Copy
30d3f0cf-2228-4dd5-8607-46a4a890adb2.png

Bienvenue sur la 7e newsletter de l'Animation régionale Theia (ART) Occitanie dédiée à l’utilisation régionale des données satellitaires et des méthodes d’analyse associées. 

L'ART Occitanie s'appuie sur des animateurs répartis sur deux antennes en région Occitanie pour plus de proximité :

Myriam Cros, Ruth Muakana Mulumba (OPenIG) et Samuel Alleaume (INRAE) à Montpellier.

Jean-Francois Dejoux (Cesbio), Amélie Lombard (Cerema), Stéphane Minisclou (Onera) et Jean-Paul Sempère (IGN) à Toulouse.

>> N'hésitez pas à nous proposer des articles, des événements ou des formations.

Suivez l'actualité nationale et régionale du Pôle Theia




 

L'Occitanie en image satellite


Cliquez sur l'image ou ici pour voir une animation de ces deux images
et mesurer l'impact du papillon Bombyx sur le Forêt de Bouconne

Peut-on voir sur les synthèses mensuelles de niveau 3A de Sentinel-2, une forte attaque d'insectes sur une forêt de chênes ?

Les synthèses mensuelles de niveau 3A de Sentinel-2 sont des produits simples d’utilisation et permettent en particulier d’utiliser les images issues de Sentinel-2 sur l’ensemble du territoire, sans avoir à gérer le problème des nuages (voir explications dans ici ou). Ces synthèses sont maintenant produites et distribuées par le pôle THEIA en continu (décembre 2019 est déjà disponible). L‘archive débute à juillet 2017.

Une utilisation très fréquente de ce type de données est de comparer une année exceptionnelle à une année ‘normale’ ou de référence. Selon différents acteurs (chambres d’agriculture, DDTM, ONF, DSF (Département Santé des forêts du ministère de l'agriculture)…), de nombreux agents de terrain et de ‘bureaux’, ainsi que des chercheurs, ont commencé à faire ce genre de comparaison interannuelle, en étant pour cela bien aidés par un outil en ligne qui démarre à juillet 2018.

Les années 2018 et 2019 ont été remarquables par leurs sécheresses estivale et automnale, très visibles sur les prairies (En savoir plus). L’image du mois de cette lettre illustre un autre phénomène, en forêts : la visualisation des effets d’une attaque violente, mais de durée relativement courte (moins de 2 mois, juin/juillet 2019), par des chenilles du papillon Bombyx disparate, amateurs des feuilles de chênes, sur la forêt de Bouconne, près de Toulouse. Plus de détails sont disponibles dans le blog Multitemp par Olivier Hagolle (ici et ).

Applications

09bd1ae1-6fef-461a-b827-a2d4c784bea0.png

4 POC pour 1 Métropole
Mise en œuvre de preuves de concept autour de l’usage de l’imagerie spatiale
au service du territoire de la Métropole de Montpellier

Dans le cadre de la Cité Intelligente et de sa convention avec le CNES, Montpellier Méditerranée Métropole (3M) a lancé la mise en œuvre de 4 POC (ou preuve de concept) afin de démontrer la pertinence et la faisabilité de solutions spatiales autour des problématiques d’évolutions du territoire sur plusieurs thématiques :

  • aménagement/urbanisme,
  • environnement,
  • agriculture,
  • gestion des risques...


Sur 12 entreprises candidates, 3M et le CNES ont sélectionné 4 lauréats, dont 2 sociétés occitanes :

Les données utilisées par les POC seront les images mises à disposition dans le cadre de la convention 3M – CNES, les données de l’opendata de la Métropole et toutes autres données disponibles utilisables dans le respect de la propriété intellectuelle. Résultats attendus pour début mai 2020.




Contacts
Marc Aparicio 
Patrick Jochum, 
Montpellier Méditerranée Métropole (3M)

 


Pilotage de l'irrigation des céréales et de la vigne par télédétection spatiale

De la recherche publique vers une PME

Dans un contexte de grands changements (climat, démographie, économie, …), le Sud de l’Europe et de la Méditerranée fait face à d’importants défis avec des ressources en eau intrinsèquement faibles, irrégulières et en diminution continue. Le défi de la sécurité alimentaire est énorme, puisqu’il s’agira de produire davantage par l’intensification des cultures et l’augmentation de la productivité tout en préservant les ressources.

Le projet de recherche LMI TREMA, une coopération franco-marocaine, a démontré comment la télédétection peut contribuer à améliorer la surveillance et la modélisation des ressources en eau dans les régions méditerranéennes semi-arides. Dans ce cadre, plusieurs prototypes d'outils destinés à l'aide à la décision ont été développés dont l'outil en ligne Sat'Irr qui a été enregistré en copropriété entre l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l'Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA).

En effet, l’observation par satellite fournit des informations très pertinentes sur l’état des cultures: contenu en eau du sol, développement foliaire, état de santé, contenu en eau des plantes. Ces données sont combinées à des observations et des prévisions météo dans un modèle de bilan hydrique pour proposer en temps réel à l'irriguant des dates et doses d’irrigation à l'échelle de ses parcelles. Le concept a déjà été testé localement dans le Sud-ouest de la France sur du maïs et dans la région de Marrakech sur du blé et est en cours d'amélioration notamment à travers une meilleure détection du stress hydrique par imagerie thermique et des irrigations réelles par imagerie radar.

Sat'Irr a été transféré à la PME TerraNIS (www.terranis.fr) en mars 2019 dans l’objectif d’industrialiser la solution et de la commercialiser. Après s'être approprié l'approche et les codes sources, TerraNIS a apporté plusieurs modifications pour répondre à des besoins spécifiques et développer de nouvelles fonctionnalités (structuration des données, accès à de nouveaux fournisseurs de données, gestion des utilisateurs, interface graphique, etc.).

Un projet collaboratif entre TerraNIS et le CESBIO (Centre d'Etudes Spatiales de la Biosphère) financé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) – WineEO - a débuté en 2020 avec pour objectif de poursuivre l’industrialisation de cet outil. Ce projet s’articule autour de trois volets :

  • un volet scientifique visant à adapter le modèle de bilan hydrique actuellement utilisé aux spécificités de la vigne telles que la structure en rang, les variabilités de l’inter-rang (enherbement, sol nu, etc.) et les différents modes de conduite (palissage, rognage par exemple). Un des enjeux est le développement d’algorithmes de traitement d’image permettant de valoriser les séries temporelles d’images satellite Sentinel-2 pour des applications dans le domaine de la viticulture.
  • un volet technique permettant d’enrichir la plateforme actuelle de nouvelles fonctionnalités et d’améliorer l'expérience utilisateur.
  • un volet expérimental avec la mise en place de projets pilote dans différents vignobles en Grèce, Italie, Portugal, Espagne et au Chili.

Cette collaboration entre laboratoire scientifique et PME est un axe de développement fort permettant d’acquérir, de partager et de valoriser des outils, des savoir-faire et des compétences.

Contacts
IRD-CESBIO : Michel LE PAGE
UCA : Saïd KHABBA
TerraNIS : Guillaume RIEU

Formations à la télédétection en Occitanie


formation

aca7e592-055b-4e91-94b6-aa9f17a8d600.png

Se former à la télédétection en Occitanie

L'Institut au Service du Spatial, de ses Applications et Technologies (ISSAT) et le CNES ont mis en ligne un catalogue très complet des formations initiales et continues, sur toute la France.

Des requêtes permettent d'affiner les recherches par lieu et/ou thématique.
http://www.formations-spatiales.fr/fr/formations/regions/occitanie.htm

Pour aller plus loin, les deux antennes de l'ART Occitanie se proposent de répertorier et donner la parole aux différentes formations au satellitaire présentes dans la région.

Retrouvez, sur le site Theia, nos pages régionales dédiées aux :

Ces pages régionales sont mises à jour à chaque numéro 

Formation continue

2b308cf8-1d06-4924-aa7e-29c0f7e6ced0.png
Les formations continues d'AgroParisTech

AgroParisTech propose une série de formations continues à Montpellier :
 

Intitulé

Dates

Télédétection par drone
(Dans le cadre du MS SILAT)

3 au 5 février 2020

Initiation à la télédétection
avec GEOSUD et QGIS

Du 25 février au 9 avril 2020

Télédétection RADAR :théorie et applications dans le domaine de l’environnement

25 au 29 mai 2020

Détecter le changement en forêt avec des images satellitaires

Juin 2020 
(dates à préciser)

Les produits Copernicus au service de l’agriculture

Mai-juin 2020

Retrouvez l’ensemble des formations continues et plus sur :
http://www2.agroparistech.fr/Geomatique-3789.html  

Formation initiale

12e5309a-a09c-4b3b-a2c5-adb3b37637ec.png
Mastère spécialisé SILAT
"Manager de Projets Géomatiques"

Le Mastère spécialisé SILAT (MS SILAT) "Manager de Projets Géomatiques" est une formation professionnalisante post Ingénieur/Master2 destinées aux jeunes diplômes et/ou cadres de l’aménagement des territoires pour l'intégration des solutions géomatiques, SIG et télédétection dans leur contexte métier (agriculture, environnement, écologie, territoires, risques, habitat-logement, transport-déplacement,... voire informatique).

Ouvert à l’alternance sous la forme de contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, le MS SILAT offre la possibilité aux professionnels (entreprise, collectivité territoriale, service de l’État, association, …) de s’investir dans la formation de leur futur Chef de projets ou Manager de projets géomatiques pour l’acquisition des compétences les mieux adaptées à leurs besoins métiers.

La durée de formation s’étale de 13 mois à 16 mois selon la situation :

  •  en alternance : 18 semaines de cours à Montpellier en alternance plus 39 à 51 semaines (suivant la durée du contrat) en entreprise ;
  •  sans alternance : 7 mois de cours à Montpellier plus 6 mois de stage (mission professionnelle) en entreprise,

Pour postuler les candidats doivent être titulaires d’un diplôme d'ingénieur ou d’un Master 2 (éventuellement Bac +4  avec 3 années d’expérience professionnelle) et présenter un projet professionnel de chef de projet géomatique éventuellement en lien avec un partenaire professionnel.
 

Fred Portet 
frederic.portet@agroparistech.fr
  -tél : 04.67.54.87.22

>> Pour plus d’info :
http://www2.agroparistech.fr/-MS-SILAT-Systemes-d-informations-localisees-pour-l-amenagement-des-territoires-.html

Formation continue61a7e7f9-8045-4343-931b-1830f2407982.png

Se former à la télédétection
avec IDGEO

IDGEO, centre de formation coopératif spécialisé en SIG et Télédétection, organise les formations suivantes dans ses locaux à Toulouse :

  •  la formation "Sensibilisation à la télédétection"
    1 journée, le 23 juin 2020.
    Celle-ci comprend toutes les notions théoriques indispensables pour s'approprier les techniques de télédétection ainsi que de petites études de cas permettant de manipuler des images satellitaires optiques,
  •  la formation
    "Pratique de la télédétection avec des outils Open Source"
    3 jours du 24 au 26 juin 2020.
    Celle-ci permet de réaliser les grandes opérations de prétraitement, traitement et post-traitement de télédétection optique avec QGIS, OTB, Monteverdi.

Un module de télédétection est par ailleurs prévu dans le cadre de notre formation longue en alternance, le CQP GEOM, visant à délivrer un certificat de géomaticien développeur et dont le programme est orienté vers le développement d'applications spatiales. La prochaine session de cette formation démarre le 5 septembre 2019.

N'hésitez pas à consulter le site d'IDGEO : www.idgeo.fr

 

Emmanuelle Cano
IDGEO

 

>> Tout le catalogue d'IDGEO


Une enquête sur les besoins en formation SIG/Télédétection
menée par AgroParisTech 

Soucieux de proposer une offre de formation continue pertinente, le département formation professionnelle d’AgroParisTech a souhaité vérifier la bonne adéquation de son offre de formation avec les besoins des géomaticiens et a retenu la méthode d’un questionnaire en ligne.

Ce dernier a été conçu  dans le cadre d’une collaboration - sous forme de projet tuteuré - avec 5 étudiantes de l’IUT Tech de Co de Montpellier.

Si vous le souhaitez, vous pouvez  faire part de vos besoins en formation via le lien suivant :
https://framaforms.org/les-formations-1574168708

Cette enquête s'adresse aux utilisateurs de SIG, se complète en une dizaine de minutes et est anonyme. Les résultats ne nous serviront qu'à améliorer l'offre de formation d'Agroparistech.

 

Comptes-rendus

AppSpace #Sud : un instantané réussi
de l’écosystème du spatial en France

Cette année, le forum AppSpace, colloque annuel qui réunit la communauté des acteurs et utilisateurs de solutions issues du spatial a mis le cap vers le Sud. C’est ainsi que s’est tenue les 5 et 6 novembre 2019, à l'Hôtel de la Région à Marseille, la 3e édition intitulée « Le spatial, de l’observation à l’action dans nos territoires ». Cet événement a été organisé dans le cadre du partenariat régional établi entre le CNES et la Région Sud, mais aussi de l’animation régionale Theia (ART Sud) portée par le CRIGE et GeographR.

AppSpace Sud, a rassemblé plus de 160 personnes, scientifiques et professionnels présentant différents profils, du débutant au spécialiste. Cette variété d’acteurs a permis d’engager de riches échanges et contribué au succès des deux journées qui ont offert une grande diversité d’interventions.

Ce sont plus d’une cinquantaine d’experts régionaux et nationaux, professionnels et sociétés spécialisées qui sont intervenus lors des séances plénières, des ateliers thématiques ou encore de la table ronde. Les débats et les démonstrations ont permis de pleinement promouvoir le potentiel opérationnel et innovant des technologies dérivées du spatial.

AppSpace Sud a dressé un état des lieux de l’écosystème du spatial en France, mis en avant les innovations et perspectives à court et moyen terme et identifié les actions susceptibles de développer la filière et l’économie du spatial. 
 

Claire Ajouc, (CRIGE-PACA) 
& Philippe Rossello (GeographR), 
co-animateurs de l’ART Sud

Retrouvez toutes les contributions sur le site de l’AppSpace 2019
>> appspace-sud2019-crige.fr/

ART Sud
>>www.theia-land.fr/artlist/art-sud/

Lisez et abonnez-vous à la newsletter de l'ART Sud

638e368d-5912-49be-947d-aa4c10e06d07.png

OCSOL
Animation autour de l’occupation du sol en Occitanie

Suite à la réunion de restitution des résultats du LabOCS qui s’est déroulée le 9 avril à la maison de la télédétection à Montpellier, les participants avaient exprimés le besoin de poursuivre des échanges et les réflexions autour de l’Occupation des sols en Occitanie sous forme de groupe de travail. Une journée d’animation de l’OCSOL a ainsi été organisée le 25 novembre 2019 à Carcassonne sous l’égide du CRIG : la convention partenariale regroupant l’Etat, l’IGN, la Région et OPenIG.

Cette journée du 25 novembre 2019 permis aux acteurs locaux (bureaux d’études, agences d’urbanismes, collectivités territoriales, porteurs de SCOT…) de prendre connaissance des résultats du laboratoire d’occupation du sols mise en œuvre par OPenIG en marge de la production de l’OCSOL GE en Occitanie Est et des travaux menés par le CEREMA mandaté par la DREAL pour accompagner le Comité Régional des Utilisateurs en Occitanie Ouest. Le but étant de poursuivre la convergence des animations régionales autour de l’OCSOL en Occitanie.
C’était aussi une occasion d’établir des passerelles entre la dynamique régionale et les initiatives nationales autour de l’occupation du sol notamment :

  • la mise en œuvre d’un observatoire national de l’artificialisation des sols par le consortium  IGN–CEREMA–INRAE  (ex- IRSTEA) mandatés par la DGALN ;
  • le SRADDET de la Région Occitanie validé le 19 décembre 2020 avec pour objectif de mettre en place un centre de ressources du foncier co-piloté avec les services de l’état ;
  • le projet ARTISOLS porté par la Région et mise en œuvre par l’INRAE : projet qui consiste à cartographier les espaces artificialisés et la qualité des sols en Occitanie.

Enfin, les participants ont proposé une dynamique d’animation afin de définir des indicateurs mutualisés sur les thématiques suivantes : Aménagement et urbanisme, Environnement et biodiversité et Agriculture et forêt. Les réunions / ateliers de ces groupes de travail thématiques sont programmées au premier trimestre 2020.

Sébastien Silvestre 
Ruth Muakana Mulumba
OPenIG

>> Lire le CR

Rendez-vous

c125e422-5388-404f-87fe-e83ca9dbe034.png
GEORISQUE 2020
L’information géographique au service de la gestion, des risques et des crises
 

La 16ème rencontre Géorisque se tiendra les 4 et 5 février prochain, à Nîmes, sur le thème : « L’information géographique pour la gestion des risques et des crise ».

  • La première journée sera consacrée à un colloque scientifique dont les actes seront publiés dans la collection «GEORISQUES» des Presses universitaires de la Méditerranée.
  • La seconde journée, organisée avec les réseaux économiques des pôles de compétitivité Aerospace Valley et Optitec, s’articulera autour d’ateliers thématiques sur l’usage de l’imagerie satellitaire et les moyens de diffusion pour la gestion de crise, les innovations techniques en matière de systèmes aériens, les solutions optroniques embarquées et l’utilisation des drones. 






 

 

En savoir plus
https://entretiens.nimes-ales.fr/
programme-2020/georisques/


Contact 
georisque2020@gmail.com

merIGéo 2020 De la côte à l’océan :
l’information géographique en mouvement

L’Ifremer, le SHOM et l’OFB organisent conjointement, en partenariat avec le GIP ATGeRi, la troisième édition de merIGéo, colloque national dédié à la géomatique appliquée au milieu marin, du 17 au 19 mars 2020 à Bordeaux.

MerIGéo a pour objectif de rassembler, tous les deux ans, les professionnels de la géomatique autour d’une problématique commune : l’étude et la gestion de la mer et l’océan, du littoral aux grands fonds. Les établissements publics, organismes de recherche, laboratoires universitaires, services de l'Etat, collectivités territoriales, bureaux d’étude, associations ont apprécié l’objectif de merIGéo de partager, échanger et confronter les connaissances, les réflexions et les expériences sur des applications scientifiques et innovantes de la géomatique dans les domaines de la mer et du littoral.

Suite au succès des éditions précédentes, les organisateurs ont choisi d’organiser cette nouvelle édition à Bordeaux, en partenariat avec le GIP ATGeRi, centre de ressources en géomatique reconnu pour ses actions sur l’aménagement du territoire et la gestion des risques. Le colloque abordera les thèmes suivants, appliqués au domaine marin :

  •  Imagerie et télédétection
  •  Séries temporelles
  •  Risques naturels
  •  Changements climatiques
  •  Activités humaines : usages, pressions, impacts
  •  Partage des connaissances : systèmes d’informations, standards, référentiels au travers des approches et disciplines suivantes :• Acquisitions, traitements, analyses • Logiciels et applications • Recherche et développement • Sciences participatives ■

En savoir plus
www.merigeo.fr/

contact@merigeo.fr

 


GéoDataDays 2020 
Demain commence aujourd’hui !
Face aux enjeux de l’humanité, comment mobiliser les géodata ?

La prochaine édition des GéoDataDays aura lieu les 19 et 20 mai 2020, au Corum, à Montpellier. Ces rencontres, annuelles et itinérantes constituent l'événement national de référence et indépendant de la géographie numérique en France. Organisés par l'AFIGÉO et DécryptaGéo avec le soutien d'OPenIG (Occitanie Pyrénées en Intelligence Géomatique), ces deux jours vous plongeront au cœur de la donnée géographique : son écosystème, ses actualités, ses acteurs, ses solutions, ses innovations...

Les thèmes suivants seront abordés :

  • Transition écologique : vers un littoral résilient
  • Transition écologique : les villes au cœur du changement
  • Des données, encore des données, toujours des données... mais quelles informations en tirer ?
  • Sous le capot de l'intelligence artificielle
  • Mieux évaluer la valeur économique de l'information géographique
  • Peut-on réduire l'impact environnemental de la géomatique ?
  • La carte : entre sensibilisation et manipulation

Ces thèmes vous inspirent ? Intervenez lors des conférences des GéoDataDays 2020 !

Vous avez jusqu’au 21 février 2020 pour proposer une intervention : plus d’infos.

https://www.geodatadays.fr/
https://twitter.com/afigeo_asso_fr?lang=fr
https://twitter.com/decryptageo?lang=fr
Contact : contact@geodatadays.fr

 

 


Copyright © 2020 Theia, Tous droits réservés.