, sels et sucre O Simples 🙂
 
Clo&
O Simples
Facebook
Website
Copyright © 2020 Clo& / O Simples, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp